Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Histoire d'une oeuvre / "20 Marylin" - Andy Warhol -1962

ob_e6aae6_andy-warhol-excerpt-marilyn-diptych-967x1024.jpg 

"Andy Warhol "20 Marylin" - Sérigraphie - 197 X 116 cm - Collection Particulière

 

 

Marylin Monroe (née en 1926) meurt en 1962, à l'âge de 36 ans, devenant par là même une icône intemporelle du cinéma mondial et même au-delà du cinéma.

Son décès intervient en pleine période de  développement du Pop Art, ce courant artistique qui surfe sur les valeurs de l’Amérique nouvelle, ses produits de consommation de masse, son American Way of Life, ses icônes comme Marylin et Elvis.

(voir article :  Le Pop Art, un courant artistique des années soixante)

Aussi, tout naturellement, un des grands concepteurs du Pop Art, Andy Warhol va-t-il entamer plusieurs sérigraphies de la star. Il prendra appui sur des clichés en noir et blanc pris par Gene Korman en 1953 pour le film Niagara.

 

Andy Warhol utilise la technique de la sérigraphie en transférant l’image de Marylin sur une toile. La sérigraphie permet de reproduire la même image avec, à chaque fois une légère différence. Les variations peuvent provenir de l’encrage, du déplacement de l’écran. Les techniques utilisées par l’artiste sont partiellement maîtrisées par lui mais pas complètement, donnant lieu ainsi à une part d’aléatoire.

Le transfert de l’image a lieu par l’intermédiaire d’un écran de soie sur lequel s’applique l’encre en dosages différents provoquant ainsi des tâches ou des ombres noires qui modifient l’image et lui suggèrent la présence de la mort.

D’autres parties sont retravaillées avec des couleurs criardes (cheveux, lèvres, paupières). Le côté artificiel est amplifié sans que cela ne supprime le réalisme de l’image.

 

Pendant quatre mois, il réalisera ainsi 20 tableaux  inspirés de cette photo, en retouchant à la peinture chaque cliché pour en signifier les différences.

 

En apparence, la répétition du visage de l’actrice, sujet unique de la toile, pose la question de savoir où se trouve la distinction entre une toile de peinture plus traditionnelle et un simple travail de retouche d’image, c’est-à-dire entre une culture savante de la peinture et une culture populaire.

 

Il y a certainement beaucoup d’ambigüité dans la démarche d’Andy Warhol. Comme beaucoup de gens, il est fasciné par la beauté, le strass et les paillettes de ces stars hollywoodiennes. En même temps, il cherche à supprimer cette idée de la star idéalisée en la montrant dans une série d’images quasi semblables tel un produit de consommation de masse.

Pourtant, il réintroduit l’acte artistique par le jeu des multiples variations qui différencient chaque visage même d’un détail, d’une petite modification d’encrage, d’un léger ombrage supplémentaire ici ou là.

Au final, l’œuvre n’a plus rien à voir avec les images de papier glacé des magazines. Elle est devenue une toile à part entière.

On a même souvent rapproché ces Marylin d’Andy Warhol des icônes byzantines (l’art ancien du temps de la Constantinople catholique, site de l’ancienne cité grecque de Byzance). L’exemple le plus frappant en est la basilique Sainte-Sophie d’Istanbul et la flamboyance de son dôme, mais surtout les couleurs brillantes et la présence permanente du symbolisme qui crée une atmosphère mystique. Andy Warhol connaissait parfaitement cette culture, lui qui avait été éduqué et baigné dans la culture byzantine-catholique.

A présent ces Marylin sont devenues à leur tour des icônes.

 

Au lieu d’abolir les frontières de l’art, elles sont devenues des chefs d’œuvre de l’art occidental à part entière.

 

Au-delà de l'oeuvre, ces techniques de travail sur la photo a beaucoup été utilisées dans les établissements scolaires, réalisant en partie l'objectif du Pop Art : rendre l'art populaire...

 

 

 

maxresdefault.jpg

 

 

 

Biographie d’Andy Warhol

 

Naissance en 1928 dans une famille d’ouvriers immigrés de Pittsburgh (Pennsylvanie)

 

Il suit une formation d’illustrateur publicitaire au Carnegie Institute of Technology

 

En 1949, il s’installe à New-York. Il y devient un illustrateur de renom.

 

En 1962, il présente sa première exposition à Los Angeles. 32 tableaux de ses fameuses boîtes de conserve Campbell’s Soup Can.

 

 

image.jpg

 

 

A partir de cette année-là, il devient l’un des grands noms du Pop Art. Il se tourne vers le procédé de la sérigraphie.

 

En novembre 1962, il expose ses tableaux sur Marylin Monroe.

 

En 1963, il fonde The Factory (« L’Usine »), un atelier situé à Manhattan au 231 East 47th Street. Ce lieu de création devient très vite un endroit de regroupement d’artistes, d’acteurs, de musiciens underground (dont le Velvet Underground de Lou Reed) et toute une faune d’exclus et de drogués.

Dans ce lieu il conçoit de nombreux tableaux basés sur la reproduction en série. La plupart sont réalisés par ses assistants.

Il réalise aussi des films expérimentaux  dans lequel apparaissent ses amis (dont Lou Reed).

 

En juin 1968, une féministe extrémiste Valerie Solanas tire trois coups de feu sur lui. Il en réchappe de justesse. Les séquelles de cette tentative d’assassinat le marqueront jusqu’à sa mort.

 

Il rompt  petit à petit avec la contre-culture radicale et anticapitaliste des années 60.

 

A partir de 1970, Andy Warhol vend des tableaux aux plus riches et affirme sans honte que l’art consiste à faire des affaires. Enorme provocation sans doute. Mais elle sème le trouble chez ses admirateurs. 

Les critiques sont alors divisés sur cette dernière partie de sa carrière : pour les uns, c’est un jeu moqueur, une satire provocatrice de l’art moderne comme du monde moderne. Les autres y voient une dérive impardonnable de ce qui fut son art premier.

 

Il meurt en 1987 d’une attaque cardiaque après une opération de la vésicule biliaire. 

 

 

 

image_11659.jpg

 

 

Coloriages à imprimer

 

coloriage-adulte-warhol-marilyn.jpg 

 

4d99267347921351a31f10432a824150.jpg  andy-warhol-22445.jpg

 

 

 

D'autres articles d'histoire de l'art - XXème siècle

 

Histoire d'une oeuvre / "Guernica" de Pablo Picasso - 1937

Histoire d'une oeuvre / "Les Nymphéas" de Claude Monet - 1915-1926

Histoire d'une oeuvre / "Le Baiser " de Gustav Klimt (1907-1908)

Le Pop Art, un courant artistique des années soixante

 

 


Andy Warhol



21/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres