Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Archives

 Des articles sur des événements ou activités scolaires des années 2012, 2011, 2010, 2009, voire antérieures... ou sur des moments scolaires de personnes ayant exercé à l'école des Cèdres lors de ces années et n'exerçant plus actuellement.


La liste de mes envies - Ecrits d'enfants de CM2 - Classe de M. Marchand

"La liste de mes envies"

Ecrits d'élèves de la classe de CM2 

 

Les élèves de CM2 ont, chacun, écrit la liste de 5 de leurs envies. Petites ou grandes, peu importe, une envie c'est une envie. 

Voici celles qu'ils ont autorisé à publier sur notre blog. 

 

astronaute.jpg

 

Aaron

J'ai envie d'aller dans l'espace pour flotter dans les airs.

J'ai envie de faire le tour du monde pour voir les différents types de pays. 

 

paresseux.jpg

 

Amine

J'ai envie de devenir un paresseux pour avoir une vie cool. 

J'ai envie de découvrir le monde parce que je veux voir d'autres espèces animales. 

J'ai envie de manger le meilleur bonbon pour que j'aie une nouvelle saveur dans la bouche. 

J'ai envie de nager comme un phoque parce que je voudrais traverser le lac en pas beaucoup de temps. 

J'ai envie d'être un super prédateur parce que je ne me ferai pas manger. 

 

glace à la vanille.jpg

 

Camille

J'ai envie d'une glace à la vanille parce que j'ai faim. 

J'ai envie de faire le tour du monde parce que je pourrai voir les spécialités de notre planète. 

J'ai envie de devenir riche pour m'acheter une belle maison et de beaux vêtements. 

J'ai envie de devenir gendarme car c'est ma passion et que je pense à ça depuis deux ans. 

 

Gendarmerie_Cambriolages-2017-2.jpeg

 

Clément

J'ai envie que mes parents m'achètent les Nike Air Max 2017 en noir car elles sont trop stylées.

J'ai envie d'être au 12 juin pour le spectacle "Le Château des Bois Noirs", la pièce de théâtre. 

J'ai envie d'aller à Makémo pour parler aux correspondants. 

J'ai envie d'aller en Australie pour voir les kangourous.

J'ai envie d'être immortel pour voir la Terre exploser. 

 

big bang.jpg

 

Corentin

J'ai envie de voir mes cousins car ils me manquent. 

 

Désiré

J'ai envie de finir mon cahier animalier pour que mes parents admirent mes dessins. 

 

coloriage-animaux-sauvages-17959.jpg

 

Etienne

J'ai envie d'un coca parce que j'ai soif. 

J'ai envie d'être le jour du théâtre parce que je veux retrouver mon stress d'il y a un an. 

 

Théâtre 02.jpg

 

Francis

J'ai envie d'avoir une autre planète comme la Terre parce que j'ai envie de voir l'espace. 

 

PLANÈTES-1020x500.jpg

 

Hugo

J'ai hâte de jouer la pièce de théâtre devant les parents pour qu'ils réalisent notre talent. 

J'ai aussi hâte qu'on aille en sortie de classe avec l'école car notre sortie est très intéressante. 

 

Dauphins.jpg

 

Inaya

J'ai envie d'aller toucher les dauphins parce que c'est mon animal préféré sous l'eau.

J'ai envie d'avoir un bon métier pour faire ma passion.

J'ai envie d'avoir un lapin pour mon anniversaire car c'est trop mignon et c'est tout doux. 

 

lapin-1766.jpg

 

Johan

J'ai envie d'être rendu à samedi parce qu'on ira au Trampoline Parc et au Laser Game pour mon anniversaire. 

J'ai envie d'être en vacances pour aller dans le sud dans un camping. 

J'ai envie que l'école se termine pour avoir mon Hand Spinner. 

 

hand spinner.jpg

 

Lou

J'ai envie de faire de l'escalade avec mon père pour partager des moments que tous les deux. 

J'ai envie de faire de la moto avec mon père parce qu'il me l'a promis. 

J'ai envie que la pluie s'arrête pour aller jouer.

J'ai envie que ma mère réalise son rêve de faire le tour du monde pour qu'elle voie le monde. 

J'ai envie d'avoir un nouveau chien pour surmonter les épreuves. 

 

pluie.jpg

 

Manelle

J'ai envie d'avoir un chien pour jouer avec lui. 

J'ai envie d'avoir une correspondante à Makémo pour apprendre à la connaître. 

 

statue_liberte2.jpg

 

Mathys

J'ai envie d'aller à New-York parce que je veux voir la statue de la Liberté. 

J'ai envie de faire du saut en parachute pour voir comment ça fait de voler. 

 

Saut-en-parachute-Orne.jpg

 

Nylan

J'ai envie de faire le tour du monde pour voir pratiquement tous les pays de la planète. 

 

carte-monde-pays-drapeau.png

 

Sarah J. 

J'ai envie que le soleil revienne pour qu'on mange dehors. 

J'ai envie de manger des pâtes parce que ça fait longtemps que je n'en ai pas mangées. 

 

collège jean Rostand Quetigny.jpg

 

Sarah L.

J'ai envie d'aller faire la visite du collège parce qu'il est très grand. 

J'ai hâte de présenter notre pièce de théâtre parce que j'adore ça ; je veux même en faire mon métier. 

 

théâtre.jpg

 

Siryam

J'ai envie de faire le tour du monde pour visiter tous les pays de notre planète.

J'ai envie de monter sur le dos d'un éléphant parce qu'un éléphant, c'est très haut. 

 

GRS.jpg

 

Solenn

J'ai envie de devenir championne de France de GRS parce que c'est ma passion.

J'ai envie de retourner en Thaïlande parce que, quand j'y suis allée, j'ai adoré. 

 

Thaïlande.jpg

 

Thibaud 

J'ai envie que le temps passe vite parce que j'ai envie d'aller faire mon tournoi de foot au Mans. 

J'ai envie que les jours passent vite pour que l'on fasse la pièce de théâtre. 

J'ai envie d'aller dans l'espace pour que je voie la Terre de loin. 

J'ai envie d'aller en Angleterre pour que je voie un match de foot.

 

 

Football anglais.jpg


19/05/2017
0 Poster un commentaire

Expérimentarium - Rencontre avec des chercheurs - 15 mars 2017

EXPERIMENTARIUM

Centre Européen des Sciences du Goût et de l’Alimentation

Mercredi 15 mars 2017

CM2 - Classe de M. Marchand

 

Expérimentarium 03.jpg

 

 

Une classe de CM2 de l’école des Cèdres  a participé à une matinée avec des chercheurs au CESG (Centre Européen des Sciences du Goût et de l’Alimentation) sur le campus de Dijon.

Ce fut l’occasion de rencontrer des scientifiques de différents domaines qui ont pu expliquer aux enfants leurs démarches spécifiques sur des questions très pointues, très précises, qui toutes ont un point commun, une démarche similaire : une question et des hypothèses de départ testées en « laboratoire » pour démontrer par la science une réalité observée, poser cette réalité en termes qui permet des analogies avec d’autres observations faites par d’autres chercheurs.

 

Une recherche très spécifique, comme par exemple celle sur les cichlidés zébrés, poissons des eaux d’Amérique Centrale (Costa Rica et Nicaragua), ou celle sur l’organisation du travail en milieu rural en Ukraine, permettent d’ouvrir des champs de compréhension beaucoup plus larges que le simple sujet traité, par la mise en rapport avec d’autres formes comparables d’études.

 

affiche-reseau-expe-def_0.jpg

 

 

La classe des Cèdres a été chaleureusement accueillie au CESG par l’équipe de l’Expérimentarium. On lui a présenté les chercheurs présents, de même les jeunes élèves du CM2 de Mme Denat (Ecole de la Fontaine aux Jardins, Quétigny) qui ont aussi animé 4 ateliers de façon remarquable. L’organisation de la matinée a prévu de faire tourner 4 groupes de 5 élèves des CM2 des Cèdres dans les huit activités proposées. Sur un temps de deux heures, chacun des groupes a pu tourner sur 4 ateliers.

 

Expérimentarium 04.jpg 

Expérimentarium 05.jpg 

Expérimentarium 06.jpg

 

Voici maintenant le bilan complet atelier par atelier :

 

1/ Reproduction chez les humains

(Atelier présenté par un groupe d’élèves de l’école de la Fontaine aux Jardins)

 

Pour avoir des enfants, une femme doit avoir eu ses règles. Il n’y a que les femmes qui en ont. Il n’y a pas de fécondation, mais il peut y en avoir, c’est-à-dire que la femme est en capacité d’avoir des enfants.

L’atelier était présenté par Sabrina, fanny, Mathis, Madeline et Luke.

 

2/ Travail des femmes en Ukraine

(Atelier présenté par Pierre Deffontaines, chercheur en sociologie)

 

Le jeune chercheur a expliqué aux enfants comment se débrouillait la population (les femmes en particulier) pour s’en sortir dans les campagnes ukrainiennes. Il est parti dans ce pays 9 mois (3 séjours) pour mieux connaître les habitants et pour savoir comment les gens vivent.

Les chiffres officiels annoncent beaucoup d’hommes au travail et peu de femmes. Mais en réalité, dans le village, ce sont les femmes qui sont les plus nombreuses au travail,, notamment dans les champs. Si elles n’apparaissent pas dans les chiffres, c’est parce qu’elles travaillent sans être déclarées, seulement en soutien du salaire du mari parti plusieurs mois en ville pour gagner davantage d’argent.

 

Expérimentarium 07.jpg 

Expérimentarium 08.jpg

 

3/ Liquides miscibles et non miscibles

(Atelier animé par des élèves de la Fontaine aux Jardins)

Nous avons vu des élèves de CM2 qui nous ont présenté des liquides miscibles et non miscibles. Miscibles veut dire qu’ils se mélangent, non miscibles qu’ils ne se mélangent pas.

Ils ont cherché à savoir pourquoi certains liquides se mélangent et d’autres non.

Les enfants qui animaient cet atelier s’appelaient Anaïs, Louis, Léandre, Thibaut, et Arnaud

 

4/ Les apparences de la lune

(Atelier animé par des élèves de la Fontaine aux Jardins)

 

Enzo, Younès, Djibril, Rémi, Yayins nous ont expliqué que la lune avait une face cachée. Celle-ci peut se présenter de différentes façons : la nouvelle lune, le premier croissant, le premier quartier,  la lune gibbeuse, la pleine lune, la lune gibbeuse, le dernier quartier, le dernier croissant.

Il y a 150.000 km qui sépare la Terre de la Lune.

 

5/ La reproduction des cichlidés zébrés

(Atelier animé par Chloé Laubu, chercheuse en comportement animal)

 

Nous avons parlé d’un poisson qui s’appelle le cichlidé zébré. Ce poisson est étudié dans un laboratoire qui se trouve en biogéosciences à l’université de Dijon Bourgogne-Franche-Comté.

Chloé a expliqué aux enfants que les poissons avaient plusieurs caractères, un pue comme les humains. Certains étaient plus agressifs, d’autres plus timides. La question qui était posée était de savoir quel genre de couples pondent le plus d’œufs, des couples du même caractère ou de caractère différent ? La recherche a démontré que des couples de même caractère pondaient davantage que ceux de caractère différent. Ils unissaient leurs forces pour affronter les prédateurs de leurs petits. Quelquefois, certains cichlidés changent de caractère au contact de leur partenaire.

 

Expérimentarium 12.jpg

 

Expérimentarium 13.jpg

 

Expérimentarium 14.jpg

 

6/ Lumière et laser

(Atelier mené par Paul Froidevaux, chercheur)

 

Ce chercheur travaille sur la lumière. Il essaie de créer un laser blanc. Pour faire un laser, il faut mélanger toutes les couleurs et mettre un verre à côté du laser rouge pour qu’il transforme le rouge en plusieurs couleurs qui fassent du blanc.

Le laser rouge est plus puissant que la lumière blanche.

 

7/ A quoi servent les feuilles des arbres ?

(Atelier mené par des enfants de la Fontaine aux Jardins)

 

Les élèves de la classe de Mme Denat avaient fabriqué un arbre sur lequel étaient attachées des feuilles par des épingles à linge. A l’intérieur de chacun des feuilles se trouvait une question sur le thème de l’atelier.

Ainsi les enfants de l’école des Cèdres ont appris que les feuilles servaient à protéger des conditions météorologiques (pluies, vent, soleil, neige, chaleur), à fabriquer des médicaments comme celles de l’eucalyptus, de l’olivier ou du ginkgo biloba, aussi à nourrir les animaux comme les koalas, les girafes, les éléphants, les chèvres ou les vers à soie entre autres.

Cet atelier était présenté par Sarah, Emma, Anisa, Nahel, Manon, Chloé et Yasemin.

 

Expérimentarium 09.jpg 

Expérimentarium 10.jpg

 

8/ Filles et foot : comment se protéger des stéréotypes ?

(Atelier animé par Anaïs Plaquet, chercheuse en psychologie sociale)

C’est une psychologue qui travaille sur les rapports entre filles et garçons. Elle fait des expériences avec des filles qui jouent au foot. Souvent on dit que les garçons sont meilleurs que les filles dans ce sport. C’est un stéréotype, une idée reçue qui fait que beaucoup de gens s’adapte à cette idée comme si c’était la réalité. Un certain nombre de filles font alors de l’auto handicap  pour s’empêcher de réussir et justifier ce stéréotype.

 

Expérimentarium 15.jpg

 

Tous ces ateliers ont été beaucoup appréciés des enfants qui sont repartis du CESG en ayant appris beaucoup de choses, mais surtout en ayant mis en œuvre des formes de pensée ouverte et une plus grande curiosité.

Ce fut donc une belle matinée riche et conviviale. A renouveler.

Un grand merci aux parents accompagnateurs.

 

Expérimentarium 02.jpg

 


16/03/2017
0 Poster un commentaire

Classe de CP-CE1 : Galettes et Couronnes

Classe de Mme Bergogné - CP-CE1

 

 Mains.jpg

 

Jeudi 16 Février

 

Les Couronnes

Avant de faire les galettes, il fallait bien évidemment se fabriquer des couronnes dignes de l'évènement. Cette année, l'inspiration est venue de la Grande Vague de Kanawaga d'Hokusai qui est affichée dans la classe, du Vendée Globe et de la baleine, bref de la mer en règle générale.

 

Hokusai La Vague (1).JPG

 Pour en savoir plus : HISTOIRE D'UNE OEUVRE / "LA VAGUE" de HOKUSAI

 

Nous avons donc fabriqué des couronnes "vagues" décorées d'éléments de la faune sous-marine.

 

Couronne Solo.jpg

 

 Pour admirer nos couronnes, nos rois et nos reines :

 

 

 

 Les galettes

Avec un léger retard, nous avons dégusté aujourd'hui les galettes des rois que nous avions cuisinées hier matin selon la recette suivante :

 

Recette Galette.JPG

 

 

Voici le résultat, quelques heures et quelques degrés plus tard :

 

20170216_084135.jpg

 


20170216_084156.jpg

 

Nous avons ensuite pu déguster ces galettes :

 

20170216_153919.jpg

 

 

 

A la demande de Lucas P., création d'un Quizlet sur les ingrédients de la galette, en anglais... Merci Lucas !!!


16/02/2017
1 Poster un commentaire

Arts Visuels - CM2 - La France démultipliée

France démultipliée Publisher 01.jpg

 

Une création d'art simple à réaliser et qui donne de beaux effets de formes et de couleurs...

 

Tracez la carte de France au crayon à papier, à la main ou avec une carte plastifiée, en cherchant à donner le plus possible les variations des contours. 

 

Puis reproduisez les mêmes contours à l'intérieur de la carte , puis ensuit à l'extérieur, de sorte que l'ensemble de la feuille soit recouvert des lignes agrandissant ou diminuant la carte de France.

 

Pour la mise en couleurs du dessin, cherchez à utiliser une même gamme de couleurs qui se répètent à l'envi. Cherchez à faire apparaître la carte de France sans qu'elle ne semble apparaître à première vue, perdue dans un ensemble de bandes de couleurs  plutôt abstrait. 

 

L'utilisation de bandes noires régulières permet de donner du relief au dessin, rendant encore plus éclatantes les couleurs qui l'accompagnent. 

 

Voici quelques exemples :

 

France démultipliée Publisher 02.jpg

Dessin d'Inaya (CM2) - Février 2017

 

France démultipliée Publisher 03.jpg Dessin de Nylan (CM2) - Février 2017

 

 

France démultipliée Publisher 04.jpg Dessin de Hugo (CM2) - Février 2017

 

 

 

France démultipliée Publisher 05.jpg

Version mixte crayons-feutres avec les bulles du lac Léman - Etienne (CM2) - Janvier 2017

 

 

France démultipliée Publisher 06.jpg

 Dessin de Sarah L. (CM2) - Février 2017

 

IMG_20170308_0001.jpg

Dessin de Sarah J. 

 

France Démultilpliée - Désiré 01.jpg

France démultipliée - par Désiré (CM2)

 

 

 

France démultipliée - Manelle (CM2) - Janvier 2017.jpg

France démultipliée - Manelle (CM2)

 

 

 

 

France démultipliée - Syriam (CM2) - Janvier 2017.jpg

France démultipliée - Syriam (CM2)

 

 

France Démultilpliée - Francis (CM2) - Mars 2017 - 02.jpg

 

 

Travaux d'élèves de la classe de M. Marchand

 

 

Galerie-Photos

 


08/02/2017
1 Poster un commentaire

Vœux des CM2 pour 2017

Les vœux des enfants de CM2 des Cèdres en 2017

 


 

 

131007100255798182.jpg

 

(…) Beaucoup de personnes aimeraient trouver un moyen pour arrêter le réchauffement climatique (…)

Personnellement, je rêve de quelque chose depuis longtemps : un overboard et un drone. Je voudrais faire une activité très importante pour moi : le parachutisme. Ça doit faire une trop bonne sensation. Aussi, je voudrais remanger de la tarte au daim et aussi aller en voyage au Maroc. Et je voudrais aller en Australie pour ma passion et mon rêve de voir un kangourou en vrai. C’est mon meilleur rêve. Bonne année 2017 à tout le monde et réalisez vos rêves.

Amine

 

espace_022.jpg

 

Pour 2017, j’aimerais dans ce monde qu’on puisse voyager entre les planètes, et aussi voyager dans le temps. J’aimerais aussi que tout le monde soit immortel. Ensuite je voudrais que toutes les personnes mortes revivent sauf celles qui sont méchantes. Puis enfin, je voudrais qu’il y ait deux espèces humaines. Voilà, c’est ce que je voulais pour cette année 2017.

Personnellement, pour cette année, je voudrais que l’école passe vite pour être en vacances. Puis j’aimerais bien partir en Amérique. Aussi j’aimerais partir au ski. J’aimerais tellement que tout cela arrive vraiment.

Aaron

 

ours-polaire-al-gore.jpg

 

Pour 2017, dans le monde je voudrais que tous les gens aient un logement et qu’ils puissent se nourrir, que la protection des animaux en voie de disparition s’améliore, surtout que les attentats s’arrêtent. Je voudrais bien aussi que tous les enfants fassent ce qu’ils veulent faire.

Personnellement, pour cette année 2017, j’aimerais avoir un casque de réalité virtuelle, un overboard, un bébé chat roux, retourner à Londres pendant les grandes vacances. J’aimerais partir à New-York pour visiter la statue de la Liberté mais aussi l’Empire State Building. Je rêverais d’aller visiter un zoo et dormir avec les girafes autour de moi. J’adorerais aussi partir en Australie pour voir les koalas et les kangourous. J’aimerais vraiment que tous ces vœux se réalisent.

Hugo

 

New York 03.jpg

 

J’aimerais pour 2017 pour le monde arrêter les attentats. Pourquoi ? Pour arrêter les morts et la destruction. J’aimerais aussi qu’il y ait moins de chômage pour les pauvres.

Personnellement, c’est la dernière année de primaire pour les CM2. J’espère que tout ira bien pour vous et pour moi, une année pleine de bonne humeur et de folie. Voilà ce que j’aimerais pour cette année 2017. J’espère que la sixième ne sera pas trop dure et qu’il n’y aura pas trop d’embrouille. J’aimerais qu’on voyage un peu plus et plus de temps ensemble. (…)

Clément

 


 

Pour l’année 2017, je voudrais qu’il n’y ait plus d’attentats dans le monde. Je ne veux plus qu’il y ait des gens qui tuent, qu’il n’y ait plus la violence dans le monde, que toutes les personnes soient gentilles avec tout le monde, qu’il y ait de la nourriture pour tous.

Personnellement, j’aimerais qu’il y ait quelques choses dont je rêve depuis longtemps. Je pense que cette année, il sera possible que je parte dans le sud comme en 2016. C’était trop bien. (…) J’espère que 2017 sera une belle et merveilleuse année.

Inaya

 

Miami beach.jpg Miami

 

Pour cette année 2017, j’aimerais pour le monde qu’il n’y ait plus de guerre, qu’il n’y ait plus de pauvres, que les gens arrêtent d’être raciste, et aussi que les gens arrêtent de polluer la planète. Voilà ce que j’aimerais pour l’année 2017. 

Personnellement, je pense que cette année, il sera possible de convaincre mes parents pour aller à Miami et qu’ils me ramènent à Port Aventura. Aussi qu’ils me ramènent au Maroc à Marrakech dans le même hôtel. J’espère que 2017 sera une belle et merveilleuse année. J’aimerais tellement que tout cela arrive vraiment. Bonne année à tous.

Nylan

 

Pour 2017, dans le monde je veux qu’il y ait la paix et que les gens arrêtent de se disputer pour un rien, que les gens parlent mieux entre eux.

Personnellement, j’aimerais que l’on retourne en Corse car j’ai de la famille là-bas. (…) Et mon dernier vœu c’est que j’aie un hamster.

Camille

 


 

Je voudrais qu’il n’y ait plus d’attentats et moins de famine et de pauvreté. Je voudrais qu’il n’y ait plus de fumeurs pour éviter les cancers. Je ne voudrais plus de guerres et de violence. Et enfin que tout le monde soit en bonne santé.

Personnellement, en 2017, je voudrais faire du parachutisme comme ma tata me l’avait promis. Je voudrais un chien comme je rêve depuis toujours. Je voudrais aussi réussir à passer au collège et d’avoir une bonne classe. Je voudrais partir aux Etats-Unis et y passer de bonnes vacances. Et j’aimerais surtout être en bonne santé. J’aimerais tellement que tout cela arrive vraiment.

Manelle

 

images.jpg

 

Pour 2017, j’aimerais que l’on arrête la pollution dans le monde, que les animaux menacés vivent tranquillement (…) et aussi arrêter les attentats meurtriers, qu’il y ait la paix dans le monde, que le président interdise le tabac.

Personnellement, j’aimerais beaucoup revoir ma tata et mon cousin que je n’ai pas revus depuis ma naissance, des victoires pour le foot (…) Je pense que cette année 2017 sera une année de réussite.

Thibaud

 

Pour 2017, j’aimerais que les attentats n’existent plus, que les éléphants, les rhinocéros, les ours polaires… ne soient plus en voie de disparition et que le Terre arrête de se réchauffer.

Personnellement, j’aimerais avoir un berger australien, faire un voyage dans la savane africaine, partir avec mes parents pour aller sur le lieu de travail de mon tonton à Courchevel, retourner au Cap Vert mais sur une autre île, manger des noix de Saint-Jacques une fois par mois, que mes cousins et cousines viennent plus souvent. J’espère qu’au moins une des mes propositions se réalisera.

Sarah L.

 

baie de mindelo-cap-vert-941259.jpg Cap Vert

 

Pour 2017, j’aimerais qu’il se passe par exemple une baisse de la pollution et plus d’égalité homme femme. Ce que j’espère surtout, c’est que la guerre s’arrête et que les pauvres deviennent aussi riches qu’un villageois normal. Le mieux serait de stopper la chasse aux baleines.

Personnellement, j’ai plein de rêves en moi et j’aimerais qu’ils se réalisent. Par exemple, aller à la Réunion, avoir une sale de sport ou même une salle vidéo. Mais un de mes vœux les plus chers, c’est d’aller à Nigloland et/ou au Futuroscope. J’aimerais aussi que la rentrée en sixième se passe sans problème. Je serais très content si j’avais un jacuzzi, mais comme on ne peut pas tout avoir…

Etienne

 

Ce que je veux en 2017 pour le monde (…) c’est qu’il y ait moins d’espèces en voie de disparition.

Personnellement, j’espère qu’il se passera plein de bonnes choses. J’espère que l’école passera plus vite pour aller en vacances au Gabon, car c’est là où est né mon beau-père. J’espère que tout le monde sera heureux.

Johan

 

Pour la nouvelle année 2017, je souhaite que les attentats se terminent, que les habitants vivent en paix, que les rêves deviennent réalité, que les habitants de la planète trouvent du travail et que les autres les respectent, qu’on soit tous égaux. Ce serait merveilleux de vivre dans un monde où tout est possible. La nouvelle année doit être mieux que les autres, que ce qu’on a vécu auparavant.

(…) je pense que cette année, il sera possible que j’aie un nouveau chien. Ça serait formidable pour que je joue avec lui. J’espère que je serai toujours amie avec Manelle. J’aimerais tellement que tout cela arrive vraiment.

Lou

 

paix.png

 

(…) J’aimerais aussi que le président interdise de fumer. Pour le monde j’aimerais aussi qu’il n’y ait plus d’animaux en voie de disparition et qu’il n’y ait plus d’handicapés.

Personnellement, pour 2017, j’aimerais pouvoir revoir mon meilleur ami. (…) Je crois que je vais réussir à avoir la flèche de bronze au ski en février.

Corentin

 

Je voudrais qu’il n’y ait plus d’attentats en France et dans le monde. Aussi je veux que les pauvres aient aussi de l’argent. Je veux aussi qu’il n’y ait plus d’accidents.

Personnellement, je voudrais aller au salon de l’auto de Genève avec ma famille, en 2017. J’adorerais aller à Europa Park. A mon anniversaire, je voudrais une Playstation 4. En famille, je voudrais faire des ballades en vélo. J’aimerais faire tout ce que j’ai noté et même encore plus de choses.

Mathys

 

Pour 2017, je voudrais que (…) les Etats-Unis et la Russie arrêtent leur conflit, que les braconniers arrêtent de tuer les rhinocéros et qu’ils soient en prison, que l’Antarctique ne soit pas fondu, que nous voyagions dans les pays pauvres pour les aider et amener la paix dans le monde.

L’année 2017 vient de commencer. C’est une année où j’aimerais avec plein d’espoir que des bonnes choses m’arrivent. Il y a des choses dont je rêve depuis longtemps : aller en croisière avec ma famille, aller au Parc des Princes, avoir un autographe de Zlatan Ibrahimovic, entrer dans une école d’arts plastiques, aussi être dans un club d’athlétisme. J’espère que l’année 2017 sera une année où tout ce que j’aimerais sera possible.

Désiré

 

cache_6007392.jpg

 

Pour 2017, je voudrais qu’il n’y ait plus d’attentats et moins de gens décédés car je trouve que c’est injuste et les gens décédés n’ont rien à voir avec ça ou ce qui s’est passé avant.

Mon vœu le plus cher est de retourner en Thaïlande pour les vacances. Car j’ai vécu trois ans là-bas. Puis j’ai vraiment adoré (…)

Solenn

 

Mes vœux pour le monde entier, (…) c’est que les braconniers arrêtent de chasser les animaux. Et mon troisième vœu, que tout le monde espère, c’est qu’il n’y ait plus d’attentats (…)

Personnellement, je vais vous dire tous mes vœux : mon premier c’est d’avoir un animal de compagnie. Comme ça je pourrais m’amuser avec lui car être le seul garçon de la famille, c’est ennuyant. Mon deuxième, c’est de voyager un peu plus pour profiter de mes proches. Et enfin le troisième et dernier vœu, mon vœu le plus cher, c’est d’avoir un frère dans la famille  (…) Bref, j’espère que mes rêves de 2017 vont se réaliser.

Francis

 

Je veux que tout le monde soit gentil, poli, content et que tout le monde protège les animaux comme les éléphants, les abeilles, qu’elles soient protégées.

Sarah J.

 

L’année 2017 a enfin commencé… Pour cette année, je voudrais plein de bonnes choses. Et plein d’espoirs. Personnellement, j’aimerais visiter un pays que j’aime beaucoup, l’Angleterre et Londres. Car je voudrais y aller depuis longtemps. Ce serait une belle surprise pour 2017 si j’avais de nouveaux jeux vidéo et plein de cadeaux. Et surtout, voir mes cousins. Je vous souhaite plein de bonnes choses.

Siryam

 

94386563_o.jpg

 


03/02/2017
0 Poster un commentaire

Un petit quelque chose de Magritte - Créations picturales des CM2 - Décembre 2016

Un petit quelque chose de Magritte 

Créations picturales des CM2 

 

Un petit quelque chose de Magritte 00.jpg 

 

Un petit quelque chose de Magritte 01.jpg 

 

 

Créations d'art visuel inspiré d'un tableau célèbre et librement adapté selon les envies de chacun. 

Créations de décembre 2016 - Classe de CM2 - M. Marchand

 

 

Galerie-Photos des oeuvres des élèves 

 

 

 

 

Musée Magritte à Bruxelles

 


18/12/2016
0 Poster un commentaire

Des sapins en origami pour Noël - CM2 - Classe de Mme Mannino

Des sapins en origami pour Noël 

 

Mannino Décembre 2016 - 01.jpg 

 

Les élèves de la classe de CM2 de Mme Mannino ont fabriqué des sapins en origami pour Noël. Une séance de pliage à partir de carrés de différentes tailles, montés sur une feuille de couleur qui est ensuite décorée sur le thème de Noël. 

L'ensemble donne un joli rendu qui met en valeur les particularités de chacun des petits artistes. 

De quoi terminer le premier trimestre en toute décontraction et en totale création !

 

Voici une galerie-photos des oeuvres et du travail des enfants :

 

 

 


15/12/2016
0 Poster un commentaire

La course d'orientation à l'école primaire des Cèdres - CM2 - Octobre-Novembre 2016

La course d'orientation à l'école primaire des Cèdres

 

Course d'orientation 10.jpg 

 

Dans le cadre du partenariat avec l'UFR STAPS, la faculté des sciences du sport, les élèves de l'école des Cèdres ont la chance  tous les ans d'être encadrés par des étudiants professeurs qui les initient à différentes pratiques sportives. Cela dure environ trois mois, d'octobre à décembre.

 

Pour l'année 2016, les élèves de CM2 de la classe de M. Marchand pratiquent la course d'orientation à travers différentes activités complémentaires, toutes centrées sur le repérage sur une carte du parc des Cèdres ou celui du Cromois de l'autre côté de la rue. 

 

L'objectif est de retrouver des balises cachées dans ces espaces.

C'est un travail par équipe ou individuel en fonction des activités proposées par les professeurs. 

Au-dela de la pratique sportive que cela suscite (course et déplacement rapide), c'est aussi une initiation à la lecture de cartes, une manière inhabituelle pour les enfants de se repositionner sur un plan à taille réduite pour envisager leurs déplacements sur l'espace réel. 

 

De ce fait, la course d'orientation est une activité transdisciplinaire qui requiert des capacités à la fois physiques et mentales, une recherche concrète basée sur une représentation et des déplacements virtuels avant d'entrer en action dans la réalité. On est aux frontières de la géométrie, des mathématiques (notamment la proportionnalité), de la géographie et du sport. 

 

C'est aussi une autre manière de représenter son corps dans un espace donné : "Où sommes-nous sur la carte ? Pour aller à cet endroit sur la carte, dois-je partir à gauche ou à droite, devant ou derrière moi ? La balise qui se trouve dans cet endroit est-elle loin ou près, plus par ici ou plus par là ? 

 

La course d'orientation est un moyen plaisant et ludique pour des enfants de s'approprier l'espace environnant, de se placer dans le monde à la fois d'un point de vue psychique (j'existe parce que, dans cet espace défini par une carte, je me déplace virtuellement, je repère d'avance l'endroit où est caché une balise) et d'un point de vue physique puisque le corps en mouvement fait le lien avec la réalité de ce monde dans lequel est caché réellement la balise. 

 

C'est donc une pratique qui permet aux enfants, en plus de jouer, de grandir, de mûrir, de mieux appréhender ce qui les entoure, de mieux comprendre l'organisation de leur environnement, naturel ou non. 

 

 

Course d'orientation 33.jpg

 

 

La chance de l'école des Cèdres est de posséder un magnifique parc, en partie adjacent à l'établissement, et ainsi de pouvoir utiliser cet espace dans le cadre d'activités scolaires. 

 

Concernant la course d'orientation, le travail proposé par les étudiants-professeurs est remarquable autant d'un point de vue pédagogique que d'un point de vue organisationnel. Les élèves attendent chaque mardi avec impatience pour se confronter à nouveau à cette verdure qui leur sert de terrain de jeu et de "chasse aux trésors".  

 

Ce travail très varié montre les facettes multiples liées à la course d'orientation, une riche découverte pour les enfants. 

 

 

Course d'orientation 22.jpg 

 

Commentaires d’enfants

 

Ce que j’ai aimé :

J’ai aimé la chasse au trésor parce que c’était la dernière séance et il y avait un goûter.  (Sarah J.)

J’ai aimé les codes à déchiffrer parce que c’était bien (Etienne)

J’ai aimé le dernier cours parce que la finale était en équipe et pas individuel. J’ai tout aimé. (Amine)

J’ai aimé ce que les étudiants professeurs ont fait pour moi : ils m’ont aidée. (Lou)

J’ai aimé quand on a tous attrapé le trésor car on l’a porté. (Siryam)

J’ai bien aimé chercher les balises parce qu’on se croyait dans une compétition. J’ai tout aimé. (Mathys)

J’ai aimé chercher les balises car je les trouvais. (Désiré)

J’ai aimé trouver les balises parce qu’au début je ne savais pas me repérer avec une carte. (Solenn)

J’ai aimé quand on cherchait des balises parce qu’on on pouvait se repérer sur une carte. (Camille)

J’ai aimé chercher des balises parce que je galérais à les chercher et c’était marrant. (Johan)

Ce que j’ai aimé, c’est d’aller chercher des balises parce que ça faisait du bien de se promener dehors et chercher. (Sarah L.)

J’ai adoré la dernière séance car on s’est vraiment bien amusés. En plus c’est mon équipe et moi qui avons trouvé le trésor. (Thibaud)

J’ai aimé trouver toutes les balises parce qu’à la fin, on gagnait. Et aussi le décryptage car il fallait trouver les lettres. (Aaron)

J’ai aimé chercher en groupe parce que c’était drôle et sympa. (Hugo)

J’ai tout aimé. (Manelle)

J’ai bien aimé chercher des balises avec Francis et Désiré parce qu’on a bien rigolé ensemble. (Corentin)

J’ai bien aimé les premiers jours parce qu’on était en groupe avec nos amis et j’ai bien aimé à la fin avec le goûter. (Nylan)

J’ai aimé parce qu’ils étaient trop gentils les étudiants professeurs et non pas méchants. J’ai tout aimé car ils m’ont appris. (Inaya)

J'ai aimé quand on devait trouver es balises en équipes parce que c'était pas trop dur. (Clément)

J'ai aimé cacher des balises parce que les autres on eu du mal à les retrouver. (Francis)

 

Ce que je n’ai pas aimé :

Je n’ai pas aimé les premiers jours de C.O. parce que c’était dur. (Etienne)

Il n’y a rien que je n’ai pas aimé (Amine)

C’est le temps qu’on nous a donné (Lou)

C’est quand nous étions divisés en deux équipes car je trouve que ça pourrait être mieux par groupe de 5. (Siryam)

Je n’ai pas aimé la dernière séance car, pour la balise, j’ai tourné en rond et j’ai perdu beaucoup de temps. (Désiré)

Je n’ai rien pas aimé. (Solenn)

Je n’ai pas aimé quand on a fini la C.O. car j’aime beaucoup la C.O. (Camille)

Je n’ai pas aimé que pendant que les autres cherchaient allaient aider les autres personnes de l’équipe, moi je devais rester à attendre, mais c’était rigolo. (Sarah L.)

Quand on était tout seul, je n’arrivais pas à trouver le trésor. (Thibaud)

Je n’ai pas aimé le parcours sans chiffres parce qu’il fallait trouver l’ordre. (Aaron)

Je n’ai pas aimé quand Inaya me suivait. (Hugo)

Il n’y a rien que je n’ai pas aimé. (Manelle)

Je n’ai pas aimé chercher des balises dans tous les coins parce que ça me fatiguait. (Corentin)

Il n’y a rien que je n'ai pas aimé. (Nylan)

Je n'ai pas aimé quand je devais trouver des balises tout seul ; en plus, elles étaient bien cachées. (Clément)

Je n'ai pas aimé chercher des balises car je tournais en rond. (Francis)

 

Ce que j’ai appris :

J’ai appris à courir plus vite et me repérer sur une carte (Sarah J.)

C’est de me repérer sur une carte (Etienne)

Déjà, je n’avais jamais fait de course d’orientation, donc j’ai appris ce sport. En plus j’ai appris à m’orienter sur une carte. (Amine)

J’ai appris à mieux me repérer. (Lou)

J’ai appris à le repérer sur un plan. (Siryam)

J’ai appris à m’orienter sur une carte. (Mathys)

J’ai appris à me repérer, à situer où sont les balises. (Désiré)

J’ai appris à me repérer sur une carte. (Solenn)

J’ai appris à me repérer sur une carte. (Camille)

J’ai appris à m’orienter sur une carte. (Johan)

J’ai appris à me repérer sur une carte et à en faire une. (Sarah L.)

J’ai appris à m’orienter car je ne savais pas m’orienter sur une carte. (Thibaud)

J’ai appris à m’orienter. (Aaron)

J’ai appris à me repérer sur une carte. (Hugo)

J’ai appris à me repérer sur une carte et à l’orienter. (Manelle)

J’ai appris à me repérer sur une carte. (Corentin)

J’ai appris à m’orienter sur une carte. (Nylan)

J’ai appris à me repérer sur une carte. (Inaya)

J'ai appris à me repérer sur une carte de C.O. et sur un plan. (Clément)

J'ai appris à manier une carte parce que c'est plus facile pour moi de me repérer. (Francis) 

 

Une anecdote :

C’est quand je cherchais la balise sauf qu’elle était là. (Sarah J.)

C’est quand Francis s’est fait courser par un chien ; il a commencé à crier et à lâcher ses affaires. (Etienne)

En fait, je cherchais la balise et j’ai dit à un professeur qu’il n’y avait pas de balise. Il m’a dit de chercher. J’ai fait : « Fuuuu » et je l’ai trouvée. (Amine)

J’ai bien aimé quand un lapin a traversé le parc. Ça m’a fait peur. (Lou)

C’est quand Francis s’est fait courser par un chien et quand il a commencé à crier puis il a lâché ses affaires. (Solenn)

Mon anecdote c’est quand Mathys est tombé par terre au moment où nous avons trouvé le trésor. (Siryam)

Thibaud et moi, nous aidions Clément à chercher sa balise. Mais Clément avait regardé sur la carte adverse. Du coup Thibaud et moi, on cherchait au mauvais endroit. (Mathys)

Quand je cherchais une balise dans la petite forêt, un gland m’est tombé sur la tête. (Camille)

J’ai aimé quand Francis s’est fait courser par un chien et quand il a crié d’une voix aigüe puis il a lâché toutes ses affaires. (Aaron)

J’ai cru que c’était le numéro 1 parce que c’était Cèdre 1. (Corentin)

C’est quand Francis s’est fait courser par un chien. Il a commencé à tout lâcher et à crier. C’était très rigolo. (Nylan)

Nous avons fait un code et c’était trop bien et trop bon. (Inaya)

Je me suis fait courser par un chine et j'ai fait tout tomber : mon manteau, ma pochette etc... (Francis)

 

 

Galerie Photos

 


16/11/2016
1 Poster un commentaire

"Tous aux soldes" - Texte aux prénoms cachés - Classe de CM2

Voici un texte bien étrange

Les prénoms des élèves de la classe de CM2 de M. Marchand ainsi que de leur professeur sont cachés dans ce texte à l'image de cet exemple :

le prénom ROBERT

"Le cavalier avance au trotbercé par le rythme tranquille du cheval."

 

Arriverez-vous à retrouver Aaron, Amine, Camille, Clément, Corentin, Désiré, Etienne, Francis, Ganaël, Hugo, Inaya, Johan, Lou, Manelle, Mathis, Nylan, Pascal, les deux Sarah, Siryam, Solenn et Thibaud ?

Attention, ils sont bien cachés !

A vous de jouer !

 

soldes (1).jpg

 

TOUS AUX SOLDES

 

Voici une drôle d’histoire où vous verrez se mêler tout un bric-à-brac d’objets avec serviettes, coffre, pelle, seau, laine, tissus divers, cuillères et plein d’autres ustensiles.

Parmi les personnages que vous croiserez, vous repérerez Juju, gaulois pur sucre depuis ses ancêtres, Emma, tisseuse de profession, Daisy répondant toujours non aux questions qu’on lui pose, Mélina (« y’a jamais assez de temps » déplore-t-elle très souvent quand elle n’arrive pas à finir son travail), Mégane (à elle le joli cadeau à la fin), d’autres encore que vous découvrirez au fur et à mesure du récit.

Il sera question aussi de nourriture : pommes de terre, carottes, tomates, paprika, millet, pois chiches, aussi un bon rôti, beau morceau de viande de premier choix, tout plein de bonnes choses biologiques pour un bon repas.

Vous croiserez aussi des animaux comme Banjo, âne têtu mais sympathique, Léon, cheval de course infatigable, mais ni l’âne, ni le cheval ne sont les héros de cette histoire. Ce sont les humains cités plus haut.

 

Commençons donc le récit…

 

Juju rejoignit Daisy, Mélina et Mégane qui patientaient devant l’entrée d’un grand magasin. Il s’arrêta à Rosny-sous-Bois, près de Paris, là où ses amies l’attendaient. Les retrouvailles ne furent pas très chaleureuses. Juju s’avança rageusement vers les trois filles. Le jour n’était pas encore levé. On devinait les filles aux corps en teintes foncées dans l’ombre du lampadaire.

- J’ai connu beaucoup de choses et beaucoup de pays, hurla Juju mécontent, Espagne, Chine, Syrie, Amérique, Océanie. Jamais on ne m’a fait un coup pareil.  

Les amies ne voulaient rajouter des cris à ceux de Juju, aussi Daisy prit les choses en main. Grande mélomane, elle lui chanta une chanson très douce qui le calma aussitôt.

- Ça rapporte gros un chant apaisant, murmura Mégane, agréablement surprise du résultat, maintenant notre bon Juju est redevenu notre bon Juju.

Ce dernier n’eut pas le temps d’expliquer sa colère, en effet l’ouverture de la porte coupa son élan. Le magasin venait d’ouvrir pour les soldes alors qu’une des filles venait de déclarer que la porte était fermée à clé, mensonge évidemment qui n’avait plus d’importance puisque tous se ruèrent à l’intérieur à la recherche de tout ce qui valait le moins cher, nourriture compris. Dans ce magasin, on pouvait acheter tout ce qui existe, y compris des animaux, même le yéti, N fois recherché dans l’Himalaya alors qu’il se trouvait en vente dans ce grand magasin.

 

Je ne vous rappelerai pas l’énumération en haut de page concernant les produits en vente. Vous le savez déjà. Par contre, ce qui était extraordinaire à noter, c’était ce coffre en six parties, un beau bois des îles, remarquable par sa qualité et son prix soldé.

 

Finalement, en sortant du magasin, les quatre amis passent, calés les uns contre les autres jusqu’à leurs véhicules. Ces bons achats les ont finalement réconciliés. 

 

Sans doute, vous ne vous en êtes pas rendu compte, mais toute la classe de CM2 de M. Marchand se trouvait là. Avez-vous reconnu les 21 élèves de la classe ? Et M. Marchand ?

 

soldes.jpg 


07/11/2016
0 Poster un commentaire

Classe de CP-CE1 : à l'occasion de la semaine du goût...

 

Classe de Mme Bergogné - CP-CE1 

 

20161010_150557.jpg

 

Lundi 10 Octobre

 

Semaine du goût Logo.png

 

Cet après-midi, nous avons eu le plaisir d'accueillir dans notre classe Mme Benchekroun, la maman de Camélia (CP-CE1) et de Kenza (CM1), accompagnée de son collègue Luc Girard, tous les deux professeurs au lycée Saint-Bénigne de Dijon.

 

L'intervention de Mr Girard s'est articulée autour de trois axes : le sucre, l'oeuf et la perception du goût.

 

 

Voyage avec le sucre

 

Mr Girard nous avait apporté des langues de chat. En les observant, nous nous sommes rendus compte que certains biscuits étaient clairs, tandis que d'autres avaient une couleur brun foncé.

20161010_140949.jpg

Après les avoir goûtés, nous nous sommes aperçus que les langues de chat de couleur claire étaient salées, tandis que les langues de chat de couleur brun foncé étaient sucrées.
Mr Girard nous a expliqué que c'est le sucre en caramélisant à la cuisson qui devient de plus en plus foncé, donnant ainsi sa couleur au biscuit. Le sel ne changeant pas de couleur à la cuisson, le biscuit salé reste blanc.

 

sucre blanc.jpgCaramel.jpeg



 

 

Voyage avec l'oeuf

 

20161010_141030.jpg

 

Mr Girard avait préparé une pâte à gaufre qu'il avait amenée en classe. Afin de la terminer, il ne restait plus qu'à incorporer les oeufs. Pour cette pâte, nous avions juste besoin des blancs, que Mr Girard a mis dans un batteur mécanique.

 

Avant d'être battus, le blanc d'oeuf se présente sous une forme plus ou moins liquide (gluant d'après les enfants), transparent et de couleur très légèrement jaune. Mais plus on les bat, plus le blanc d'oeuf devient blanc et augmente en volume. Après quelques minutes, le blanc initialement liquide est même devenu "quasi-solide" et reste dans le récipient, même si l'on renverse celui-ci.

blanc d'oeuf.jpgblanc en neige.jpg

 

Que s'est-il passé ?

D'après le site : //tpeileflottante.blogspot.fr/p/les-blancs-en-neige.html

Les blancs en neige sont une mousse, c'est à dire une dispersion de gaz, dans un liquide ou un solide. Le fouet incorpore des bulles d'air au blanc d'oeuf, les divisant en une taille de plus en plus petite qui vont constituer la mousse.
 
Le blanc d'oeuf est un mélange d'eau à 90% et 10% de protéines. L'eau ne retenant pas l'air, ce sont donc les protéines qui sont à l'origine de cette mousse et particulièrement l'ovomucine et la conalbumine, protéines la propriété moussante.
Les protéines, en temps normal, se recroquevillent sur elles-mêmes. Elles ont une structure tridimensionnelle. Mais celles-ci sont déformables: sous l'action du fouet, elles subissent une dénaturation.
 
 
Schéma de la dénaturation, avant-pendant-après le fouet
 

Les protéines sont donc enroulées sur elles-mêmes, formant une molécule tridimensionnelle afin d’obtenir le moins de contact éventuel avec l’eau.

Lorsqu'on bat les blancs avec un fouet, elles vont alors se  dérouler et former un film qui va emprisonner les bulles d'air dans la phase liquide.

Ce film emprisonne les bulles d’air alors entourées d’une pellicule formant cette mousse que l'on appelle les blancs en neige.

 

Blancs en neige vus au microscope.jpg

 Blancs en neige vus au microscope électronique : bulles d'air emprisonnées par les protéines de l'oeuf.

 

 

 

 Voyage au pays des goûts

Les êtres humains distinguent grâce des cellules sensorielles spécialisées (localisées à 75 % sur la langue) 5 goûts différents : le sucré, le salé, l'amer, l'acide et l'unami (pour en savoir plus :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Go%C3%BBt )

 

Mr Girard, par l'intermédiaire des langues de chat salées, nous a fait redécouvrir et verbaliser le goût salé.

Les langues de chat sucrées, les gaufres à la confiture et au nutella nous ont donné accès au goût sucré.

20161010_152300(0).jpg

 

Et enfin, nous avons goûté des prunelles, qui nous ont permis de découvrir, outre ce fruit de la famille des prunes, le goût à la fois sucré et acide, plein d'âpreté de ce petit fruit (on parle d'astringence également pour définir l'âpreté).

 

prunellier-3.jpg

 

 Mais le goût et l'odorat sont intimement liés, pour preuve, nous avons goûté un morceau de chocolat en nous bouchant le nez : difficile de reconnaître ce que c'était !

 

Dégustation

Miam Miam !!! Après avoir dégusté, goûté, analysé, battu, réfléchi, nous avons mangé les gaufres que Mr Girard et Mme Benchekroun nous avaient préparé pendant la récréation.

 

 

 

Un très grand merci à Mr Girard et à Mme Benchekroun pour leur visite dans notre classe. Nous espérons pouvoir, nous aussi, leur rendre visite au Lycée Saint-Bénigne, afin de participer à un autre atelier cuisine !


15/10/2016
0 Poster un commentaire