Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Atelier Philo - Classe de CM1-CM2 - " Quel sera notre futur ? " - 12-12-2014

Mercredi Philo

Débat « Que sera notre futur ? »

Mercredi 10 décembre 2014

Ecole Les Cèdres – Quetigny

 

Débat Futur 10-12-2014 02.jpg

 

Ce 10 décembre 2014, avait lieu notre deuxième débat de l’année pour ce mercredi philo de décembre.

Comme pour le premier débat de novembre, chaque participant avant de prendre la parole devait au préalable s’inscrire auprès de la secrétaire de séance, Alliya M. et avoir été appelé par la présidente du jour, Elisa B.

Le thème choisi par les enfants pour ce deuxième débat était « Quel sera notre futur ? », vaste sujet incluant les technologies modernes et les rêves de science-fiction, mais aussi les grandes questions environnementales pour le monde de demain et nos rapports avec la machine omniprésente dans nos vies.

C’est la science-fiction qui a été au centre des premiers échanges entre enfants. Yasmine imaginait une boisson créée par les scientifiques qui permettrait d’avoir moins à dormir et de passer moins de temps à manger. Il a aussi été question de voitures volantes, de liquide blanc sur les téléphones portables contre le vol afin de mieux les repérer.

 

Europacity-centre-commercial-du-futur.jpg

 

La discussion était dans un premier quelque peu décousue, Léo évoquant une possible explosion de la Terre, Eléonore ne voulant pas être Mamie, Nadir parlant de nouveaux virus et pour les soigner des « antivirus ». Abou Bakr est intervenu pour expliquer qu’on ne connaissait pas notre futur. Séréna a expliqué qu’on ne pouvait que l’imaginer. Yasmine a espéré des médicaments pour vivre plus longtemps. Lamia a dit qu’elle rêvait parfois du futur en dormant. Chloé C. a ajouté que cela lui était aussi arrivé. Elisa a évoqué les véhicules intelligents, Séréna des écrans plus perfectionnés, Méline a expliqué qu’on développait de nouveaux carburants moins polluants. D’autres ont ajouté qu’on ne pouvait pas prévoir le futur.

L’enseignant s’est alors inscrit auprès de la secrétaire pour recadrer la discussion et faire des liens entre les idées exposées. Quand il a été appelé par la présidente de séance, il a évoqué les objets du futur qui existent déjà et dont un développement important est à prévoir, les fameux objets connectés dont il est beaucoup question dans les médias (montres, appareils ménagers, vêtements, téléphones portables, tablettes etc…). Il a également expliqué que le comportement humain d’aujourd’hui pouvait indiquer des pistes de ce que deviendrait le monde demain, autant du point de vue de l’environnement et du climat que  des progrès scientifiques et technologiques.

 

Débat Futur 10-12-2014 03.jpg

 

Le débat a alors pris un tournant plus écologique et plus en lien avec la santé. C’est dans cette partie du débat que Léo a lancé une affirmation qui a fait beaucoup réagir dans l’assemblée des enfants : « On pourrait vivre jusqu’à 150 ans ». Les avis étaient très partagés. Certains pensaient que 100 ans était un maximum. Abou Bakr a parlé d’une femme qui a vécu jusqu’à 145 ans. 120 ans a été considéré comme un âge moyen de d’extrême vieillesse et vérifié avec des exemples. Les paroles de Léo ont été ensuite rappelées pour noter la présence du conditionnel « Pourrait » car effectivement des recherches montrent la capacité potentielle du cœur à tenir jusqu’à 150 ans. Des élèves ont ensuite évoqué la possibilité de changer de cœur. Plusieurs sont intervenus pour donner des détails sur la transplantation cardiaque qui permet de rallonger la vie de plusieurs années. D’autres comme Séréna ont évoqué le cœur artificiel qui prolonge la vie mais pas forcément très longtemps. Le futur pourrait apporter un cœur artificiel qui dure encore plus longtemps. Elisa intervient pour mettre en garde contre des excès dans l’utilisation de la génétique et la manipulation des corps humains.

 

5dfff27b21_Lilypad_Callebaut_04_UNDERWATER_VIEW.jpg

 

Séréna a ensuite lancé quelques mots qui ont fait l’effet d’une bombe : « Le futur sera peut-être un monde parfait. »

Là encore, les enfants se sont inscrits en masse auprès de la secrétaire pour répondre à Séréna. Annabelle lui a répondu en lui disant que rien n’est parfait, qu’il manquera toujours quelque chose. La plupart ont indiqué quelque chose de semblable, que le monde parfait ne peut pas exister, mais la discussion a permis de considérer que l’idée de la recherche de la perfection avait la mérite de faire avancer le monde vers des choses plus intéressantes pour l’être humain, que, si on pensait que la perfection n’est pas possible et qu’on baisse les bras, alors on laisse le monde aller à sa perte. Eléonore a ajouté qu’on essaie de rendre le monde meilleur. Nadir conclut cette thématique du débat par un « Comparé au Moyen-Âge, on est déjà dans le futur. ». Ce que confirme Nawel qui estime que « Dans le futur, il y aura un autre futur mieux que le futur qu’on va passer. » même si Méline pense qu’il y aura toujours un truc qui ne sera pas parfait.

Cela agit comme une révélation pour Yasmine qui ajoute que le futur est infini.

 

Débat Futur 10-12-2014 04.jpg

 

Est venue également dans la discussion la question de l’école. Pour beaucoup, le temps des tableaux à craie sera révolu avec le développement des tableaux interactifs reliés aux ordinateurs. Annabelle estime que les tableaux à craie disparaîtront en raison des allergies. Chloé C. pense qu’il n’y aura plus les mêmes matières dans les classes, que les enfants apprendront d’autres langues que le français et l’anglais.

La pollution est aussi longuement à l’ordre du jour. Plusieurs élèves évoquent les masques anti-pollution déjà en vigueur dans plusieurs pays du monde (entre autres en Chine). Cette pollution et cette modification du climat qui pourraient faire monter la température à plus de 40° en hiver  vers 2050 dans des zones beaucoup plus fraîches d’habitude. Cela inquiète certains enfants qui font référence aux jeux de neige qu’ils apprécient beaucoup et qu’ils ne pourraient plus faire. Annabelle pense qu’on ne peut pas prédire la température en 2050. Dans le même registre, Séréna estime que ce n’est pas nous qui décidons du temps. D’autres, comme l’enseignant, pensent que le travail des scientifiques permet de donner une image assez précise de ce que sera la météorologie dans quelques dizaines d’années (température, climat, fonte des neiges, montée du niveau des océans…), et que nous avons une responsabilité, par ce que nous faisons sur la planète,  dans le temps qu’il fera dans les années à venir.

 

futur.jpg

 

Le sort des animaux revient sur la table des discussions à partir d’une intervention de Chloé P. qui pense qu’il y aura de plus en plus d’animaux de compagnie robots dans l’avenir. Cela fait réagir la classe dont beaucoup d’enfants qui aiment la relation à l’animal en chair et en os. Eléonore rétorque que les animaux seront toujours là. La place permanente de l’animal est remise en cause par plusieurs interventions sur les espèces en voie de disparition ou d’extinction, ce qui fait douter sur la certitude qu’il y aura toujours des animaux. Là encore, la protection de la planète et des espèces vivantes interfère avec le sujet en cours comme souvent dans le débat. Chloé P. pense que, peut-être, dans le futur, nous serons des éleveurs de tigres, de lions, d’éléphants. Peut-être que les tortues marcheront très vite, estime quant à elle, Alliya. Léo fait référence à des gènes pour faire revivre des animaux disparus. « Sans nature, pas de futur ! » scande Elisa.  

Un autre point est évoqué longuement par l’assemblée des enfants : le rapport à la machine. Yasmine veut des machines qui obéissent à l’homme et non des machines qui se révoltent contre les humains. Eléonore imagine des palaces plein de technologie avec des robots pour nous servir et, sur les murs, des cadrans et des écrans à la place des tableaux et des cadres. Chloé C. constatant la technologie en train de prendre la place des humains, dit qu’il ne faut pas se laisser faire.  Lamia ajoute qu'un nombre de plus en plus important de machines font qu’il y a moins de travail pour l’homme. Il est évoqué l’idée de trouver des travaux nouveaux pour les humains dans un monde où la machine est omniprésente. Elisa, dans sa dernière intervention évoque des formes nouvelles de vie à trouver.

Au final, ce débat sur le futur a vu 88 % des élèves prendre la parole pour 122 interventions en une heure. On peut noter, comme lors du premier débat, une grande qualité d’écoute et une argumentation solide et basée sur des connaissances nombreuses et variées.

Le prochain débat aura lieu le mercredi 14 janvier 2015 sur le thème des animaux en danger.

La présidente sera Séréna A. et la secrétaire Méline L..

 

 

Débat Futur 10-12-2014 05.jpg 

Lien avec des articles sur le même thème :

Les principes de l'atelier-philo à l'école primaire - Classe de CM1-CM2

Atelier Philo - Classe de CM1-CM2 - "Être riche, être pauvre - Apparence et réalité" - 26-11-2014

CM1 - La violence en débat - 19 mars 2013

 

 

 

Commentaires d'élèves 

 

 

Séréna (CM2)

Le futur est notre prochain monde. Ce qui est bien, c'est qu'on peut imaginer notre futur : par exemple on ira peut-être plus vite que la lumière, peut-être que les voitures voleront.

Le futur sera-t-il le monde parfait ? Y aura-t-il moins de pollution ? On se pose plein de questions. Par contre, ce qui me dérange, c'est que beaucoup de personnes disent que les robots feront plein de choses à notre place. Mais s'ils font des choses à notre place, à la fin, ils feront tout. A ce moment les humains serviront à quoi sur la Terre ? 

 

Léna (CM1)

On aura des voitures autonomes et intelligentes (...) Des animaux disparus seront peut-être des robots (...) Le futur sera peut-être parfait. (...) Les tortues marcheront peut-être plus vite. (...) L'Inde sera sous l'eau. (...) Ce débat était super. Nous n'avons pas vu le temps passer.

 

Lamia (CM2)

Je pense que les voitures voleront. Peut-être on boira des boissons qui ne nous feront pas manger. (...) On enlèvera beaucoup de travail des humains avec les machines électroniques. Les machines électroniques seront plus développées. Peut-être il y aura des médicaments pour vivre plus longtemps. Le monde sera parfait. (...) 

 

Abou Bakr  (CM2)

Dans le futur, on pourra peut-être vivre jusqu'à 150 ans. Il y aura des coeurs artificiels pour vivre plus longtemps. (...) Il y aura peut-être des voitures volantes qui marchent à l'électricité, des masques antipollution, des nouvelles armes. On ne peut pas trop écrire notre futur parce qu'on n'y est toujours pas. Il fera 40°C en décembre 2050. Il y aura peut-être des robots animaux à domestiquer.  

 

Nawel (CM1)

Peut-être que dans le futur il y aura des médicaments qui nous feront rajeunir. (...) Peut-être que dans le futur on portera des masques à cause de la pollution. (...) Le futur ne s'arrête jamais (...) Le futur sera peut-être un monde meilleur. (...) Peut-être que si on meurt, on pourra revivre grâce à des médicaments. (...) ça ne sert à rien de revivre 10.000 fois, une fois c'est bon, mais pas 10.000 fois. 

 

Annabelle (CM2)

Au cours du débat, plusieurs idées ont été exprimées comme une maison à empreintes digitales, c'est-à-dire qu'on pose son doigt sur un écran, la maison s'ouvre. Peut-être aussi il y aura  un avion presque sans carburant qui marcherait donc avec de l'électricité ou de l'énergie solaire. Peut-être que la machine pourrait prendre la place de l'homme, par exemple il n'y aura presque plus de caissières, mais plus(sss) de machines... 

Nous pourrions peut-être aussi payer avec le téléphone portable, ou peut-être nous pourrions habiter sur Mars. Il y aura peut-être des nouveaux travaux à inventer, et peut-être aussi nous pourrions tous avoir un palace en or avec plein de technologies autour de nous !

 

Eléonore (CM1)

Il n'y aura peut-être plus de tableaux à craie, mais que des tableaux interactifs. Dans le futur il y aura un autre futur. (...) Le débat était cool. Nous n'avons pas vu le temps passer.

 

Léo (CM1)

J'ai bien aimé le débat car il était sur le thème du futur. Il y avait cette idée particulièrement intéressante du coeur artificiel, aussi deux idées beaucoup discutées par toute la classe, comme vivre jusqu'à 150 ans, ce qui arrivera certainement. La fille ou le garçon qui a vécu le plus longtemps, c'est 145 ans. Aussi mon idée sur la vitesse lumière, pas très discutée mais intéressante. L'idée de Nadir  a été énormément discutée. Il y a eu beaucoup de remarques sur cette idée : mourir, revivre. 

 

Yanis (CM1)

(...) Il y aura sans doute des robots et aussi des vélos volants, peut-être aussi des téléphones portables incassables. Et aussi, puisque les loups existent, les loups-garous existeront peut-être, aussi les bottes volantes. (...)

 

Méline (CM2)

J'ai bien aimé ce qu'a dit Elisa sur les voitures volantes qui ont déjà été inventées et qui fonctionnent à l'électricité. Cela pollue moins. Yasmine imaginait une boisson qui permettrait d'avoir moins à dormir et de passer moins de temps à manger, ce qui ferait perdre moins de temps. Dans le futur, nous pourrons peut-être soigner des maladies que nous ne pouvons pas soigner pour le moment. Nous avons aussi parlé de la possibilité de changer de coeur ou de le remplacer par un coeur artificiel qui prolonge la vie mais pas forcément très longtemps. 

 

Chloé P. (CM1)

Peut-être que dans le futur, on aura moins faim et moins soif (...) Il y aura des voitures volantes (...) Ce serait bien d'avoir des voitures sans carburant (...) Si quelqu'un intervient sur le tableau d'une école, l'écriture apparaît sur sa feuille. (...) 

 

Alliya (CM1)

J'ai bien aimé ce débat car il y avait tout le monde qui parlait et aussi tout le monde s'écoutait. Aussi il y avait des idées qui me plaisaient, par exemple celle de Lamia qui disait qu'il y aura des voitures volantes. J'étais d'accord avec elle. Il y en avait qui n'étaient pas d'accord. 

 

Elisa (CM2)

Médecine - Science

Peut-être que les cientifiques vont créer des liquides que, si on en boit, on ne peut plus avoir soif. Il puet y avoir des nouveaux virus et antivirus, de nombreux médicaments pour vivre plus longtemps. On pourrait vivre jusqu'à 150 ans. Il pourrait y avoir de coeurs artificiels. Moins de douleur, le remplacement des organes pard es prothèses (coeur artificiel par exemple), attention à ne pa faire n'importe quoi avec la génétique ! Si on meurt on pourra revivre après. Mais si on revit, on sera trop de monde sur Terre. On peut mettre des casques contre les virus.

Transports

Il y aura peut-être des avions qui fonctionnent presque sans carburant (moteurs électriques), des voitures autonomes et intelligentes. On pourra peut-être metrte un casque sur le visage pour mieux respirer à cause de la pollution. 

Habitations

Les maisons produiront de l'électricité toutes seules, les fenêtres donneront les prévisions météo. la maison pourra détecter l'absence de mouvements et donenr l'alerte en cas de malaise ou de chute. Il y aura moins de gaspillage d'eau. Les maisons auront plein de formes différentes. Il y aura des palaces en or avec plein de technologies. 

Météo

Peut-être qu'en décembre, il fera 40°C. L'Inde sera sûrement sous l'eau. Nous ne décidons pas du temps. Sans nature, pas de futur.

Animaux

Il y aura peut-être des aimaux qui seront des robots. les tortues pourront marcher plus vite.

Ecoles

Il y aura sûrement des tableaux interactifs et véléda et plus de tableaux à craie. 

Préventions du futur - Technologie

Le futur sera peut-être meilleur. On pourra payer avec des portables.

Le débat a été animé. Il y avait beaucoup de personnes en désaccord.

 

Nadir (CM1)

Je pense que c'était bien. On a parlé du futur. Il y avait des enfants qui étaient d'accord et d'autres pas d'accord. Il y avait plein de choses, un élève qui disait l'heure, une présidente, une secrétaire etc... Tout le monde a levé la main pour dire les choses. En bref tout ça pour dire que c'était bien. 

 

Océane (CM1)

J'ai entendu plein de choses très intéressantes que les autres ont dites sur le futur. Des idées géniales comme les nouveaux médicaments contre les virus ou bien les voitures volantes. Peut-être que les passages piétons seront des tubes où on choisit notre destination et on arrive deux secondes plus tard. 

 

00_scififuture_193295h-19329c1.jpg



11/12/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres