Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

16 contes de Noël - Décembre 2015

16 contes de Noël - décembre 2015

 

 

Photos 02 postérisé.jpg

 

 

Un Noël Joyeux aux Cèdres

 

 

Jeudi 17 décembre. On était à l’école. On travaillait. Je me suis approchée de la fenêtre. Vous n’allez pas me croire !

J’ai vu le traîneau du Père Noël. Je lui ai fait coucou et lui m’a fait coucou. Après le maître m’a autorisé à ouvrir la fenêtre. Et, malheureusement, il fallait aller en récréation. Donc j’y suis allée.

C’est alors qu’un cadeau est tombé de son traîneau. J’ai voulu lui redonner mais je n’ai pas eu le temps. Il était déjà parti.

Alors j’ai marché des jours et des jours. Puis je suis arrivée là-bas. C’était beau !

J’ai retrouvé le Père Noël. Il m’a demandé si je voulais l’aider à distribuer les cadeaux. Et j’ai accepté sa proposition. Je suis montée sur le traîneau. J’avais complètement oublié de retourner dans la classe. En fait le père Noël m’a ramené. Ouf ! Les enfants n’étaient pas encore rentrés. J’ai retrouvé mes camarades en remerciant le père Noël. Celui-ci nous souhaita à tous un joyeux Noël et il donna plein de cadeaux aux enfants.

 

(Texte de Lou B. - CM1)

 

 

Photos 01 postérisé.jpg

 

 

 

Le Père Noël à l’école des Cèdres

 

Un mardi de décembre à 8h20, les enfants rentrent dans la cour de l’école des Cèdres et on entend : « Oooooohhhh ! Oooooohhhh ! Ooooooohhhh ! »

Les élèves surpris lèvent la tête et voient le Père Noël qui vole comme Superman.

A 8h30, les enfants rentrent en classe. Et Tom dit à M. Marchand : « J’ai vu le Père Noël et quand je l’ai vu, Maëva pleurait de joie ! »

Le maître, pas très convaincu, répond : « Mouais… et y a-t-il d’autres élèves qui l’ont vu ? »

Sienna, toute joyeuse, répond : « Oui ! Oui ! Oui ! Je l’ai vu ! Oui je l’ai vu !!! »

A 10 heures, les enfants vont en récréation et tous les maîtres et maîtresses voient le Père Noël et ses lutins. Ceux-ci demandent alors :

- Qui êtes-vous étrangers ?

Madame Deloge répond :

- Je suis la directrice et voici les maîtres et les maîtresses de cette école.

Le Père Noël répond :

- Ah ! D’accord !

A 12h20, les enfants attendent le Père Noël pendant le repas de la cantine.

A 15h45, les enfants rentrent chez eux en espérant l’arrivée du Père Noël près de leur sapin.

 

(Texte de Clovis D. - CM1) 

 

 

Photos 11 GF.jpg

 

 

Grande émotion à l’école des Cèdres

 

Ce Noël était un Noël pas comme les autres. Il se passait aux Cèdres, le plus bel endroit pour fêter Noël. Tous les enfants de l’école étaient là. Et, à 8 heures, on a tous entendu un gros bruit de traîneau. Donc tout le monde avait peur. Les enfants de CP ont pleuré.

A 9 heures, le bruit s’est arrêté. La neige tombait très fort. Donc tout le monde est sorti et on a fait un grand bonhomme de neige.

Tout à coup, on a entendu nos prénoms. Il faisait froid. On est donc rentrés dans la classe. Ça a frappé aux carreaux. C’était le Père Noël. Johan, Nylan, Tom et moi lui avons ouvert la fenêtre. Le Père Noël est entré dans la classe. J’ai interrogé Manelle et je lui ai demandé de me dire ce que cela lui faisait de voir le Père Noël en vrai avec son traîneau. Elle m’a répondu : « C’est incroyable ! Ce traîneau est magnifique ! »

Maintenant les jours ont passé depuis ce formidable moment. Nous sommes le 24 décembre et il est 22 heures. Le Père Noël doit distribuer les cadeaux. Il nous a dit : « Si vous voulez, vous pouvez venir distribuer les cadeaux avec moi. »

On lui a tous dit oui et on est donc montés avec lui dans son traîneau.

J’ai demandé aux petits si ça leur plaisait et ils m’ont répondu que c’était trop super génial et qu’ils allaient bien s’amuser. Et on est tous partis dans son traîneau.

Après une énorme balade, on est rentrés tous crevés. Donc on est allés se coucher. Mais avant, on a vu nos cadeaux. Le Père Noël est resté avec nous. Et le lendemain, alors que nous étions à peine réveillés, il était déjà reparti.

 

(Texte de Sienna M. – CM1)

 

 

Photos 14 postérisé.jpg 

 

 

Exactement ma commande !

 

Bonjour ! Je m’appelle Amine. J’habite à Quétigny et ma meilleure école c’est Les Cèdres. Il était 15h45 quand je suis sorti de l’école. Je suis rentré chez moi. Le soir, avant de m’endormir, je me suis brossé les dents à 21h07. Je me suis couché à 21h18.

A 0h02, je me suis réveillé pour aller aux toilettes.

Il était 1h09 quand j’ai entendu un rire. J’avais déjà entendu ce rire ! C’était celui du Père Noël ! Je n’en croyais pas mes yeux. Il était 1h20 du matin et le Père Noël était devant moi, chez moi !

Le lendemain, ma mère m’a réveillé et je n’ai pas voulu lui dire que j’avais vu le Père Noël. Il était 8h04.

Quand je suis allé à l’école, pendant que M. Marchand corrigeait une leçon, j’ai dit à Yasmine et à Samia que j’avais vu le Père Noël !!! Elles ne me croyaient même pas. Il était 9h55, c’était presque l’heure de la récréation.

A 11h30, quand nous sommes sortis, avant que Yasmine et Samia ne soient rentrées, elles ont, elles aussi, vu le Père Noël. Et là, elles me croyaient !

Et le 24 décembre, j’ai eu exactement ma commande de Noël. Il était 23h40.

 

(Texte d’Amine S. – CM1)

 

 

4942.gif

 

 

Un bruit bizarre à la fenêtre

 

Ce matin de journée d’école, il est 8h et j’entends un bruit. Je regarde à la fenêtre. Rien ! Bizarre…

Je retourne dans le canapé.

Puis c’est l’heure d’aller à l’école.  

Il est 8h37. Nous sommes en classe. J’entends encore ce bruit. Tom dit « Oui ! Oui ! Oui ! Il est là ! Ce gros monsieur à la barbe blanche !"

Je vous dirai son nom à la fin pour plus de surprise pour les enfants qui ne le savent pas encore.

Nous travaillons donc en classe. Et là ! Une nouvelle fois ! On entend ce bruit. C’est quelqu’un qui nous dit « Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! »

- C’est étonnant de le voir maintenant, dit Samia.  

- C’est Lui ! C’est Lui ! C’est le Père Noël ! crient les enfants

8h53. Nous recevons plein plein de cadeaux par le Père Noël. C’est trop cool !

C’était le dernier jour d’école avant les vacances de fin d’année. Les jours passent vite. Nous sommes maintenant le 25 décembre. Il est minuit. Le sapin s’allume. Nous sommes couchés. Notre maman nous dit que le Père Noël est beau ! On se lève d’un coup ! On court jusqu’au sapin et là, on voit encore plein de cadeaux  pour nous…

Fin de l’histoire.

 

 

(Texte de Clément B. – CM1)

coloriage-noel-771.jpg

 

Fête de Noël aux Cèdres

 

Mercredi 16 décembre 2015, à 14h38, il y a eu une réunion à l’école des Cèdres. Tous les profs réfléchissaient à une idée pour la fête de Noël.

Oui, une fête pour Noël !

Soudain Mme Boni eut une idée. Elle dit : « Pourquoi pas une fête dans la salle polyvalente ? Il y aura un goûter, des petits cadeaux, et de la décoration ! Tout pour faire la fête ! »

Et tous ses collègues dirent : « Oui ! »

Alors, le jeudi, quand les profs avaient du temps en dehors de l’école, ils préparèrent la fête du vendredi. Pour ce dernier jour avant les vacances, à 7h24, tous les profs étaient là. Et ils commencèrent à se mettre au travail.

Vers 8h15-8h20, les enfants arrivaient. Lucie leur ouvrit le portail. A 8h30, elle le ferma. Les enfants attendaient que la cloche sonne. Hélas ! Elle ne sonnait pas.

Emma dit : « C’est bizarre !?! Il est 8h38 ! »

Julianne et Romane firent oui de la tête.

Et, à 8h46, la cloche sonna enfin ! Les différentes classes rentrèrent dans leurs salles respectives. A 10h04, tous les enfants rejoignirent la salle polyvalente. Tous les profs ont crié : « Joyeux Noël !!! ». C’était une belle fête de Noël !

 

(Texte de Céleste M. – CM2)

 

 

Photos 18 postérisé.jpg

 

 

Un Noël magique

 

Bonjour.

Aujourd’hui il s’est passé une chose extraordinaire à l’école des Cèdres.

A 8h21, les  enfants étaient en récréation, puis, quelques minutes plus tard, ils sont rentrés en classe.

Dans celles des CM1-CM2, Yasmine, Samia et Alliya ont vu une chose étrange. Mais elles ne savaient ce que c’était. Imanol et Johan aussi avaient vu la même chose. Et là…

Les enfants vont en récréation. Alliya, Samia et Yasmine racontent à leurs copines Nawel, Angèle et Cérine… Oui, elles avaient vu une chose bizarre voler dans le ciel, un chose rouge avec un bonnet rouge aussi et en plus qui brille ! Trois ont confirmé ces propos à 9h59. Il s’agit de nadir, Amine et Yasin qui eux aussi ont vu la chose rouge.

Les enfants venaient de rentrer de récréation à 10h26 et là… dans la classe… des CADEAUX !!! Là, posés par terre avec le prénom de chacun des élèves dessus ! Et ils entendirent Oh ! Oh ! Oh ! Le Père Noël rendait visite à la plus belle école de Quétigny.

Les élèves informèrent le professeur que le Père Noël était passé.

Alliya, Imanol, Johan, Yasmine et Samia crièrent : « Le Père Noël ! Le Père Noël ! C’est le Père Noël qui est venu dans la classe et même dans toute l’école des Cèdres ! CM1, CM2, CP, CE1, CE2 !!!"

Même les maîtres, M. Sourrieu et M. Marchand, Même les maîtresses, Mme Deloge, Mme Bergogné, Mme Mannino, Mme Boni et Mme Laurent n’en croyaient pas leurs yeux. Le Père Noël était bel et bien là. C’était MAGIQUE !

Tous les élèves trouvaient cela magique. C’était vraiment magique. Et quand les enfants ont raconté à leurs parents le soir même, ceux-ci n’en crurent pas leurs yeux.

Voilà un Noël magique !!!

 

(Texte de Alliya M. - CM2)

 

 

 

Photos 17 postérisé.jpg

 

 

 

Une sorte d’étoile filante avec des cerfs

 

A 8h12, ce matin-là, vingt élèves attendaient devant la grille de l’école des Cèdres. Vers 8h30, ils étaient tous dans les classes.

C’est à 9h18 qu’il se passa quelque chose d’inhabituel. On vit par la fenêtre une sorte d’étoile filante avec des cerfs. Chacun se dit : « Mais c’est le Père Noël ?!?  Qu’est-ce qu’il fait là ? On est seulement le 17 décembre ! Il ne dépose pas de jouets un 17 décembre ?!? C’est vraiment bizarre ! »

On le voyait distinctement. Il commençait à se diriger vers le ciel. On voyait aussi sa hotte. Elle était remplie de cadeaux. On distinguait aussi des lutins qui l’accompagnaient. On se demandait bien ce qu’ils faisaient ici un 17 décembre à cette heure de la matinée. Tout cela a duré jusqu’à 11h10. On en a même raté la récréation.

Les lutins, au début j’en avais compté cinq. A présent, j’en comptais quatre. Les lutins étaient sans doute en train de prendre l’air chacun à leur tour avec le Père Noël.

Le 25 décembre, tout le monde aura des cadeaux. Mais comme je suis malin, pendant que mes parents dormaient, j’ai pris le téléphone et je suis descendu passer un coup de fil.

Le père Noël est bien venu et j’ai bu un coup avec lui.

 

(Texte de Nylan A.- CM1)

 

 

Photos 15 postérisé.jpg
 

 

 

Une chorégraphie avec les écureuils

 

 

Le mercredi 16 décembre 2015, à 8h30, la cloche de l’école a sonné. A 8h30, nous sommes montés dans les classes. Puis la directrice est venue dans toutes les classes pour nous dire de descendre dans la salle de musique.

Il y avait 10 écureuils et tous les professeurs. Ils ont mis de la musique et ils ont fait une longue chorégraphie de Noël.

A 9h59, ils venaient à peine de terminer. Tous les élèves ont applaudi. Maintenant il était 10 heures, l’heure de la récréation.

A 10h10, dehors, les élèves ont chanté ensemble « Vive le vent d’hiver ».

Il était 10h25 quand la cloche de la récréation a sonné. Les élèves sont revenus dans les classes. A 11 heures, toutes les personnes de l’école ont tapé sur les tables et crié très fort. Tout le monde était pressé d’être en vacances.

Mme Deloge a mis en route l’alarme incendie, et on est tous sortis en courant. On a dansé et chanté jusqu’à 11h et demi. Puis c’était l’heure de rentrer chez soi pour le déjeuner. On était tous déçus. Ça a recommencé l’après-midi. Je crois que tout le monde va se la raconter encore longtemps cette journée. Mais, à la garderie, ce n’est pas terminée la fête…

 

(Texte de Léna B. – CM2)

 

 

 

Ecureuil 07.jpg 

 

 

 

Le super Noël aux Cèdres

 

 

A 15h45, les enfants sont tous sortis de l’école en chantant « Vive Noël ! ».

Mais pour comprendre cela, il faut revenir à la matinée de ce jour un peu spécial.

A 8h30, comme d’habitude, les enfants sont arrivés à l’école.

A 8h45, ils étaient déjà installés en classe.

C’est à 9h24 qu’ils entendirent un gros bruit sur le toit de l’école. M. Marchand a couru dans le couloir. C’est ce que nous a confirmé un témoin, Clovis D.

« Il était agacé » a ajouté un autre témoin Tom.

Sienna, notre témoin le plus important a suivi M. Marchand dans les escaliers en face de la classe, puis dans la cour de récréation d’où M. Marchand l’a vue par la fenêtre de la garderie. Alors il a accéléré et s’est retrouvé dans un cul de sac. Sienna a eu à peine le temps de le voir qu’il a claqué dans ses doigts et a disparu. Sienna est revenue en classe et là, comme ses camarades, elle a eu la surprise de voir arriver le Père Noël. Tous étaient complètement  émerveillés de voir le vrai Père Noël. Mais où était passé M. Marchand ?

 

(Texte de Raphael R. - CM1)

 

 

Oiseaux des Cèdres 10.jpg

 

 

Erreur de date ? 

 

Ce matin du 24 novembre 2015 à 9h38 exactement, à l'école des Cèdres, nous faisions de la grammaire. D'un coup Sienna parla à haute voix : "Vous n'avez pas entendu une grosse voix ?"

Manelle répond aussitôt : "Mais si ! C'est la voix du Père Noël !"

- Mais oui ! C'est bien lui, le Père Noël ! ajoutent Johan, Nylan, Sienna et Tom, tous en choeur.

A 9h48, le bonhomme rouge venait de se poser dans la cour.

Léna dit : "Mais !?! On n'est qu'au mois de novembre ?!?"

Le Père Noël descendit de son traîneau puis distribua des cadeaux aux enfants. On avait même le droitd e prendre des photos avec lui.

Mais à 10h05, Léna eut un doute, un gros doute. Elle finit par aller fouiller le traîneau, aussi son sac. Mais elle ne trouva rien à part un vieux calendrier qu'elle décida d'ouvrir. 

Oui, le problème venait de là. Le Père Noël avait peut-être compté deux fois le mois de novembre. Léna alla lui demander une explication. Celui-ci lui répondit qu'il était venu en novembre mais pas au mois de décembre car à cette époque il serait en Amérique du Sud. 

 

 (Texte de Clara P. - CM1)

 

Photos 08 postérisé.jpg

 

 

Un gros bruit dans la cour

 

Nous sommes le vendredi 18 décembre 2015, dernier jour avant les vacances de fin d'année. Il y a plein de  neige dans la cour. Nous ne le savons pas encore, mais ça ne sera pas un Noël commes les autres. 

A 8h30, la cloche sonne. Les enfants se rangent puis rentrent en classe. Les enfants de CM1-CM2 jouent à des jeux. 10 heures. C'est l'heure de la récréation. C'est à ce moment que les élèves entendent un énorme bruit.

BOOOOMMM ! 

Maéva, Sienna et Manelle vont tout de suite prévenir les maîtres et les maîtresses qui vont voir dans la direction du bruit. Mais c'est l'heure de rentrer en classe. Personne n'a le temps de voir quelque chose qui tombe d'un arbre. La cloche a sonné avant et les enfants sont déjà rentrés dans l'école.

Les maîtres et les maîtresses réunissent les enfants dans la grande salle de musique pour parler du gros bruit dans la cour. C'est une grande et longue discussion.

A 11h30, voilà l'heure de la cantine. Au menu : mini-pizza, frites avec une cuisse de poulet, du boursin, et une bûche de noël avec des papillotes et des clémentines.

Il est 12h37. Sienna, Maëva et Manelle sont retournées voir l'endroit où avait eu lieu le gros bruit, là où quelque chose était tombé le matin après la récré. 

Manelle dit : "Ben, il n'y a rien. C'est bizarre !"

Sienna et Maëva ajoutent : "Oui, C'est bizarre !"

13h30. La cloche sonne. Il y a pourtant bien quelqu'un dans la cour mais personne ne le voit. 

14h30. C'est la récréation de l'après-midi. Toute l'école cherche et, d'un coup, les CE1-CE2 trouvent des petits lutins. Les CP, eux, trouvent le Père Noël. Le temps de chercher, il est déjà 15h40. 

Le Père Noël dit alors : "Je vais vous donner vos cadeaux."

Maintenant, il est 15h45. C'est déjà l'heure de la fin de l'école.  

 

(Texte de Manelle E. - CM1) 

 

 

Quétigny 2015 05.jpg 

 

Etrange journée à l'école des Cèdres

 

Il est 15h54. Et Elias est déjà fou de joie. Clément danse dans la cour et met de la musique. Comment et pourquoi ils sont comme ça ? 

Faisons un petit saut en arrière. Il est 8h20. Un matin comme les autres. La grille s'ouvre lentement et les enfants entrent dans la cour. Après une dizaine de minutes de jeux, c'est l'heure de rentrer en classe. Le calendrier universel de la classe de CM1-CM2 indique "Pays du Père Noël". 

Les maîtres et les maîtresse sont un peu bizarres. On fait des bougies à la place d'une interrogation écrite, des cartes de voeux au lieu d'un problème de mathématiques.

Après c'est la récréation. Une réunion secrète a lieu dans les toilettes.

- Impossible, dit Clovis.

- C'est bizarre, ajoute Raphaël.

- Oui, c'est même très bizarre, conclut Aksel. 

La cloche sonne. C'est l'heure de rentrer en classe. 

Les mêmes ateliers recommencent. Tout le monde en a assez, assez, assez. Trop c'est trop. Il ne faut quand même pas exagérer. 

Puis c'est l'heure de la cantine. Les animateurs donnent des plats festifs comme des huitres, de la dinde aux marrons, des crèmes brûlées... C'est la fin du repas. 

- JE N'EN PEUX PLUS ! crie Johan.

- MOI AUSSI ! crie Imanol. 

L'après-midi continue comme le matin. Nous ne sortons pas à 15h45. Le maître dit qu'il ne reste plus que 4 minutes avant 15h52. Puis 3 minutes, 2 minutes, 1 minute. Oui mais pour attendre quoi ? 

Et puis c'est enfin l'heure ! Elias fait le fou en voyant le Père Noël apparaître à la fenêtre. C'est bien lui. Il est là à 15h54 !

Voilà comment s'est déroulée cette histoire...

 

(Texte d'Etienne G. - CM1) 

 

 

Quétigny Décembre 2015 02.jpg 

 

 

Le rouge de Noël fait drôlement peur

 

A minuit, C'est Noël. Le Père Noël commence sa tournée des cadeaux. Il avait dit qu'il récompenserait la plus belle école de Quétigny. La dame de ménage des Cèdres fait la décoration pour qu'on gagne.

Il est 8h10. La grille est encore fermée. Il y a du brouillard dans le bois des Cèdres. On ne voit pas à dix mètres. Je n'arrive même pas à apercevoir l'école. J'étais venu tôt pour voir le Père Noël nous dire qu'on avait gagné.

Mais à 8h16, le brouillard est de plus en plus épais.

A 8h20, la grille est ouverte. Mme Laurent annonce que cette fois, comme c'est Noël on rentrera à 9h50. Mais on a quand même le droit de rentrer car il fait froid.Mais Yasin, Amine, Nylan, Yanis et moi, on décide de rester dehors. 

Puisqu'il y a du brouillard, on décide de faire un cache-cache. On s'est mis d'accord pour jouer à ce jeu. C'est Yasin qui compte.

Il fait tellement froid que tout le monde est rentré. Il ne reste plus que nous dehors. 

Yasin commence à nous chercher. Avec le brouillard c'est difficile. Mais il voit quand même une ombre. Quand il s'approche, il croit faire face à un grand monstre avec une corde, des ailes, des lames dans le menton et un gros ventre. Il s'enfuit en criant de toutes ses forces. Il hurle pour que nous le rejoignions vers le toboggan. 

A 9 heures, on est tous autour de lui. Il nous raconte ce qu'il a vu. Au début on ne le croit pas.  Mais en fait on aperçoit une ombre rouge comme un gros nounours vers les escaliers. 

Donc on imagine un plan...

A 9h55, nous tendons un piège : une corde tendue au niveau des pieds entre les deux cèdres de la cour. Le monstre se dirige rapidement vers cet endroit. Nous nous cachons derrière les arbres. 

Le monstre se prend les pieds dans la corde tendue. Boum ! Il s'écroule par terre.

- Aïe ! ça fait mal ! crie-t-il. 

On s'approche tout doucement... Mais ! Ce n'est pas un monstre, c'est...

 

 (Texte de Nadir R. - CM2)

 

 

Quétigny 2015 06.jpg 

 

Une joyeuse journée aux Cèdres

 

Bonjour. Je suis le Père Noël. Je vais te raconter une histoire vraie.

Il était huit heures à l'école des Cèdres. Tout était calme dans la cour jusqu'à l'ouverture des grilles à 8h20. 

Les élèves sont rentrés en classe. A 8h40, Yasmine B. a entendu une musique et l'a dit au professeur.  

Effectivement tout le monde entendait distinctement cette musique. 

Alliya regarda par la fenêtre et dit : "Je vois le Père Noël ! C'est lui qui met la musique !"

Et tous les enfants regardèrent par les fenêtres. 

Nylan, Sienna, Tom et Johan les ouvrirent. Puis les enfants me crièrent : "Viens Père Noël ! Viens dans notre classe !"

Je leur ai répondu : "OK ! J'arrive les enfants !"

Je suis entré dans la classe vers 9h05 et je leur ai dit  : "Bonjour les enfants ! Vous voulez des cadeaux je suppose ?"

- Oui ! ont crié les élèves, oui ! On veut des cadeaux !

- Ok, ai-je répondu calmement.

Et j'en ai distribués à toute la classe. 

Les élèves les ont ouverts à toute vitesse. Puis il y a eu une explosion. C'était une farce cachée dans l'un des paquets. Tout le monde a rigolé, même le professeur. 

Ensuite, les enfants ont goûté. Puis je leur ai fait faire une promenade dans le traîneau. Ce n'était que pour la classe de M. Marchand (les CM1-CM2). 

A 10 heures avant de les quitter, je leur ai souhaité un joyeux Noël. Les élèves ont crié : "AU REVOIR PERE NOËL !!! AU REVOIR !!!"

J'ai ajouté : "Mais avant de partir, j'ai une autre surprise pour vous. Je vais vous faire une chorégraphie de Noël."

Et j'ai dansé devant eux. Les enfants aussi ont dansé. Et, entre nous, ces élèves, lls sont déchaînés quand ils dansent. Oh ! Oh ! Au revoir les enfants !!!

Et j'espère que tu as aimé mon histoire...

 

(Texte de Samia El B. - CM2) 

 

Photos 16.jpg 

 

 

Un Noël qui fait peur

 

Il y a eu un moment tragique à l'école des Cèdes au mois de décembre 2015 : des enfants ont été enlevés par le Père Noël à 10h09 précises, pendant la récréation. 

Nadir a bien vu Yasin, son ami, emmené par un Père Noël vert. Oui, nous confirmons, il s'agissait bien d'un Père Noël vert.  

Amine, un autre tmoin a raconté avoir vu un autre enfant être enlevé. Il semblerait qu'il s'agisse d'Aksel, un élève de CM1. 

Après on est rentrés en classe.  Mais à la récré de 14h30, ça a recommencé. Cette fois-ci, ce sont les maîtres et les maîtresses qui avaient disparu, enlevés eux aussi. 

En fait, il s'agissait d'un faux Père Noël. Il avait laissé des traces dans la neige. Les enfants qui avaient échappé à l'enlèvement suivirent les traces. Ils entendaient au loin le faux Père Noël crier : 

"Pour m'arrêter, il faut d'abord trouver le vrai Père Noël qui se trouve au Pôle Nord !!!"

Alors les enfants sont partis le chercher. Ils l'ont croisé en cours de route en train de préparer son traîneau. Aussitôt ils lui demandèrent d'arrêter le faux Père Noël.  Ils lui expliquèrent qu'il était vert. Le Père Noël rouge était choqué. C'était son frère !!!

Aussitôt, le vrai Père Noël et les enfants partirent à la recherche du faux qui s'était caché dans un coin de la cour des Cèdres. Le vrai Père Noël gela son frère et demanda à ses lutins de retrouver ceux qui avaient été enlevés. 

Malheureusement le faux Père Noël réussit à se décongeler et gela son frère à son tour. Mais Nadir jeta une boule de neige qui brisa la glace du vrai Père Noël. Le gros bonhomme vert partit en courant sans demander son compte.

Le vrai Père Noël et Nadir avaient sauvé la fête de Noël !!!

 

(Texte de Yasin M. - CM2)

 

Photos 13.jpg



22/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 137 autres membres