Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

La place de l'art à l'école

La place de l’art à l’école

 

Art-ecole.jpg

 

Souvent considéré comme une matière secondaire, l’art mérite cependant qu’on s’y attarde un peu plus pour mieux comprendre son rôle essentiel dans l’éducation et la formation des élèves.

 

Dans un monde fonctionnel où l’utilitaire tient les premiers rôles, où le rythme de la vie poursuit sa route en accéléré, il est difficile pour l’art d’y trouver sa place. Pourtant, sans lui, pas de vie sociale, pas de respiration dans la marche du monde.

 

 peintures_rupestres_sahara_1.gif 

Peinture rupestre du Sahara

 

Depuis la nuit des temps, depuis les hommes de la Préhistoire, l’art a permis de laisser des traces de leur existence. Etait-ce réellement leur volonté ou plus simplement le besoin de dessiner sur les murs des grottes ce qu’ils voyaient autour d’eux, de créer des pierres musicales pour faire voyager le son (paléomusique) ? Peu importe, cet art rupestre est né de la nécessité de s’écarter un temps des actes quotidiens autour de la recherche de nourriture, de la chasse, de la protection contre les animaux dangereux, de la conception d’outils pour améliorer et faciliter l’ordinaire.

 

 

Lithophones, pierres musicales du Néolithique vieilles de 8.000 ans - paléomusique

 

L’art est né d’un besoin vital, celui d’exister autrement, de partager avec d’autres des émotions qui font le lien entre les humains.

 Cela n’a pas changé aujourd’hui. Que ce soit dans le monde des adultes ou dans celui des enfants.

 

Art Ecole 01.jpg

 

La tendance du monde d’aujourd’hui est de tout rendre efficace, pratique, lisse, une manière « hygiéniste » de considérer la société. Quand il s’agit de faire des économies, c’est toujours dans le domaine des arts et de la culture que cela commence.

 

001.jpg

 

Pourtant, l’art est en lien direct avec la science et l’évolution du monde.

Le très beau livre de Jean-Claude Ameisen et Ivan Brouhard, « Quand l’art rencontre la science » (paru aux éditions de La Martinière en 2007), explique très bien cela. Dans ses créations, l’homme s’est inspiré de la nature et de son fonctionnement en la reproduisant, en imaginant plus loin que ce qu’il voit, en amplifiant les émotions ressenties par de la musique, des couleurs, des formes, des mouvements…

 

Art Ecole machine à raconter des histoires.jpg

Machine de François Klein - machine à raconter des histoires, construite avec les enfants d'une école

 

De plus, la création progresse avec les avancées technologiques. La photographie a modifié son approche de l’image avec le numérique. La musique s’est approprié des instruments contemporains dont l’ordinateur. La peinture moderne a questionné son temps avec des formes d’abstraction parfois peu accessibles de prime abord. Le théâtre a enrichi son univers en y introduisant d’autres arts, d’autres technologies.

La création a toujours utilisé les ressources techniques de son temps.

 

On ne peut pas penser le monde sans l’art, sous peine d’enfermer l’humanité dans une prison sans barreaux, comme on ne peut pas limiter les programmes scolaires aux matières scientifiques et « explicatives ». Ces matières sont bien sûr très importantes, encore plus dans notre monde très structuré qu’on ne peut pas comprendre sans ces connaissances qui touchent à la logique, au calcul et à l’ordonnancement des choses. L’art y apporte la part personnelle de chacun, la création qui facilite la socialisation et le partage, car l’art est aussi et surtout un partage, une rencontre avec l’autre, dans l’émotion  et le plaisir.

 

1. Photos Gargarof 09A.jpg 

Théâtre "Gargarof contre-attaque" - Petit Théâtre des Prairies - 16 juin 2015

 

On vit en sachant que d’autres existent en nous (notre famille, nos amis, nos proches, les membres d’un club sportif, d’une association..., bref ceux qui participent de près ou de loin à notre existence).

 

Le partage créatif donne une énergie neuve par la force des émotions qu’à plusieurs on démultiplie. La Fête de l’école du 19 juin et le bal folk en sont un bel exemple. De côté le statut social de chacun des participants. Nous étions en plein dans ce que l’art (en l’occurrence la danse folk) propose de belles émotions collectives où l’apprentissage devient un jeu. Il en fut de même pour la pièce « Gargarof contre-attaque » de la classe de CM1-CM2 au Petit Théâtre des Prairies ou du projet « Maquettes animées » quand la découverte des circuits électriques n’est pas le but en soi, mais simplement le moyen de mettre en place le fonctionnement des maquettes. L’art (créatif par nature) se combine avec l’apprentissage et la fonctionnalité.

 

tumblr_njx08qa9k21tmdiamo1_500.jpg

 

Comme disait Albert Camus, "Créer c’est vivre deux fois". Voilà pourquoi les arts ont toute leur place dans l’éducation des enfants. On apprend en vivant.

 

 01. Photos Spectacle - Bal 11.jpg

Spectacle de danses folks - Classe de Mme Boni - 19 juin 2015

 

 

 

Pascal Marchand

 

 

Liens avec d'autres articles

Histoire d'une oeuvre / "Guernica" de Pablo Picasso - 1937 

Histoire d'une oeuvre / "Le Penseur" de Rodin - 1880-1881 

HISTOIRE D'UNE OEUVRE / "La Liberté guidant le peuple" d'Eugène Delacroix 

Ekaterina Panikova - Peinture sur livres 

Histoire d'une oeuvre / Le Manneken Pis à Bruxelles 

Histoire d'une oeuvre / "La Laitière" de Jan Vermeer 

HISTOIRE D'UNE OEUVRE / "LA VAGUE" de HOKUSAI 

Lire, c'est bon pour la santé !!! 

Projet Rameau - Janvier 2015 - Analyse pédagogique 

Pourquoi un blog à l'école des Cèdres ?

 



21/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres