Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Archives 2010-2011


Année 2010-2011 - Assiettes contre la faim

 

Durant l'année 201-2011, l'équipe éducative de l'école a décidé de participer à la campagne de l'association ACF (Action Contre la Faim) en créant des assiettes artistiques à créer puis à vendre. Les bénéfices de cette vente ont permis de financer les projets d'ACF dans le monde pour lutter contre les famines. 

 

Toutes les classes de l'école y ont participé. Cela a donné lieu à de belles créations.

 

L'école a reçu des assiettes blanches  avec tout le matériel nécessaire pour les décorer, en particulier des feutres indélébiles.

 

Les élèves de l'école ont ainsi travaillé sur ces assiettes dans des projets soit figuratifs, soit abstraits, selon leur choix.

Le fait de travailler ces assiettes à l'école avec tout le groupe classe a permis à certains enfants de trouver de l'inspiration en voyant les réussites de leurs camarades. 

 

Ce fut un beau moment créatif et convivial

 

Voici quelques assiettes réalisées par les enfants des Cèdres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La campagne d'ACF - Assiettes contre la faim


08/11/2012
4 Poster un commentaire

Création théâtrale 2011 "A la recherche du Manuscrit"

 

 

 Photo Bien Public / Sennecey-lès-Dijon par René Gauthey

 

Création théâtrale présentée au Petit Théâtre des Prairies à Quétigny en mai 2011

et à la médiathèque de Sennecey le 28 juin 2011

 

 

A LA RECHERCHE

DU MANUSCRIT

Création théâtrale de la classe de CM1-CM2

Ecole Les Cèdres / Quétigny

 

ACTE 1

 

Acte 1 Scène 1 : MingTao

 

(Ming Tao le dragon apparaît sur la scène, d’abord dans un jeu de cache-cache puis dans un déplacement au rythme de la musique de New Order. Puis il sort toujours en musique)

 

 Acte 1 Scène 2 : Le laveur de cerveau et son adjoint

 

(Le laveur de cerveau et son adjoint entrent rapidement sur la scène. Le laveur de cerveau a un air sévère et déterminé. L’adjoint le suit comme un petit chien suit son maître.)

 

LC : Moi, oui moi, à vous tous qui me regardez, j’ai quelque chose d’important à vous dire.

Adjoint : Il a quelque chose d’important à vous dire !

LC : Quand j’étais petit, je ne comprenais rien à l’école.

Adjoint : Il ne comprenait rien à l’école !

LC : On m’a même enfermé dans un cachot sous l’école, des nuits entières. On me maltraitait.

Adjoint : On le maltraitait !

LC : On disait de moi que j’étais un abruti sans cerveau,

Adjoint : C’était un abruti sans cerveau !

(Le LC regarde brusquement son adjoint, très mécontent. L’adjoint regarde le public sentant qu’il a dit une bêtise)

 LC : On disait que j’avais une mémoire de moineau. On m’appelait sale bête, sac à puces,

          pantin désarticulé. Je me souviens encore de ces Gérard, Elisabeth, Sophie, Adrien,

          Gaspard, et toute cette bande d’insupportables soi-disant copains. En fait, J’étais seul.

Adjoint : Il était seul !

LC : Je veux les humilier comme ils m’ont humilié. Les mots français ne sont pas assez durs

         pour exprimer ce qui se passe dans ma tête… OUI MA TÊTE !

Adjoint (posant son doigt sur la tempe du LC) : OUI DANS SA TÊTE !

(Le LC, mécontent, écarte le doigt de son adjoint d’un coup sec)

LC : Comme on dit : « La vengeance est un plat qui se mange froid. ». Vous vous êtes

        trompés. Je ne suis ni bête, ni stupide. Et maintenant, enfin, après 26 années et des

        poussières de travail sans relâche, ma machine est enfin au point.

Adjoint : Sa machine est enfin au point !

LC : 26 années pour fabriquer cette petite merveille : le lavagorecerveauquius, une merveille

       de laser en forme de banane. La plus grande invention du XXIème siècle.

       Je vais aspirer la mémoire des humains et me l’accaparer.

Adjoint : Il va aspirer la mémoire des humains et se l’accaparer.

LC : Je leur injecterai une puce électronique pour les contrôler à distance. Les humains

        deviendront des fantômes sans mémoire à mon service. Et leur mémoire, elle sera pour

        moi. Je serai le plus intelligent de la planète.

Adjoint : Il sera le plus intelligent de la planète !

LC : Et les humains ressentiront ce que je ressentais avant de créer cette machine.

        En plus, j’ai entendu parler de Ming Tao, le dernier dragon, grand maître des esprits du

        savoir. Une histoire raconte qu’il existe un manuscrit qui contient la mémoire du monde

        entier. Grâce aux fantômes à mon service, je me l’approprierai et je deviendrai le maître

        du monde.

Adjoint : Il deviendra le maître du monde !

LC : Et rien ne pourra plus m’arrêter. Ma vengeance sera terrible.

         OUI ! JE SERAI LE MAÎTRE DU MONDE !

Adjoint (encore plus fort) : OUI ! IL SERA LE MAÎTRE DU MONDE !

LC (regardant son adjoint) : Bon ! Ça suffit !!!

 

Acte 1 Scène 3 : Le lavage de cerveau

 

(Un groupe d’humains arrive. Ils sont de joyeuse humeur. Ils discutent tous. On entend un brouhaha
de voix)

 

LC : Houla ! Tu as vu toutes ces mémoires ?

Adjoint (regardant un peu partout) : Où ça Chef ?

LC : Mais là ! Juste devant toi ! Ces gens, là !

Adjoint (sans être vraiment convaincu) : Ah oui !... Mais ça ressemble à ça une mémoire,            

                                                           Chef ?

LC : ça ne ressemble à rien, mais ça se trouve dans leur tête. Et maintenant c’est à toi de

        jouer. Attire-les vers moi. Le reste, c’est notre affaire à moi et au lavagorecerveauquius.

Adjoint : Comment je dois faire Chef ?

LC : Avance-toi vers eux et dis-leur qu’avec nous, ils feront de belles affaires, mieux que les

        meilleures soldes.

Adjoint : On vend quoi Chef ?

LC : On vend de tout avec au moins 80% de remise dés le premier achat.

Adjoint : Génial Chef ! Je pourrai aussi en acheter aussi ?

(Le LC se fige.)

LC (énervé) : Mais on ne vend rien ! C’est juste un prétexte pour les attirer !

Adjoint : Ah ! J’ai compris Chef !

LC : C’est pas trop tôt. 

(L’adjoint s’avance vers la foule)

Adjoint : Approchez Mesdames et Messieurs, offre exceptionnelle, ce ne sont pas les soldes,

                mais c’est mieux encore. Tout ce que vous désirez avec au moins 80% de remise

                dés le premier achat. Et deuxième article du même modèle : GRATUIT ! Vous

               demandez, on vous sert !

(Toute la foule se précipite autour de l’adjoint, fier d’être aussi entouré. Tout le monde reste
figé, immobile. L’adjoint s’avance vers le public)

Adjoint (au public) : Vous avez vu comme je suis quelqu’un d’important !

(L’adjoint, fier, revient se positionner au milieu de la foule. La scène reprend)

H1 (Thomas) : Vous avez une Ferrari XB 730 à injection électronique modèle 2004 ?

Adjoint : Bien sûr !

H1 : J’achète !!!

H4 (Julie) : Et un ensemble télévision écran plat, home cinéma et lecteur graveur DVD ?

Adjoint : Bien sûr !

H4 : J’achète !!!

H8 (Shanice) : Et une robe de soirée en soie de Chine avec volants et frou-frou ?

Adjoint : Bien sûr !

H8 : J’achète !!!

H13 (Gwendoline) : Et une famille de tortues de l’Île de Pâques ?

Adjoint : Bien sûr !

H13 : J’achète !!!

H2 (Héloïse) : Et une étoile de la constellation Cassiopée ?

Adjoint : Bien sûr !

H2 : J’achète !!!

H11 (Dylan) : Et une machine à fabriquer des ballons de foot en cuir ?

Adjoint : Bien sûr !

H11 : J’achète !!!

H10 (Lucas-Loïc) : Et un dictionnaire de toutes les langues du monde ?

Adjoint : Bien sûr !

H10 : J’achète !!!

H5 (Tess) : Et une forêt avec plein d’oiseaux ?

Adjoint : Bien sûr !

H5 : J’achète !!!

H6 (Benjamin) : Et une machine à faire des glaces à tous les parfums ?

Adjoint : Bien sûr !

H6 : J’achète !!!

H9 (Alexis) : Et une caisse pleine de pièces d’or ?

Adjoint : Bien sûr !

H9 : J’achète !!!

H3 (Teddy) : Et une fusée pour aller sur Xykzuqa 2 ?

Adjoint : Bien sûr !

H3 : J’achète !!!

H7 (Victor) : Et une île déserte avec des cocotiers ?

Adjoint : Bien sûr !

H7 : J’achète !!!

H12 (Amel) : Et un traineau de Père Noël avec plein de cadeaux ?

Adjoint : Bien sûr !

H12 : J’achète !!!

Adjoint : Alors suivez-moi Mesdames et Messieurs. Vous allez être servis !

(Tout le monde suit l’Adjoint qui fait des clins d’œil au public. Il montre ainsi qu’il est satisfait qu’on
le prenne au sérieux et que tout fonctionne parfaitement)

 

 

(Le LC pointe son lavagorecerveauquius vers la foule qui est d’abord saisie, puis elle tremble,
doucement d’abord,  puis très fortement. Et d’un coup, tout le monde se fige.)

 

Adjoint : Eh ben ça, c’est trop fort. Vous êtes trop fort Chef !

LC : Bon, nous y voilà !

Adjoint : Je dirais même plus : Bon, nous y voilà !

LC (fâché) : - Bon je suis pas Dupont T, et vous n’êtes pas Dupond D. Alors arrêtez derépéter

                      tout ce que je dis sous votre nez.

Adjoint : C’est beau ce que vous dites Chef. Vous êtes un vrai poète !

LC : Bon, passons à la phase 2 de notre plan. Ces humains sont devenus des fantômes à mes

         ordres.Maintenant, c’est le moment d’aller à la recherche du manuscrit de la mémoire.

         Je vais leur parler.

 

 

Acte 2

 

Acte 2 Scène 1 / La marche des fantômes

 

 

(LC s’avance vers les Humains-Fantômes)

LC : Vous êtes à présent des fantômes d’humains sous mes ordres. Ming Tao le dragon, grand maître de la mémoire m’a chargé de vous envoyer en quête du manuscrit de la mémoire du monde qui se trouve dans le domaine secret des Dieux de l’Egypte Antique. Allez-y ! Et ramenez-moi ce manuscrit au plus vite !

(Les fantômes partent)

 

Adjoint : Euh !... Chef … Il y a quelque chose… euh… que je n’ai pas bien compris.

LC : C’est original ! Qu’est-ce que vous n’avez pas compris ?

Adjoint : Ming Tao vous a demandé de récupérer le manuscrit de la mémoire ?

LC : Mais pas du tout ! C’est simplement une ruse pour que les Dieux de l’Egypte Antique acceptent de leur céder le manuscrit. Sinon, ils ne le donneraient jamais.

Adjoint : Ah ! J’avais pas bien compris !

LC : C’est plutôt rassurant. ça prouve au moins que vous êtes égal à vous-même.

 

 

(Les fantômes font un tour de scène, puis font face au public en marchant sur place)

H1 : Qu’est-ce qu’on fait ?

H2 : On doit aller chercher le manuscrit de la mémoire !

H3 : Où ça déjà ?

H4 : Chez les Dieux antiques.

H5 : Chez les Dieux grecs ou égyptiens ?

H12 : Chez les Dieux égyptiens.

H3 : Poils aux mains.

H13 : Très drôle !

H1 (moqueur) : Mais c’est notre comique de service !

H9 : Un peu d’humour et de détente font du bien. Ce voyage est long et monotone.

H6 : J’ai très faim.

H3 : Poils aux mains.

H1 : Ah ! C’est malin.

H3 : Poils aux …

H1 : NON !!!!

H11 : Moi aussi j’ai un petit creux.

H7 : Moi, j’ai envie d’aller aux toilettes.

H8 : Arrêtez de penser à vos p’tits estomacs, ou aux toilettes. Nous avons une mission divine

        à accomplir.

H9 : Nous travaillons pour le dragon Ming Tao.

H10 : Le Dragon de la mémoire.

H11 : C’est long, ça fait déjà une semaine qu’on marche.

H12 : C’est notre travail. Nous n’avons rien à dire. Marchons.

H13 : Nous sommes faits pour obéir.

H2 : C’est comme ça. Nous sommes nés pour obéir.

H8 : La nuit, le jour, le midi, le soir et le matin.

H3 : Poils aux mains !

H1 : ça suffit !

H4 : Je crois que nous sommes bientôt arrivés.

H5 : C’est fort possible. Ce n’est plus la même atmosphère.

H6 : C’est étrange, même le paysage a changé.

H7 : ça ne ressemble plus du tout àla Terre.

H10 : C’est beau !

 

 

(Les fantômes reprennent leur marche en faisant un tour de scène)

 

Acte 2 scène 2

 

(Les fantômes forment deux rangées comme un entonnoir qui dirige le regard vers le centre de la scène au fond.)

 

Musique 5 « Charade » Rodolphe Burger

 

(Les fantômes hochent la tête au rythme de la musique. Ils sont bien ancrés au sol. Apparaissent alors les Dieux égyptiens dans une danse chaloupée, avec les mains comme des balanciers. Les Dieux se mettent à slammer.)

 

Anubis (Melvin) :

Je suis Anubis

Le dieu des morts

Et des momies.

Je suis un protecteur

Puissance dix

Je suis le fils

D’Osiris

Et de Néphthys.

Ma tête de chien
trône

Sur les caisses
canopes

Allez, c’est à toi,
ma cop.

A ton tour
Hathor !

Allez hop !

 

Hathor (Chérine) :

Je suis Hathor

La déesse de la
musique,

De la danse

De la joie et de
l’amour.

Je suis aimée,
vénérée

Je suis la fille de
Rê,

L’astre ensoleillé.

 

 

Isis (Alina)

Je suis Isis

La déesse de la
renaissance

Et de la magie

Je ramène les mortels
à la vie

Je suis la sœur de
Seth

Et de Néphthys

Je suis la tante

D’Anubis

 

Sekhmet (Inès) :

Je suis Sekhmet

La déesse de la
guerre,

De la maladie

Et de la guérison

Je suis dangereuse

Et j’en suis heureuse

On me craint, c’est
certain.

Je suis la fille de
Rê, 

L’épouse de Ptah

La mère de Nefertoum.

Allez !
Boum !!!

 

Thouéris (Elya) :

Je suis Thouéris

La déesse de la
fécondité

De l’accouchement

Et des enfants

J’assiste les mères

Et leurs bébés

Et l’allaitement

Des nouveau-nés

Partout je suis
vénérée.

 

Tous les dieux et déesses

Nous sommes

 Les dieux et les déesses

De l’Antiquité.

Par Ming Tao,

La mémoire du monde

Nous l’avons gardée.

Olé !

 

 

( A la fin du ballet, les fantômes se prosternent à leurs pieds.)

 

 

Acte 2 Scène 3 / Les fantômes chez les Dieux

 

(Les fantômes, se prosternant, sont placés en deux groupes de chaque côté des Dieux.)

 

H11 (Dylan) : Soyez vénérés Grands Dieux de l’Egypte.

H3 (Teddy) : Nous venons en paix.

H2 (Héloïse) : C’est Ming Tao qui nous envoie pour récupérer le manuscrit de la mémoire.

Sekhmet (Inès): Et pourquoi veut-il le manuscrit ?

H9 (Alexis) : Ming Tao en a besoin.

Thouéris (Elya) : Ming Tao doit être bien occupé pour ne pas se déplacer lui-même.

H12 : Le monde lui cause beaucoup de soucis, chère Déesse.

Anubis (Melvin) : Nous vous le donnerons, le manuscrit, mais nous ne serons pas loin pour

                          surveiller ce qui se passe.

H10 (Lucas-Loïc) : Vous pouvez nous faire confiance.

H7 (Victor) : Nous sommes des personnes de parole.

Hathor (Chérine) : Anubis a raison. Le fait que Ming Tao ne soit pas venu en personne mérite

                             qu’on y prête attention.

Isis-Alina (tendant le manuscrit à H9-Alexis) : C’est un ouvrage très précieux. Prenez en soin,

                               il est unique au monde.

H9 : Merci beaucoup Grands Dieux de l’Egypte.

H5 : Adieu les Dieux.

 

(Les fantômes se relèvent tandis que les Dieux reculent avant de disparaître)

 

(Les fantômes font un circuit sur la scène avant de rejoindre le LC et son adjoint.)

 

Acte 2 Scène 4 / Retour vers le Laveur de Cerveau et son adjoint

 

(Les fantômes reviennent vers le LC et son adjoint qui les observaient de loin. Ils donnent
le manuscrit au LC)

 

H6 (Benjamin): Voilà, le manuscrit que vous nous avez demandé.

H4 (Julie) : Ce fut un long et difficile voyage.

H8 (Shanice): Il nous a fallu du courage et de la patience.

H10 (Lucas-Loïc) : Oui, il nous a fallu du courage.

LC : Merci à vous tous. Vous avez fait du très bon travail. Vous avez mérité un bon repos.

        Installez-vous là et dormez.

(Tandis que les fantômes s’endorment debout, le LC et son adjoint découvrent enfin le manuscrit.)

Adjoint : Nous l’avons enfin Chef. Nous serons les maîtres du monde…

                (Regard sévère de LC) Enfin surtout vous ! Moi je le serai en … petit.

LC : Regarde tous ces lieux, tous ces voyages. Tout ce qui s’y est passé, m’appartient à

        présent. Je saurai tout de n’importe quel endroit de cette planète.

Adjoint : Même dela Gelbique ?

LC : Dela Gelbique ?

Adjoint : Oui, de la Gelbique.

LC : De la Belgique, tu veux dire ?

Adjoint : Euh… Oui, de la Belgique.

LC : Effectivement, je saurai tout de la Belgique, c’est écrit là.

(Il montre la Belgique sur la carte de la couverture)

Adjoint : Et du Ramoc ?

LC : Du Ramoc ?

Adjoint : Oui, du Ramoc.

LC : Du Maroc tu veux dire ?

Adjoint : Euh… Oui, du Maroc

LC : Bien sûr, nous saurons tout du Maroc. C’est écrit là.

(Il montre le Maroc sur la carte de la couverture)

Adjoint : Et du Mexique ?

(LC regarde son adjoint circonspect)

LC : Du Mexique ?

Adjoint (croyant s’être trompé) : Euh non, du Xemique…, euh…du Quémixe… euh du

                                                      Méquixe… euh, du Quimexe… euh…

LC : Du Mexique ? Mais bien sûr. C’est écrit là.

(Il montre le Mexique sur la carte de la couverture. Puis les deux hommes se mettent à discuter de ce
qu’ils apprennent en regardant le manuscrit)

 

 

Acte 2 Scène 5 / Course au manuscrit

 

(Le fantôme H1 reçoit un bébé qui lui tombe dans ses bras. En même temps.)

H1 (Thomas) : Eh ! Les gars !

                       (Tous les fantômes se réveillent)

                        Un bébé est en train de me parler !

H7 (Victor) : Qu’est-ce qu’il te dit ?

H1 : Attends ! Il n’a pas fini de parler… Hein ? Vous savez ce qu’il me dit ? Qu’il est devenu

         un fantôme comme nous et qu’il avait aussi perdu la mémoire. Mais Ming Tao l’a

         recueilli et lui a donné le pouvoir de la récupérer, aussi d’aider les autres à le faire.

H3 : C’est pour ça qu’il est venu nous voir ?

H1 : Oui.

H2 : Il va nous aider ?

H1 : Oui… Attendez, il me dit autre chose... Ce n’est pas Ming tao qui a demandé à ce qu’on

        aille voir les Dieux de l’Egypte, mais celui qui se prétend notre maître et qui nous a volé

        notre mémoire. Le bébé me dit aussi que si on ferme les yeux, nous retrouverons ce que

        nous sommes vraiment. Et là, il nous faudra reprendre le manuscrit, ensuite le ramener

        aux Dieux.

 

Musique

 

(Les fantômes se retransforment en humains. Ils fixent le LC et son adjoint. H9 se jette sur eux, récupère le manuscrit qui passe de main en main par mi les humains. Le LC et son adjoint essaie de le récupérer, mais ils n’y arrivent pas. Finalement, les Dieux égyptiens qui sont venus assister à la scène reprennent le manuscrit et retournent vers le domaine)

 

Le dragon Ming Tao

 

 

 

 

 

 

Acte 2 Scène 6 / Gommage de la mémoire par Ming Tao

 

(Alors que tous les humains, le LC et son adjoint courent toujours dans tous les sens, Ming Tao entre suivi des Dieux égyptiens. Tout le monde s’arrête)

 

Thouéris (Elya) : Ming Tao, c’est à votre tour de jouer. La mémoire du manuscrit doit

                         disparaître de leur esprit. 

Isis (Alina) : Le manuscrit doit retourner dans le domaine du mystère et de l’inconnu.

Sekhmet (Inès) : Chaque humain possédera une partie du savoir même s’il ne s’en rendra pas

                          forcément compte.

Hathor (Chérine) : Le savoir sera à partager comme les terres, comme la nourriture, comme

                            l’eau. Il en faudra pour tout le monde.

Anubis (Melvin) : le mystère aussi sera à partager.

 

(Ming Tao se déplace parmi les humains qui s’effondrent les uns après les autres, y compris le LC et son adjoint. Puis Ming Tao sort, suivi des Déesses et du Dieu Anubis. Après quelques secondes, les humains se relèvent, un peu secoués. Chacun se met à découvrir l’autre comme un ami, même le LC et son adjoint. On entend des « On s’est déjà vus quelque part. » ou « ça me fait plaisir de vous voir ». On voit même quelques embrassades. Puis finalement, tout le monde se fige. ) 

 

Acte 2 Scène 7 / Final / Grande fête des humains retrouvés

 

(Tous les humains sont comme des statues, Le LC s’avance sur le devant de la scène, poussé par son
adjoint.)

 

Adjoint : Chef !

LC : Oui.

Adjoint : Je crois que je viens de comprendre quelque chose.

LC : Vous venez de comprendre quelque chose ?

Adjoint : Oui. Ça m’est venu comme ça. Je ne sais pas pourquoi j’ai pensé à ça.

LC : Je t’écoute.

Adjoint : Eh bien vous voyez, je crois que la mémoire du monde, tout le monde en détiens une partie sans le savoir.

LC : Ah !

Adjoint : Et même si on ne sait pas tout, ça n’a pas d’importance. Les mystères aussi, on en a besoin.

LC : C’est beau ce que vous venez de dire. C’est vrai, on a aussi besoin des mystères.    

(Coup de sifflet des Dieux. La foule se met à s’animer à nouveau. Les Dieux entrent à nouveau)

Anubis : Maintenant que le monde a récupéré ses ouailles, nous vous invitons à la grande fête des humains retrouvés. Préparez vos mains. Allez c’est parti ! Tout en déhanché !

 

Musique 

 

FIN

 

 

Un peu comme des passagers qui transportent quelque chose d’important et qui ne le savent pas. En fait, on est sans doute aussi important que ce qu’on transporte dans nos bagages. Alors qu’on pense que nos bagages sont plus importants.

 

 

 

Lien vers l'article du Bien Public 

Article Bien Public du 28 juin 2011

 

Dieux égyptiens avec certains

dont il est question dans la pièce


24/10/2012
1 Poster un commentaire