Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Départ de Mme Bergogné

Laurie Bergogné 05.jpg 

On le savait depuis pas mal de temps déjà, depuis l'annonce de la fermeture de classe, et même avant puisqu'on le soupçonnait au vu de la baisse du nombre d'élèves annoncée.

Une classe en moins, cela signifie le départ du dernier ou de la dernière collègue arrivée. 

En bref, il s'agit de Mme Bergogné. 

 

On a beau s'y attendre, le savoir à l'avance, s'y préparer même, cela n'enlève pas ce sentiment brutal de voir s'arrêter une collaboration professionnelle très riche et qui a  déjà généré des projets nombreux, souvent de grande ampleur. 

 

 

Laurie Bergogné 03.JPG

 

 

Les quatre années qui viennent de s'achever ont permis à l'école des Cèdres d'accélérer la mise en place d'un véritable travail collectif entre les classes, des collaborations de plus en plus nombreuses quand ce n'étaient pas des projets incluant l'ensemble des classes comme le projet baleine.

 

La présence de Mme Bergogné, en collaboration avec d'autres collègues, ce sont au bilan des projets comme le blason de l'école, les maquettes animées, le Quétijeu, l'Escape Game, le projet sur la ville, le projet Baleine déjà cité, des collaborations et des partages qui ont donné naissance à trois pièces de théâtre cette année.

Ce sont aussi des échanges pédagogiques et didactiques d'une richesse énorme, des travaux en transversalité qui incluent plusieurs matières scolaires, des interventions auprès des élèves en décloisonnemnent avec des enfants qui profitent de plusieurs référents adultes sur un même travail.

 

Cet apport est considérable autant pour les enfants, cela, c'est de l'évidence, mais aussi pour les enseignants qui peuvent ainsi partager leurs compétences personnelles et renforcer leur propre savoir dans des domaines où ils ne sont pas forcément des experts. 

 

 

Laurie Bergogné 01.jpg

 

 

Ces quatre années ont été formidables de ce point de vue-là parce les collaborations ont été nombreuses, pas forcément entre les mêmes collègues, parfois à deux, ou à trois, voire davantage quand ce n'était pas toute l'école. La présence de Mme Bergogné a donné un élan supplémentaire à ce mouvement. En cela, l'école peut lui être très reconnaissante de ce qu'elle a apporté d'énergie et d'envie de partage. 

 

Même s'il reste cet immense regret qu'on aurait encore pu continuer cette aventure professionnelle ensemble (nous avions d'autres idées à développer, d'autres envies de partager cette énergie avec les enfants), quoi qu'on en pense, nous avons à accepter cette réalité et faire en sorte que d'autres collaborations, différentes, voient le jour, au sein de l'école dans une version à six classes. Et pourquoi pas des échanges scolaires avec l'école où travaillera désormais Mme Bergogné.

 

De toute façon, cela n'enlèvera rien à ces riches années. La valeur pédagogique que cela représente est une mémoire dynamique pour continuer sur cette voie qui existait d'ailleurs avant son arrivée. 

 

A elle, nous lui souhaitons de continuer avec de belles années professionnelles et nous ne doutons pas qu'elle saura mettre au service de la nouvelle équipe pédagogique qu'elle va intégrer sa belle énergie communicative. L'école Henri Marc de Chevigny-Saint-Sauveur aura la chance de profiter d'un nouvel élan. 

 

Laurie, merci pour tout, et au plaisir de nouvelles collaborations, autrement...

 

Laurie Bergogné 02.jpg  

 

Lien vers un autre article sur le même thème :

Départ



09/07/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 144 autres membres