Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Expérimentarium - Rencontre avec des chercheurs - 15 mars 2017

EXPERIMENTARIUM

Centre Européen des Sciences du Goût et de l’Alimentation

Mercredi 15 mars 2017

 

Expérimentarium 03.jpg

 

 

Une classe de CM2 de l’école des Cèdres  a participé à une matinée avec des chercheurs au CESG (Centre Européen des Sciences du Goût et de l’Alimentation) sur le campus de Dijon.

Ce fut l’occasion de rencontrer des scientifiques de différents domaines qui ont pu expliquer aux enfants leurs démarches spécifiques sur des questions très pointues, très précises, qui toutes ont un point commun, une démarche similaire : une question et des hypothèses de départ testées en « laboratoire » pour démontrer par la science une réalité observée, poser cette réalité en termes qui permet des analogies avec d’autres observations faites par d’autres chercheurs.

 

Une recherche très spécifique, comme par exemple celle sur les cichlidés zébrés, poissons des eaux d’Amérique Centrale (Costa Rica et Nicaragua), ou celle sur l’organisation du travail en milieu rural en Ukraine, permettent d’ouvrir des champs de compréhension beaucoup plus larges que le simple sujet traité, par la mise en rapport avec d’autres formes comparables d’études.

 

affiche-reseau-expe-def_0.jpg

 

 

La classe des Cèdres a été chaleureusement accueillie au CESG par l’équipe de l’Expérimentarium. On lui a présenté les chercheurs présents, de même les jeunes élèves du CM2 de Mme Denat (Ecole de la Fontaine aux Jardins, Quétigny) qui ont aussi animé 4 ateliers de façon remarquable. L’organisation de la matinée a prévu de faire tourner 4 groupes de 5 élèves des CM2 des Cèdres dans les huit activités proposées. Sur un temps de deux heures, chacun des groupes a pu tourner sur 4 ateliers.

 

Expérimentarium 04.jpg 

Expérimentarium 05.jpg 

Expérimentarium 06.jpg

 

Voici maintenant le bilan complet atelier par atelier :

 

1/ Reproduction chez les humains

(Atelier présenté par un groupe d’élèves de l’école de la Fontaine aux Jardins)

 

Pour avoir des enfants, une femme doit avoir eu ses règles. Il n’y a que les femmes qui en ont. Il n’y a pas de fécondation, mais il peut y en avoir, c’est-à-dire que la femme est en capacité d’avoir des enfants.

L’atelier était présenté par Sabrina, fanny, Mathis, Madeline et Luke.

 

2/ Travail des femmes en Ukraine

(Atelier présenté par Pierre Deffontaines, chercheur en sociologie)

 

Le jeune chercheur a expliqué aux enfants comment se débrouillait la population (les femmes en particulier) pour s’en sortir dans les campagnes ukrainiennes. Il est parti dans ce pays 9 mois (3 séjours) pour mieux connaître les habitants et pour savoir comment les gens vivent.

Les chiffres officiels annoncent beaucoup d’hommes au travail et peu de femmes. Mais en réalité, dans le village, ce sont les femmes qui sont les plus nombreuses au travail,, notamment dans les champs. Si elles n’apparaissent pas dans les chiffres, c’est parce qu’elles travaillent sans être déclarées, seulement en soutien du salaire du mari parti plusieurs mois en ville pour gagner davantage d’argent.

 

Expérimentarium 07.jpg 

Expérimentarium 08.jpg

 

3/ Liquides miscibles et non miscibles

(Atelier animé par des élèves de la Fontaine aux Jardins)

Nous avons vu des élèves de CM2 qui nous ont présenté des liquides miscibles et non miscibles. Miscibles veut dire qu’ils se mélangent, non miscibles qu’ils ne se mélangent pas.

Ils ont cherché à savoir pourquoi certains liquides se mélangent et d’autres non.

Les enfants qui animaient cet atelier s’appelaient Anaïs, Louis, Léandre, Thibaut, et Arnaud

 

4/ Les apparences de la lune

(Atelier animé par des élèves de la Fontaine aux Jardins)

 

Enzo, Younès, Djibril, Rémi, Yayins nous ont expliqué que la lune avait une face cachée. Celle-ci peut se présenter de différentes façons : la nouvelle lune, le premier croissant, le premier quartier,  la lune gibbeuse, la pleine lune, la lune gibbeuse, le dernier quartier, le dernier croissant.

Il y a 150.000 km qui sépare la Terre de la Lune.

 

5/ La reproduction des cichlidés zébrés

(Atelier animé par Chloé Laubu, chercheuse en comportement animal)

 

Nous avons parlé d’un poisson qui s’appelle le cichlidé zébré. Ce poisson est étudié dans un laboratoire qui se trouve en biogéosciences à l’université de Dijon Bourgogne-Franche-Comté.

Chloé a expliqué aux enfants que les poissons avaient plusieurs caractères, un pue comme les humains. Certains étaient plus agressifs, d’autres plus timides. La question qui était posée était de savoir quel genre de couples pondent le plus d’œufs, des couples du même caractère ou de caractère différent ? La recherche a démontré que des couples de même caractère pondaient davantage que ceux de caractère différent. Ils unissaient leurs forces pour affronter les prédateurs de leurs petits. Quelquefois, certains cichlidés changent de caractère au contact de leur partenaire.

 

Expérimentarium 12.jpg

 

Expérimentarium 13.jpg

 

Expérimentarium 14.jpg

 

6/ Lumière et laser

(Atelier mené par Paul Froidevaux, chercheur)

 

Ce chercheur travaille sur la lumière. Il essaie de créer un laser blanc. Pour faire un laser, il faut mélanger toutes les couleurs et mettre un verre à côté du laser rouge pour qu’il transforme le rouge en plusieurs couleurs qui fassent du blanc.

Le laser rouge est plus puissant que la lumière blanche.

 

7/ A quoi servent les feuilles des arbres ?

(Atelier mené par des enfants de la Fontaine aux Jardins)

 

Les élèves de la classe de Mme Denat avaient fabriqué un arbre sur lequel étaient attachées des feuilles par des épingles à linge. A l’intérieur de chacun des feuilles se trouvait une question sur le thème de l’atelier.

Ainsi les enfants de l’école des Cèdres ont appris que les feuilles servaient à protéger des conditions météorologiques (pluies, vent, soleil, neige, chaleur), à fabriquer des médicaments comme celles de l’eucalyptus, de l’olivier ou du ginkgo biloba, aussi à nourrir les animaux comme les koalas, les girafes, les éléphants, les chèvres ou les vers à soie entre autres.

Cet atelier était présenté par Sarah, Emma, Anisa, Nahel, Manon, Chloé et Yasemin.

 

Expérimentarium 09.jpg 

Expérimentarium 10.jpg

 

8/ Filles et foot : comment se protéger des stéréotypes ?

(Atelier animé par Anaïs Plaquet, chercheuse en psychologie sociale)

C’est une psychologue qui travaille sur les rapports entre filles et garçons. Elle fait des expériences avec des filles qui jouent au foot. Souvent on dit que les garçons sont meilleurs que les filles dans ce sport. C’est un stéréotype, une idée reçue qui fait que beaucoup de gens s’adapte à cette idée comme si c’était la réalité. Un certain nombre de filles font alors de l’auto handicap  pour s’empêcher de réussir et justifier ce stéréotype.

 

Expérimentarium 15.jpg

 

Tous ces ateliers ont été beaucoup appréciés des enfants qui sont repartis du CESG en ayant appris beaucoup de choses, mais surtout en ayant mis en œuvre des formes de pensée ouverte et une plus grande curiosité.

Ce fut donc une belle matinée riche et conviviale. A renouveler.

Un grand merci aux parents accompagnateurs.

 

Expérimentarium 02.jpg

 



16/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres