Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Personnels et Intervenants -

 Présentation des personnes qui interviennent régulièrement ou ponctuellement dans la vie scolaire de l'école des Cèdres. Egalement vous trouverez des portraits de personnes qui ne travaillent plus dans l'école mais qui ont marqué par leur présence la vie de l'établissement. 


Nadège, service civique à l'école des Cèdres

Nadège.jpg 

Depuis le mois de janvier 2017, elle est présente à l'école une trentaine d'heures par semaine. 

Il s'agit de Nadège.

 

C'est elle qui vous répond le matin au téléphone et qui informe les classes des absences du jour.

C'est elle qui travaille tous les jours aux côtés de M-Françoise Laurent dans la classe de CP.

 Elle s'occupe aussi d'une partie du travail administratif comme le tirage de certains documents que vos enfants vous donnent à signer, mais aussi de rechercher des informations nécessaires pour l'équipe éducative.

 

Bref son travail est un rouage très utile à différents niveaux au sein de l'école.

C'est une présence complémentaire après des enfants.  

 

Mais avant tout, c'est une personne souriante et sympathique, complètement intégrée au sein de l'équipe pédagogique, avec laquelle le contact est simple, facile et agréable. 

 

Son contrat s'achève malheureusement à la fin de cette année scolaire 2016-2017. 

 


21/06/2017
0 Poster un commentaire

Lucie Couton, EVS de l'école des Cèdres - Janvier 2016

Lucie Couton,

EVS de l'école des Cèdres

 

Informatique 16.jpg 

 

Tout le monde l'appelle Lucie.

Officiellement c'est l'Employée de Vie Scolaire de l'école des Cèdres.

Elle travaille le matin à la maternelle Nelson Mandela et l'après-midi à l'école primaire des Cèdres. 

 

C'est un des rouages essentielles de la vie de l'école. Elle anime des groupes d'élèves des différentes classes, notamment autour de l'informatique et de la bibliothèque.

 

Elle est aussi celle qui soigne les petits bobos d'enfants, bobos du corps et de l'âme.

Elle collabore aussi à des projets de classes ou interclasses.

 

Bref elle représente ce plus qui fait qu'au-delà des appartenances de classes particulières, des activités supplémentaires ou des liens nouveaux peuvent voir le jour dans l'établissement scolaire. 

En fait, Lucie ainsi que les autres EVS des écoles publiques ont inventé un nouveau métier dans l'éducation nationale, un complément pédagogique et éducatif qui amplifie, enrichit et facilite le travail des enseignants. 

 

Lucie fait donc partie intégrante de l'équipe éducative de l'école des Cèdres

 

 

Informatique 15.jpg Ici un travail de recherche informatique en classe entière avec l'enseignant de CM1-CM2


05/01/2016
2 Poster un commentaire

Le personnel de service de l'école des Cèdres en 2012-2013

LE PERSONNEL DE SERVICE DE L'ECOLE 

en 2012-2013

 

______________________________________________________________________________

 

 

Une école a besoin d'enseignants pour l'éducation et les apprentissages des enfants.

Elle a besoin des services périscolaires pour l'accueil du matin, du midi et du soir.

L'école a aussi besoin du personnel de service pour que les locaux scolaires offrent de bonnes conditions d'hygiène et de restauration pour les enfants. 

 

Quatre personnes forment l'équipe régulière pour ces services : Saadia à la cantine, Marie-France,Régine et Giovanna pour le nettoyage des classes. Régine et Giovanna, de plus, s'occupent aussi du service de cantine le midi.

 

Pour les enfants, comme pour les enseignants, ce sont avant tout des personnes sympathiques et avenantes qui participent par leur travail et leur gentillesse, au bon fonctionnement de l'école des Cèdres.

Une collaboration au quotidien s'établit ainsi entre les différents partenaires de l'école (dont le personnel de service) pour que chacun réponde au mieux, dans la mesure de ses possibilités, aux besoins des autres. En fin de compte, les enfants trouvent ainsi des adultes qui leur permettent chaque jour d'être dans de bonnes conditions d'accueil, de restauration et d'apprentissage.

______________________________________________________________________________

 

 

Ecole des Cèdres - Décembre 2012

 

 


07/12/2012
1 Poster un commentaire

Catherine Oudot, musicienne-intervenante

Catherine Oudot, musicienne-intervenante

 

 

Catherine Oudot est musicienne-intervenante. Elle intervient dans les écoles primaires de Quetigny et de Chevigny-Saint-Sauveur. 

 

Depuis de nombreuses années, elle permet aux enfants de l'école des Cèdres de développer leurs capacités vocales et d'écoute musicale, travail régulièrement suivi par les enseignants ensuite dans les classes. 

 

Tous les quinze jours, elle intervient pour quatre classes de l'école. Les classes bénéficient de cette compétence et cette approche approfondie de la musique. 

 

Par cette initiation et les cours réguliers, les enfants peuvent développer leurs capacités de respiration, de travail doux des cordes vocales et du chant, de l'apprentissage d'un répertoire original et international de chansons, d'un travail corporel sur le rythme et les instruments.

 

Cela va bien au-delà de l'éducation musicale. Ce travail relie aux autres arts (le théâtre par exemple) et à sa façon d'être dans la vie, en équilibre pour soi et avec les autres. C'est une forme de citoyenneté que développent donc la musique et les arts en général. C'est une des raisons pour lesquelles l'éducation artistique  a une place essentielle dans le développement des enfants car elle les aide à mieux vivre avec les autres. Cette approche de la musique va entièrement dans ce sens. Pour beaucoup d'enfants, il s'agit d'une découverte de façons d'être, de sonorités parfois étranges qui apportent beaucoup de sérénité et d'apaisement, de jeux qui donnent beaucoup d'énergie collective. Effectivement, le travail collectif et la création collective y prennent beaucoup de place.

 

Travail sur les sons qui se déplacent dans un groupe 

 

Cette intervention régulière en musique a aussi permis la mise en place de projets d'école autour de la musique comme le spectacle et le bal folk en 2010 à la salle Nelson Mandela, le spectacle de chants du monde à l'école des Cèdres en 2011 ou la superbe et émouvante comédie musicale des CM2 de Mme Mannino l'an passé. C'est une richesse pour l'école. 

 

De nouveaux projets en lien avec elle prennent naissance actuellement. Il en sera question plus longuement sur ce site quand ils auront pris davantage d'ampleur. 

 

Echauffement vocal avec le piano sous la direction de Catherine Oudot

 

L'album-photo de cet article est en connection directe avec ce lien :

Chant et musique avec Catherine Oudot


21/11/2012
13 Poster un commentaire

Laetitia, EVS... en 2011

Laetitia Mihoub

 

Dans l'article "Mimi des Cèdres", il était expliqué que chaque lieu public, où chaque jour se retrouvent un nombre important de personnes, est marqué dans son histoire par des personnalités qui restent dans les mémoires. 

C'est le cas de Laetitia Mihoub, qu'on appelait tout simplement : Laetitia

 

Elle était l'EVS de notre école. Son contrat n'a pas été renouvelé fin 2011 et son absence est encore flagrante aujourd'hui. D'une part, elle accomplissait un travail très important dans l'accompagnement de petits groupes d'enfants et permettait ainsi de mettre en place des structures de travail impossibles en groupe de classe entière, encore plus quand celles-ci dépassent les 25 élèves. D'autre part, ses compétences professionnelles et humaines donnaient un ton chaleureux à ces prises en charge d'enfants. 

 

A l'image de Mimi, sa place était essentielle dans le fonctionnement de l'établissement scolaire. 

Souvent, et malheureusement, on mesure la place de quelqu'un à la force de son absence. C'est le cas pour Laetitia. Nombre de projets n'ont pas continué, ou sous une forme minimale du fait de la non-présence de Laetitia.

 

Photo de la cour de récréation prise par Laetitia en 2010-2011

 

Beaucoup d'EVS ont apporté dans les écoles des approches différentes des prises en charge d'enfants, d'abord, comme nous l'avons dit plus haut, parce qu'ils permettaient la mise en place de petits groupes d'élèves, mais aussi parce qu'à l'image de personnes comme Laetitia, ils prenaient des initiatives enrichissantes et complémentaires à celles des enseignants, dans un lien permanent et suivi avec le travail des classes. 

 

Avant le blog actuel des Cèdres, l'école avait aussi connu son prédécesseur : le blog de Xykzuq le robot dont Laetitia était co-modératrice. C'est avec elle et en petits groupes que des enfants de CE2, CM1 et CM2 ont participé à cette aventure d'une année autour d'un personnage étrange, le robot Xykzuq, vecteur d'histoires à écrire et à raconter, vecteur de connaissances sur l'espace et les planètes, sur des énigmes mathématiques, sur des créations manuelles et des recettes de cuisine. Les enfants ont été partie prenante de tout cela parce que Laetitia avait la compétence pour le faire et pouvait intervenir avec des petits groupes d'enfants. 

 

Laetitia, c'était aussi une présence rassurante pour les élèves. Elle soignait les petits bobos du corps et de l'âme. Elle avait ce statut particulier de l'adulte surnuméraire et nécessaire. 

Sa présence a beaucoup apporté à l'école. Mais les contingences humaines ont souvent peu de place par rapport à la pression économique. Le monde oublie régulièrement qu'il est d'abord fait d'êtres humains avant d'être des chiffres sur une carte bancaire, sur un numéro de sécurité sociale, une facture,... ou sur un dossier de Pôle Emploi. 

 

Pourtant, Laetitia est encore un peu là sur ce blog, comme Xykzuq. Ils avaient un peu tracé la voie...

 

 

Xykzuq le robot


14/11/2012
12 Poster un commentaire