Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Projets de l'école

Articles sur les projets impliquant toutes les classe de l'école.


Une fresque sous le préau - Une collaboration Périscolaire et Ecole Primaire

Une fresque sous le préau - Une collaboration Périscolaire et Ecole Primaire

 

DSCN1247.JPG

 

Dans le cadre d'un projet en collaboration avec le périscolaire, les enfants de l'école sont en train de réaliser une fresque sous le préau.

Sur le temps du soir et de l'APC, plusieurs groupes se succèdent pour faire avancer la mise en couleurs de l'oeuvre qu'un artiste a dessiné sur le mur.

Plusieurs classes de l'école participent à tour de rôle à ce projet de grande envergure, notamment les classes de Mme Boni, de Mme Deloge et e M. Sourrieu. 

 

Voici les premières photos du travail en cours.

(plusieurs galeries viendront compléter l'article petit à petit pour montrer l'avancée des travaux)

 

DSCN1248.JPG 

DSCN1250.JPG 

DSCN1252A.JPG 

DSCN1253A.JPG

 

DSCN1254A.JPG

 

DSCN1258A.JPG 

DSCN1260A.JPG 

DSCN1262A.JPG 

 

galerie-photos

 


25/05/2017
0 Poster un commentaire

Cross des Cèdres 2017

 Cross des Cèdres 2017

 

 

Cross Cèdres 2017 01.jpg

 

 

Après de longues années, l'école des Cèdres a renoué avec son cross annuel.

Aussi, ce vendredi 14 avril 2017, jour de veille de vacances scolaires, a eu lieu le cross des Cèdres sur la piste d'athlétisme du stade voisin. 

 

Les 150 élèves de l'école avaient préalablement choisi le défi à relever : une course de 7 min, 11 min, 15 min, 18 min ou 20 min. 

Ainsi, la matinée a vu se dérouler 6 courses dont deux de 20 minutes compte-tenu du nombre de coureurs sur ce défi-temps (58 enfants). L'objectif de enfants était de parcourir la distance la plus longue possible dans le temps de leur défi. 

 

Pour compter de façon simple la distance parcourue par chacun des concurrents, l'équipe pédagogique avait opté pour un système d'élastiques (un par tour effectué, distribué par un adulte présent sur le ligne de passage). En comptant le nombre d'élastiques, on connaît le nombre de tours. 

 

La piste de 250 m a été divisée en 5 portions de 50 m séparées par des plots de couleurs différentes pour affiner la distance précise de chacun des enfants. Sur le diplôme que recevront les enfants sera indiqué le temps de course et la distance précise parcourue.

 

 

Cross Cèdres 2017 02.jpg 

 

Avec l'aide de nombreux bénévoles (parents d'élèves et étudiants du STAPS de Dijon), tout s'est passé à merveille. Les enfants, tour à tour coureurs ou supporteurs de leurs camarades, ont souvent été très courageux, cherchant la plupart du temps à dépasser la limite qu'il avait atteinte en entraînement. 

 

C'est dans une atmosphère joyeuse et légère, soutenante pour les coureurs que les courses ont eu lieu. L'encadrement important par les adultes donnait beaucoup de latitude et de facilité pour répondre aux besoins des enfants (élastiques à donner à chaque tour, comptage des élastiques et des plots atteints en fin de course, présence sécurisée au milieu du terrain, allers et retours fréquents vers les toilettes et les robinets).

 

Au final, ce fut une belle réussite autant pour les objectifs atteints par les élèves que pour l'organisation qui a répondu aux besoins. Les horaires prévus ont été tenus pour que tout se termine avant 11h30. Les bénévoles ont été très efficaces et très présents à chacun des postes de responsabilité. Le sourire des enfants en disait long sur leur satisfaction.

 

Une cérémonie officielle de remise des diplômes, suivie d'un goûter, aura lieu au retour des vacances de Pâques, à l'école. 

 

L'équipe pédagogique remercie tous les bénévoles présents (parents et étudiants de STAPS) pour leur participation, et félicitent les enfants pour leur volonté et leur courage.

 

 

Cross Cèdres 2017 03.jpg

 

 

Et maintenant les galeries-photos

 

Photos de la course de 7 min

 

 

 

 

Photos de la course de 11 min

 

 

 

Photos de la course de 15 min

 

 

 

 

Photos de la course de 18 min

 

 

 

 

Photos de la 1ère course de 20 min

 

 

 

 

Photos de la 2ème course de 20 min

 

 

 

 

Photos diverses sur le cross des Cèdres 2017

 

 

 


16/04/2017
3 Poster un commentaire

Mardi "Vendredi" Gras 2017 - Déguisements à l'école des Cèdres

Comme tous les ans, à l'occasion de Mardi Gras, les enfants et les adultes de l'école se sont prêté au jeu du déguisement.

 

En voici tout un ensemble dans ces deux posters du Mardi Gras 2017 qui, pour cause de vacances, avait lieu un vendredi...

  Mardi Gras 2017 01.jpgMardi Gras 2017 02.jpg 

 

Galerie-photos / Mardi "Vendredi" Gras 2017

 

 

 

 

 

Mardi Gras 2017 04.jpg


21/02/2017
0 Poster un commentaire

Quinzaine des parents 2017 - L'ADN expliqué aux enfants - Janvier 2017

Dans le cadre de la quinzaine des parents à l'école, une équipe de chercheurs et médecins est venu expliquer l'ADN et les chromosomes aux enfants de l'école des Cèdres.

 

IMG_7128A.JPG

 

 

La présentation avait lieu en deux temps, d'abord l'explication sur les chromosomes et l'ADN (en classe) pour montrer que chaque individu est unique, différent dans sa composition, même s'il fait partie des humains comme tout le monde. Chacun a ainsi sa "petite" différence qui fait de lui le seul (la seule) sur cette planète à être celui ou celle qu'il ou elle est.

 

Le code de l'ADN est formé de très longues chaînes à partir de quatre "lettres" chimiques: Adénine (A), Guanine (G), Thymine (T) et Cytosine (C), en bref (AGCT).La chaîne ADN dépliée mesure 120 mille milliards de mètres. L'ADN du noyau de toutes les cellules du corps humain mis bout à bout, au lieu d'être replié et étroitement serré dans les chromosomes, pourrait couvrir la distance de la Terre au Soleil, non pas une fois, mais 1000 fois.

 

IMG_7093.JPG

 

 

Une mère accompagnait le groupe pour évoquer avec les enfants le handicap, les formes qu'il peut prendre, les raisons génétiques de ce handicap, ce que représente la vie pour une personne handicapée et le lien plus compliquée avec les autres dit "normaux". Une approche citoyenne du handicap pour remettre d'aplomb la réalité face aux idées reçues, que les handicapés n'existent pas mais seulement des personnes avec un handicap, dans le sens où une personne handicapée est d'abord une personne, avant tout comme toutes les autres, avec une pensée, des émotions, une intelligence, à considérer comme telle avant de considérer son handicap.

 

Ce handicap peut nécessiter une aide spécifique, une adaptation de l'environnement pour faciliter sa vie, aussi une aide particulière de la part des personnes qui vivent avec elle ou la côtoient.

 

 

IMG_7132.JPG

 

 

La deuxième partie consistait à l'extraction de son ADN dans le cadre d'un atelier encadré par trois chercheurs. Une expérience ludique et originale avec du matériel simple et facile d'accès. 

 

Toutes les classes de l'école ont participé à ces ateliers très formateurs tant au niveau scientifique qu'au niveau citoyen, une approche simplifiée et claire d'un univers pourtant très complexe. 

 

IMG_7176.JPG

 

 

 

Voici une galerie-photos de cette journée

 

 

 

Comptes-rendus des enfants

 

tst2s_bio_08i05z.jpg

 

 

Pour les filles, les deux derniers chromosomes sont XX et pour les garçons XY.

dans la cellule, il y a le noyau, dans le noyau il y a les chromosomes, et dans les chromosomes, il y a l'ADN. Voilà le circuit ! Comme groupes sanguins, il y a O, A, B, AB.

Aussi j'ai bien aimé quand on a fait notre ADN.

Nylan 

 

Des personnes sont intervenues dans la classe pour nous expliquer l'ADN. L'ADN est un filament qui se trouve dans le noyau de la cellule. Il est composé de bâtonnets qui définissent les caractéristiques de chacun. Après nous sommes allés dans la salle polyvalente où il y avait des tubes en plastique. Nous avons craché dedans. On a ajouté du liquide vaisselle et de l'éthanol pour trouver notre ADN. je n'ai pas du tout aimé cracher dedans. C'était dégoûtant mais c'était super. 

Lou

 

Mardi 10 janvier, une maman d'élève est venue nous parler de son travail. Elle travaille dans un laboratoire. Elle était avec plusieurs personnes, mais elle ne parlait pas. Les personnes étaient venu nous parler du handicap. Elles nous faisaient faire des expériences. Enfin, nous sommes allés dans deux salles, une où on écoutait ce qu'ils disaient mais on a fait deux expériences, et une autre où on faisait une expérience pour voir notre ADN. Voilà ce que nous avons fait.

Aaron

 

Nous avons fait une expérience avec notre ADN. Nous avons fait une recette et il y avait : ma salive, un petit peu de liquide vaisselle, puis de l'alcool et du sel. Ensuite, nous avons parler des handicaps : aveugle, sourd et muet. t nous avons parlé des cellules dans notre corps.

Siryam

 

Avec l'intervention de la mère de Sarah J. , nous avons pu apprendre l'ADN en deux parties. 

pendant la première, nous avions parlé du corps, avec les cellules et les chromosomes. Nous avons appris que le corps a 46 chromosomes. Pour les garçons, il y a la lettre XY et pour les filles, il y a XX. . Les lettres changent par rapport au genre. 

Lors de la deuxième partie, nous avons mis un peu de salive dans une capsule. personnellement j'avais un bonbon. Nylan m'a posé un défi : réussir ton ADN avec la salive de ton bonbon.

Amine

 

Les médecins ont parlé de la génétique. Ils ont dit que dans notre corps, il y avait des cellules, dans la cellule, le noyau puis les chromosomes. 

Les humains ont 46 chromosomes, les femmes ont XX et les hommes XY. 

Les chromosomes sont rangés par paires, un vient de la mère et l'autre du père. 

Puis ensuite, une maman d'un enfant malade (Charles)a parlé du handicap avec, comme exemple des fautes d'orthographe dans l'ADN. 

IMG_7124.JPG

Elle a fait deux tests avec Camille et Francis. Camille a fait semblant d'être aveugle pour manger des petits pois et du jambon. Francis a fait sourd et muet. Après, elle nous a parlé de comment on se comporte. maman et les chercheurs nous ont appris commet récupérer l'ADN de notre salive. J'ai bien aimé.

Sarah J. 

 

 

Ce jour-là, nous avons fait une expérience de notre ADN. Pour commencer, frotte tes joues contres les dents puis crache un peu ta salive dans un tube. Ajoute quelques gouttes de liquide vaisselle, agite délicatement. Ajoute un pue de sel, agite délicatement à nouveau. Ajoute de l'éthanol à 70 %.

Patient quelques secondes sans bouger le tube. Tu peux voir apparaître ton ADN. Voici la recette pour créer ton ADN. 

Clément

 

 

Des scientifiques sont venus dans notre école ; ils nous ont montré comment faire pour avoir notre ADN. Chaque élève a craché dans son propre tube, puis les scientifiques ont fait l'analyse de notre salive et ont trouvé notre ADN. 

Camille

 

 

Le mardi 10 janvier, nous avons parlé de l'ADN en deux parties. 

Première partie : Nous étions dans la classe. Des personnes nous ont expliqué qu'à l'intérieur de notre corps, il y a plusieurs milliards de cellules, puis dans la cellule, il y a un noyau. Dans le noyau, il y a les chromosomes. Et après dans les chromosomes, il y a l'ADN. Ils nous ont expliqué qu'on a 46 chromosomes, 23 chromosomes de notre père et 23 de notre mère. L'ADN est marqué par 4 lettres. 

Après une dame nous a parlé des maladies handicapantes. Elle nous a donné quelques exemples.

Deuxième partie : Nous sommes allés dans la grande salle et nous avons fait l'expérience pour extraire l'ADN. D'abord il faut frotter ses joues contre les dents puis cracher un peu de salive dans un tube. Ensuite on ajoute quelques gouttes de liquide vaisselle, du sel et un peu d'éthanol, et l'ADN apparaît dans le tube.

Désiré

 

 

Au début on était en classe pour parler des personnes handicapées. Ils nous ont parlé des chromosomes et de l'ADN. Après la récréation, on est allé dans la salle polyvalente pour faire notre ADN. Pour ça, il faut du sel, de l'alcool, du liquide vaisselle et du crachat (salive).

Francis

 

 

Lors de la quinzaine des parents, nous avons eu l'intervention de la maman de Sarah J. qui était accompagnée d'autres personnes. Ils nous ont parlé de l'ADN. Nous avons appris que notre corps était constitué de plein de cellules. Dans la cellule, il y a le noyau. dans le noyau, il y a les chromosomes. Nous en avons 46 en tout. Dans les chromosomes, nous avons l'ADN. 

La deuxième partie consistait à faire apparaître l'ADN en mélangeant des produits avec la salive. C'était très bien et très intéressant. 

Sarah L. 

 

 

Nous avons parlé des l'ADN, des cellules que nous avons dans notre corps et aussi des maladies qui ne se voient pas. Les personnes ont montré des photos de deux enfants. L'un d'eux avait une maladie et l'autre non. Puis nous devions trouver lequel des deux avait la maladie. Mais nous n'arrivions pas à trouver. 

Ensuite ils ont mis un bandeau sur la tête de Camille et ont pris une assiette où il y avait de la nourriture. Elle devait manger mais elle n'y arrivait pas. (...) Il ne faut pas se moquer des maladies.

Inaya

 

 

Mardi 10 janvier2017, des médecins et des chercheurs d'ADN sont venus. Les médecins nous ont parlé des cellules. J'ai trouvé ça intéressant. Ensuite nous sommes descendus dans la salle de musique puis nous avons fait notre ADN (...)

Voilà comment s'est passé l'après-midi du mardi 10 janvier 2017.

Solenn

 

 

Pendant la quinzaine des parents, nous avons eu la visite de la maman de Sarah J. pour nous parler de la recherche de l'ADN. (...) J'ai appris aussi que si on déroulait notre ADN, il ferait une longueur très très grande. J'ai bien aimé.

Thibaud

 

 

Nous avons commencé par deux médecins qui nous ont présenté ce qu'il y avait autour de l'ADN. (...) Et voilà ! Nous avons prélevé notre ADN. 

Corentin

 

 

Pendant la première semaine de la quinzaine des parents, nous avons eu l'intervention de la maman de Sarah J. qui est venue nous présenter l'ADN. L'ADN est l'abréviation d'Acide DésoxyriboNucléique. C'est une énorme molécule qui contient toutes les informations nécessaires au bon fonctionnement d'un organisme. Cette molécule détermine tous les paramètres de l'être vivant comme la couleur des yeux, la taille etc... (...) Une molécule d'ADN est composé de deux brins accolés qui s'enroulent pour former une hélice. Cette forme de double hélice a été découverte en 1953. Chaque espèce a son ADN. 

Hugo

 

 

L'ADN c'est une énorme molécule qui contient toutes les informations nécessaires au bon fonctionnement du corps. L'ADN est enroulé sur lui-même et forme des chromosomes. (...) L'ADN est composé de gènes dont chacune a une fonction bien définie. (...)

Mathys

 

 

Le mardi 10 janvier 2017, des médecins sont venus nous expliquer les handicaps. (...) Il y a les chromosomes XY pour les hommes et XX pour les femmes. . Il y en a 46 au total par paire. Il y a 23 paires de chromosomes différentes.

Johan

 

 

Le mardi 10 janvier, nous avons eu la visite de 7 personnes (4 scientifiques, , un docteur et sa chef, plus une maman). En premier nous avons eu le docteur et sa chef qui nous expliqué qu'à l'intérieur d'un corps humain, il y a des cellules (...)

Après la récréation, nous nous sommes répartis en groupe de 5, puis des scientifiquesnous ont montré une expérience : l'extraction de l'ADN (...)

Etienne

 

 

Le mardi 10 janvier 2017, des spécialistes nous ont parlé de l'ADN et des chromosomes. (...) Après nous sommes descendus en bas pour faire notre ADN. (...)

Voilà, ça m'a beaucoup plu. C'était très intéressant de découvrir ce qu'était l'ADN. 

Manelle

 

Adn1.jpg

 

Lien avec l'article du blog du Professeur Folk sur les maladies rares

Animation Génétique et handicap dans les écoles


04/02/2017
0 Poster un commentaire

"Au début le monde sauvage, là-bas, derrière le Grand Mur..." Un spectacle conte du Théâtre du Puzzle

Au début le monde sauvage - 24-01-2017.jpg 

 

Composition 04.jpg

 

Dans le cadre du projet d'école, sur le thème de la citoyenneté, les enfants de l'école ont assisté à un spectacle conte du Théâtre du Puzzle intitulé :

"Au début le monde sauvage, là-bas, derrière le Grand Mur".

Trois représentations ont eu lieu dans la salle polyvalente de l'école le mardi 24 janvier 2017, une le matin, deux l'après-midi. 

 

Mama-Mirabelle_bandeau_994 02.jpg

 

Cette création avait été présentée en festival en octobre dernier avant d'être jouée tout au long de l'année 2017 dans différentes salles de Bourgogne. 

 

44138_m 02.jpg

 

Les représentations à l'école des Cèdres ont donné lieu à une exploitation en classe autour des thèmes de la tolérance et de la différence, couvrant plusieurs matières scolaires, selon les classes et l'âge des enfants (arts visuels, expression écrite, éducation civique, géographie, histoire, sciences etc...)

 

Dans un monde de repli sur soi général, le spectacle questionne notre rapport aux autres, notre manière d'aborder la différence quelle qu'elle soit. 

 

Composition 25.jpg

 

Sous une forme ludique et poétique, l'histoire a amené les enfants vers un autre regard sur ceux qui ne sont pas comme nous, ceux qui ont une autre histoire, une autre culture, une autre approche de la vie, ceux qui nous sont différents et pourtant si proches.

 

Un spectacle à déguster de multiples façons...

 

Composition 14.jpg

 

Les enfants ont beaucoup accroché aux histoires qui leur ont été présentées. Entre rire, étonnement, compassion, parfois aussi un peu de tristesse,leur imaginaire s'est emparé de ce fauteuil à histoires, de cette girafe au cou flexible, capable de dire oui, mais aussi non, de cet univers d'images et de mots dans lequel un conteur prince nomade entraîne les enfants au-delà des chemins balisés, dans le monde sauvage d'avant quand il n'y avait pas encore de murs, pas encore de chiffres pour dire et compter les choses. 

 

Voici quelques clichés du spectacle pris par Laurie Bergogné : 

 

 

 

 

a5ddtrdb 02.jpg 

 

Bientôt des photos du spectacle...

 

 

Les Réactions des CP-CE1

 

 

Le spectacle

De retour en classe, après le spectacle, les élèves de CP-CE1, ont été invités à imaginer, puis à dessiner la scène qui les avait le plus marquée des histoires que Mr Marchand avait raconté. Voici leurs productions :

 

 

 

Réflexions autour du spectacle

Nous avons cherché comment appliquer l'histoire de la vache rouge, de sa différence aux humains. Pour les enfants, un autre enfant pourrait être différent si par exemple, il était handicapé moteur, s'il était aveugle, sourd ou muet ou si sa peau avait une couleur différente. Pour nos petits loulous de CP-CE1, les couleurs de peau normales sont : le noir, le blanc, le jaune, le rose, le beige, le marron clair ou foncé... A contrario, pour eux, un enfant qui n'aurait pas une couleur de peau normale, serait un enfant rouge, vert ou bleu...

Les CE1 ont alors tenté d'écrire quelles seraient leurs réactions si un enfant rouge arrivait soudain à l'école :

 

Différences Récations CE1.JPG

 

Les CP, quant à eux, ont imaginé et dessiné la vache rouge, différente et mise à l'écart de son troupeau.

 

 

 

 

Composition 53.jpg

Dessin d'Elise (CE2)


19/01/2017
0 Poster un commentaire

Classe de CP-CE1, Mr Simon : le jeu d'échecs

20170109_084109.jpg

 

Lundi 9 Janvier

Dans le cadre de la quinzaine des Parents, Mr Simon, le papa d'Erwan de la classe de CP-CE1, est venu nous parler des échecs. Il appartient à l'Académie d'échecs Philidor, située à Dijon.

http://www.academie-echecs-philidor.fr/

 

L'échiquier

Un échiquier est un carré de 64 cases (8x8). Par tradition, il a un sens de mise en place : en bas à droite, il y a toujours une case blanche.

Les colonnes, de a à h, sont verticales, tandis que les rangées de 1 à 8, sont horizontales.

 

Echiquier 2.JPG

 

En savoir plus :

Si vous voulez jouer aux échecs hors de nos frontières, sachez que le jeu d'échec se dit chess en anglais, schachspiel en allemand, ajedrez en espagnol ou encore scacco en italien.

 

Les pièces

Un jeu d'échecs comporte 32 pièces, 16 blanches et 16 noires.
Chaque camp possède les pièces suivantes : 1 Roi, 1 Dame, 2 Cavaliers, 2 Fous, 2 Tours et 8 Pions

Chaque pièce possède un déplacement spécifique. Une pièce ne peut jamais passer par-dessus une autre pièce excepté le Cavalier. Une pièce peut être prise par l'adversaire : une pièce est capturée quand une pièce arrive sur la même case qu'une pièce adverse. Dans ce cas, la pièce capturée est retirée du jeu.

 

Pièces d'échec.jpg

 

a) Le Roi

Roi.JPG

Le Roi est la pièce la plus importante. Il peut se déplacer dans tous les sens mais d'une case seulement.

 

Déplacement Roi.JPG

 

Lorsque le Roi peut être capturé, il est en échec. Le joueur devra obligatoirement éviter cet échec. S'il n'existe aucun coup pour soustraire le Roi à l'échec, le Roi est alors échec et mat et la partie est perdue. Le but du jeu est donc la capture du Roi adverse.

 

En savoir plus :

L'expression "échec et mat" vient directement du persan "Shah Mat" qui signifie "Le Roi est vaincu".

 

b) La Dame

 

Dame.JPG

 

La Dame est la pièce la plus puissante : elle se déplace d'autant de cases qu'elle veut et dans tous les sens.

 

Déplacement Dame.JPG

 

c) La Tour

 

Tour.JPG

 

Pour ses déplacements, la Tour suit uniquement les horizontales et les verticales.

 

Déplacement Tour.JPG

 

En savoir plus :

La tour se dit rook en anglais, turm en allemand, torre en espagnol et en italien.

 

d) Le Fou

 

Fou.JPG

 

Le Fou se déplace le long des diagonales formées à partir de la case où il se trouve.

 

Déplacement Fou.JPG

 

En savoir plus :

Les anglophones appellent le Fou, bishop (évêque), ce qui explique la sorte de mitre surmontée d'une boule avec laquelle il est le plus souvent représenté.

 

e) Le Cavalier

 

Cavalier.JPG

 

Il se déplace en faisant un pas droit  et un pas en diagonale.

 

Déplacement Cavalier.JPG

 

f) Le ¨Pion

 

Pion.JPG

 

Le pion avance sur la case devant lui (sauf le premier pion que l'on déplace qui peut avancer de deux cases). Mais il capture en diagonale.

 

Déplacement Pion.JPG

 

 

La position initiale des pièces

Au début d'une partie, chaque pièce possède une position prédéterminée sur l'échiquier qui forme la position initiale. Il suffit de se rappeler la dame sur sa couleur. La dame blanche est sur une case blanche, la dame noire sur une case noire.

 

20170109_085458.jpg

 

Echiquier 3.JPG

 

Jeu

Après nous avoir expliqué les principes les plus simples du jeu, la classe a été divisée en deux équipes qui se sont affrontées.

20170109_094944.jpg

 

 

Pour en savoir plus :

a) Quelques échiquiers originaux :

 

 

b) Quelques pièces originales :

 

 

c) L'origine des échecs ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_jeu_d'%C3%A9checs)

L'origine du jeu se perd dans la nuit des temps et fait l'objet de plusieurs hypothèses relevant des mythes et légendes. Le jeu, dans sa forme primitive, serait né en Asie, à une époque indéterminée, peut-être avant notre ère. Adopté au Moyen-Orient, il y connaît un grand développement qui prépare sa forme moderne.

Arrivé en Europe avec les conquêtes arabes, il y a évolué lentement, et ses règles y ont été formalisées puis figées après la Renaissance, pour donner le jeu que nous connaissons aujourd'hui.

Au terme d'un processus de normalisation, le jeu d'échecs dans sa forme moderne est désormais répandu dans le monde entier, et il est pratiqué par de nombreux joueurs, librement ou affiliés à des clubs et des fédérations nationales. Des compétitions sont organisées à tous les niveaux, y compris les championnats du monde et les Olympiades sous l'égide de la Fédération internationale des échecs. Il existe un système de classement des joueurs en fonction de leur force, dominé par les maîtres et grands maîtres internationaux. Dans ce contexte, le jeu d'échecs joue un rôle sur la scène internationale et ses compétitions ont notamment été l'un des théâtres de la Guerre froide.

 

Nous remercions chaleureusement le papa d'Erwan pour son intervention.

 

 

 


11/01/2017
0 Poster un commentaire

La Première Guerre Mondiale racontée aux enfants par M. Kencker

La 1ère Guerre Mondiale présentée aux enfants par M. Kencker

 

Kencker 14-18 01.jpg 

 

Une nouvelle fois, M. Kencker, parent d'élève, collectionneur, passionné d'histoire, est venu présenté la 1ère Guerre Mondiale aux enfants de l'école de Cèdres. Une présentation adaptée pour chacune des classes avec des élèments différents et une approche différente selon les âges. 

 

Cette intervention a permis de mettre en valeur des points historiques importants pour laquelle cette guerre a été un élément déclencheur, entre autres l'émancipation des femmes qui ont commencé à occuper des postes de travail traditionnellement réservés aux hommes (partis à la guerre). 

Cette liberté d'exister en dehors du foyer, les femmes l'ont conservée après 1918 et nombreuses sont celles qui continuent encore à travailler aujourd'hui en dehors de la maison. C'est cette émancipation qui a aussi permis de faire évoluer les esprits pour que les femmes puissent enfin obtenir le droit de vote en 1945.

 

Outre l'aspect historique, l'intervention de M. Kencker se situait dans le cadre du devoir de mémoire à quelques jours des cérémonies de célébration du 11 novembre auxquelles certains enfants de l'école ont participé avec leurs parents. 

C'est aussi un lien important entre l'équipe éducative et les parents d'élèves pour que les enfants perçoivent l'importance de la laison entre les familles et l'école dans leur développement scolaire et personnel, grandir et s'épanouir dans la confiance et le respect entre les acteurs de la communauté éducative.  

 

Merci à M. Kencker pour cette richesse apportée en complément du travail des classes. 

 

Plus de compléments dans le précédent article intitulé : 

La Guerre de 14-18 racontée par M. Kencker

(lien direct)

 

Kencker 14-18 02.jpg

 


11/11/2016
1 Poster un commentaire

La Guerre de 14-18 racontée par M. Kencker

La Guerre de 14-18 racontée par M. Kencker

 

07_11_2013_15_45_39pop.jpg 

 

petit-journal.jpg  

 

Comme il l'avait fait l'an passé pour le Seconde Guerre Mondiale, M. Kencker est venu présenter la Guerre de 1914-1918 aux enfants de l'école des Cèdres. La période s'y prête d'autant plus que son intervention se situe dans la semaine qui précède les célébrations au monument aux morts de la commune, monument dédié entre autres aux soldats décédés pendant la Grande Guerre

Il avait amené avec lui de nombreux documents numérisés, des médailles et des armes de l'époque.

 

Sur plusieurs jours, il s'est rendu disponible pour l'ensemble des classes de l'école qui ont pu ainsi bénéficier de son apport très documenté et très détaillé.

 

Grand connaisseur de cette période, il a adapté ses présentations aux différents âges des enfants, privilégiant les détails de la vie dans les tranchées pour les enfants de cours moyen. 

 

2834046.jpg

 

Les élèves ont pu faire connaissance avec les grands personnages de cette période trouble.

Clémenceau, Joffre, Pétain, Jean Jaurés le pacifiste, Guynemer le célèbre aviateur (côté français),

Guillaume II et le Baron Rouge l'as de l'aviation allemande (côté germanique) de même que les dirigeants d'autres pays belligérants comme en Angleterre et en Russie.

 

Il a montré et expliqué aux enfants le matériel utilisé par les soldats

 

Ce fut aussi l'occasion de mettre en valeur l'ensemble des pays qui ont fourni des hommes pour les combats, y compris les africains en provenance du Maghreb et d'Afrique Noire (Zouaves et Tirailleurs sénégalais). Tout cela dans un contexte colonial avec la volonté des européens de régner sur l'Afrique. 

 

Au travers du récit tragique de l'Europe face à cette guerre mondialisée, cela a permis une interrogation collective sur ces morts nombreuses au nom d'intérêts qui dépassent les peuples. 

 

Les élèves ont été particulièrement intéressés par le côté dynamique et participatif de la présentation de M. Kencker.

Dans toutes les classes, ils ont posé de nombreuses questions. Ils ont cherché à comprendre comment un assassinat en Bosnie a pu mettre le feu aux poudres sur un continent en proie au jeu des alliances (la Triple Entente d'un côté - France, Angleterre, Russie - et la Triple Alliance de l'autre - Allemagne, Autriche-Hongrie, Italie). 

 

L'assassinat_de_l'Archiduc_héritier_d'Autriche_et_de_la_Duchesse_sa_femme_à_Sarajevo_supplément_illustré_du_Petit_Journal_du_12_juillet_1914.jpg 

 

Lors de la présentation, il fut aussi question de la propagande qui a entraîné les populations dans l'acceptation de la guerre en pensant qu'elle ne durerait que quelques semaines.

 

m41iKykG9HWD5eZTZLnaMEA.jpg   3085.39949.large.jpg

M. Kencker a également évoqué le rôle des femmes lors de cette première guerre à la fois dans le monde militaire et civil.

Ne pouvant être soldat, certaines femmes sont devenues infirmières soignant les blessés du front dans les hôpitaux ou les maisons de convalescence.

Dans le monde civil, elles ont remplacé les hommes partis à la guerre. A partir de 1914, dans une France à dominante rurale, elles ont assumé les travaux des champs. Mais, la guerre s'éternisant, elles sont devenues factrice, conductrice de tram, mécanicienne, etc...

Ouvrières dans les usines de munitions, elles ont également participé à l'effort de guerre.

 

 

 

 

L'équipe enseignante adresse de grands remerciements à M. Kencker pour cet apport de grande qualité. 

 

Voici quelques photos de ces rencontres avec les élèves :

 

 

 

Également un diaporama contenant des documents sur 14-18 :

 

 

 

 

 

 

ordre_de_mobilisation_gnrale_affiche_imprimerie_nationale_1er_aot_1914.jpg 

 

 

FRATERNISATIONS - Film Playmobil 14-18

 

 

Le départ en taxis de la Marne, la vie dans les tranchées de Verdun, l'effort de guerre avec le travail des femmes et le choix du soldat inconnu par Auguste Thin... 4 volets de la Première Guerre Mondiale 1914 1918 racontés en stop motion dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la Grande Guerre.


04/11/2015
0 Poster un commentaire

Education Physique et Sportive avec les étudiants-stagiaires de l'UFR-STAPS - Oct-Déc 2015

Education Physique et Sportive

avec les étudiants-stagiaires de l'UFR-STAPS

Octobre-Décembre 2015

 

IMG_3415A.JPG 

 

Comme tous les ans, les élèves de l'école primaire des Cèdres ont la chance de pouvoir bénéficier de l'intervention des étudiants-professeurs en stage de l'UFR STAPS (Formation universitaire dans le domaine de l'encadrement du sport, professorat, encadrement des clubs sportifs, etc...).

 

Pendant un trimestre d'octobre à décembre, chaque classe est prise en charge par un groupe d'étudiants au gymnase des Cèdres le mardi après-midi. Pour certaines classes, il s'agit de jeux d'opposition, pour d'autres de badminton, d'orientation, de jeux de ballon, d'athlétisme etc...

 

Cette offre apporte un double bénéfice, pour les enfants d'abord qui peuvent profiter d'un encadrement spécialisé et nombreux avec la possibilité de travailler en petits ateliers à thèmes, aussi pour les étudiants-professeurs de sport qui peuvent mettre en place des pratiques en situation de ce qui les attendra plus tard quand ils auront validé leur diplôme. 

 

Les enseignants des classe restent présents dans le gymnase, tant pour la prise en charge d'enfants éventuellement malades ou blessés, tant pour un possible encadrement complémentaire de l'activité. 

 

Ce moment de l'année est très apprécié de tous (enfants, enseignants, étudiants-professeurs). 

 

Vous trouverez ci-dessous quelques clichés pris en octobre 2015 lors des ateliers.

 

IMG_3403.JPG 

Classe de CM1-CM2 en activité de jeux de ballon

 

IMG_3418A.JPG 

Classe de CM1 au badminton

 

STAPS 2015 07.jpg 

Classe de CM2 dans des jeux d'opposition

 

Galerie-photos

 

 

 


19/10/2015
0 Poster un commentaire

Compte-rendu - Fête de la Danse - Salle Mendès-France - Quétigny - Vendredi 19 juin 2015

FÊTE DE LA DANSE 2015 - Compte-rendu

 

01. Photos Spectacle - Bal 33.jpg

 

 

La Fête de la Danse devait se terminer à 22 heures. Or elle s’est poursuivie jusqu’à 22h45.

Signe du plaisir qu’y ont trouvé les participants.

 

Affiche petite taille 02.jpg

 

Elle avait commencé vers 18h15 à l’arrivée massive des enfants et de leurs familles. Les enfants-danseurs étaient installés derrière un ruban de chantier posé sur le sol et délimitant la zone de danse et celle où attendent les classes. Les spectateurs avaient trouvé leur place dans les gradins.

Les danses folks préparées entre autres avec Catherine Oudot, musicienne-intervenante dans les classes de Quétigny et Chevigny, ont été présentées dans l’ordre des CP au CM2, 13 danses au total pour un spectacle d’une heure environ. Un grand voyage musical à travers l’Europe (France, Allemagne, Irlande, Europe de l’Est) et le continent américain (Etats-Unis et Canada).

 

01. Photos Spectacle - Bal 04.jpg

 

Des danses connues dans les milieux de la danse folk (Chapelloise, scottish, valse, quadrille, cercle circassien, etc…).

 

01. Photos Spectacle - Bal 08.jpg 

Dans de la Classe de CP - Mme Laurent

 

01. Photos Spectacle - Bal 09.jpg 

Danse de la classe de CP-CE - Mme Bergogné

 

01. Photos Spectacle - Bal 11.jpg 

Classe de CE1-CE2 - Mme Boni

 

01. Photos Spectacle - Bal 13.jpg 

Classe de CE2 - Mmes Deloge-Bonnivart

 

01. Photos Spectacle - Bal 14.jpg 

Classe de CM1 - M. Sourrieu

 

01. Photos Spectacle - Bal 16.jpg 

Classe de CM1-CM2 - M. Marchand

 

01. Photos Spectacle - Bal 18.jpg 

Classe de CM2 - Mme Mannino

 

Pendant que le groupe de musique Pomme Cannelle s’installait pour le bal, les spectateurs se sont retrouvés en masse vers la buvette. Les bénévoles ont modifié en urgence leur organisation pour satisfaire au mieux et le plus rapidement possible les familles présentes. Tout s’est déroulé dans une atmosphère conviviale justement parce que l’organisation s’est adaptée à la situation du moment. Il est nécessaire ici de remercier chaleureusement les parents bénévoles qui ont donné de leur temps pour faire de la Fête de la Danse une grande réussite.

 

01. Photos Spectacle - Bal 19.jpg 

Une buvette avec beaucoup de monde

01. Photos Spectacle - Bal 22.jpg

 

Cette réussite justement s’est confirmée avec le bal qui a suivi. Enfants, parents enseignants se sont retrouvés pour danser ensemble avec un plaisir évident. La danse folk offre cette chance de créer des complicités joyeuses où même ceux qui ne savent pas vraiment danser peuvent y trouver leur place. Le plaisir naît du partage de la danse dans un ensemble où se mêlent les âges, les expériences musicales plus ou moins grandes, sans recherche d’être ou de faire mieux que l’autre. Juste cette sensation très puissante d’être au diapason d’un groupe qui accepte chacun des danseurs dans sa différence et sa particularité.

 

01. Photos Spectacle - Bal 34.jpg

 

Vu de l’extérieur, cela donne des chaînes endiablées, des farandoles qui s’étirent sur l’ensemble de la piste de danse, des rondes comme des fleurs colorées qui s’ouvrent ou se referment, des couples qui tournent sur eux-mêmes à la cadence des pas sautillés ou des pas de marche très rythmés. L’émotion naît de cette vision globale d’un groupe qui exprime le bonheur collectif par la danse. Les statuts de grands ou de petits, de parents ou d’enseignants, d’hommes ou de femmes, sont gommés le temps d’une contredanse ou d’une polka. Savoir les pas de danse ou ne pas les savoir n’a pas d’importance. Ce qui compte, comme le dirait le Baron de Coubertin, c’est de participer, d’être dans le mouvement des danseurs. Chacun apparaît différent de son statut habituel, il redevient un humain comme n’importe quel humain.

 

01. Photos Spectacle - Bal 31.jpg

 

Dans une soirée dansante (« boum », « surprise-party ») telle que nous les connaissons, un certain nombre de personnes n’osent pas mettre sur le pied sur le dancefloor pour dix mille raisons (peur de ne pas danser assez bien, peur d’être ridicule, le fait d’être seul sans connaître quelqu’un…). Ici, chacun peut trouver sa place même sans connaître son partenaire de danse. Dans les farandoles ou les rondes, on enchaîne avec le partenaire qui se présente à soi, sans question, juste pour le plaisir.

Tout ceci a été facilité par la grande compétence du groupe Pomme Cannelle qui sait mettre à l’aise et laisser le temps aux danseurs d’intégrer les pas. Une vraie pédagogie de la musique. Ainsi, personne n’a vu l’heure prévue de fin du bal jusqu’à s’apercevoir qu’il était alors 22h30 et  juste prendre le temps de deux dernières danses, une ronde russe et une bourrée d’Auvergne.

Pas d’anicroche particulière à signaler, une très belle ambiance, des bénévoles très disponibles, beaucoup de joie et voilà une soirée réussie

 

01. Photos Spectacle - Bal 35.jpg 

 

Galerie-Photos 

 

 

 

 

Liens avec des articles sur le même thème

 

Fête de la Danse - Salle Mendès-France - Quétigny - Vendredi 19 juin 2015 

Editions Scolaires des Cèdres - 20 titres au catalogue 

Classe de CM1-CM2 - Des livres à 1 € pour financer le voyage à Paris 

Fête des Arts - 20-06-2014 - Compte-Rendu

7 juin 2013 - Une belle Fête de la Tartine 

Fête de la Tartine - Vendredi 7 juin 2013 - de A à Z 

Florilège de tartines imaginaires 

Fête de la Tartine à l'école des Cèdres - Vendredi 7 juin 2013


20/06/2015
2 Poster un commentaire