Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

L'Arbre de Vie de Gustave Klimt - Noël - Classe de Ce1/Ce2 -

 

 

 

Travail sur " l'Arbre de vie " de Gustave Klimt  autour de plusieurs axes :

1-  ANALYSE DE L'OEUVRE ENTIERE - le triptique - 

ob_ce8413_albero-della-vita-di-gustav-klimt-1905.jpg

 

* Description de l'image à travers notre "jogging d'écriture" journalier : 

" on voit un arbre géant"

" il y a une dame avec une grande robe faite de triangles "

" L'arbre a beaucoup de branches, et plein de spirales "

" la dame regarde vers l'arbre " 

" la dame regarde les deux autres personnages à droite du tableau "

" les personnages à droite sont serrés l'un contre l'autre "

" on voit le dos de d'une cape ou d'une robe "

" il y a des figures géométriques sur tous les vêtements "

" on voit aussi des figures géométriques sur le tronc et les branches de l'arbre " 

" oui il y a des ronds et des petits groupes de triangles "

" il y a d'autres petites formes un peu partout, je ne sait pas ce que c'est ... "

" oui ça ressemble à des champignons ou des petits hamburgers ... "

" en bas du tableau, il y a beaucoup de petits dessins, on dirait que ça scintille, parce qu'il y a des étoiles "

" il y a des fleurs, on dirait un jardin "

" on voit des petites touches de couleur un peu partout, et le fond est marron'doré "

" j'ai l'impression qu'il y a des animaux qui se cachent un peu partout "

" oui il y a un oiseau, un hérisson, un lapin ..... [ partie très subjective sur ce que l'on croit voir, comme lorsque l'on regarde la forme d'un nuage ]

" la dame à droite à l'air triste ... "

" non elle a l'air fatiguée ... "

" je trouve qu'elle est apaisée comme quand maman nous prend dans ses bras ... "

" par contre, la dame à droite n'a pas l'air très contente "

" elle est peut être jalouse ? "

" les personnages sont proches les uns des autres car les branches de l'arbre passent derrière eux "

" on dirait que les branches de l'arbre montent jusque dans le ciel "

" on ne voit pas les racines de l'arbre en bas "

" si ça doit être toutes les tâches que l'on voit ... "

[ ... ]

 

 

* Quelques pistes de lecture de l'oeuvre ...

The Tree of Life est une mosaïque murale de Gustav Klimt, commandée en 1904 par le banquier belge Adolphe Stoclet pour la salle à manger d'un luxueux palais qu'il construit à Bruxelles, sur les plans de l'architecte Hoffman. La mosaïque est faite en trois parties, qui s'intitulent "L'Attente", "L'Arbre de Vie" et "L'Accomplissement".

Cette fresque fait partie du « cycle d’or » commencé en 1902-1903.

Alors que le premier panneau représente donc l'attente, le troisième représente l'amour. Au milieu, l'Arbre de Vie est le symbole de la complexité des sentiments humains.

L'attente est symbolisée par une femme, à l'air énervé, qui regarde à sa droite. Elle est habillée d'une longue robe à motif triangulaire. On voit ses deux bras qui soutiennent ses cheveux noirs à l'horizontale.

L'amour est représenté par une homme, de dos, vêtu d'un manteau orné de formes géométriques diverses, qui prend dans ses bras, en signe d'affection, une femme, qui ferme les yeux. Elle a l'air apaisé, en opposition à l'air de défi que lance la femme du premier panneau qui les regarde.

 

2 - Prolongement des branches de l'arbre et du jardin :

Chaque élève peut prolonger les spirales de l'arbre, mettre en couleur ( selon son choix: couleurs vives, pastelles, fluo, dégradées, ... ), enrichir le jardin au pied de l'arbre et ajouter les tésors ( petits diamants )

Ces prolongements ( en A4 ) sont gardés dans le "cahier culturel".

3 - Un projet collaboratif : l'arbre en puzzle.

490385d02ec3d726b690e599a4bbfe71.jpg

Chaque élève reçoit une pièce du puzzle  et doit le mettre en couleur et en paillettes. La couleur du  fond (encre bleue ) a été votée par la classe. La couleur des paillettes utilisées est un choix individuel. Les enfants utilisent un stylo-colle, saupoudrent de paillettes, et secouent la petite feuille afin de faire tomber de surplus de paillettes. 

On laisse sécher, on met sous presse ( le papier a un peu gondolé ), puis on plastifie chacune des pièces de puzzle. 

Il ne reste plus qu'à " faire le puzzle" pour recomposer notre arbre ! 

Voici l'affichage mural :

IMG_5781.JPG

4 - Nous avons profité des fêtes de Noël qui approchent pour créer notre "Arbre de Vie de Noël" en guise de carte de Noël  à offrir ( utilisation de feuilles de bristol noires, de feutres POSCA dorés, des gomettes en étoile dorées et argentées  et de ruban brillant ). 

Il faut noter que le plus gros investissement sur ces oeuvres est le jardin ( en dessous du ruban ). En effet les élèves devaient réaliser leur plus beau jardin en cette période de fêtes de noël, c'est pourquoi nous y trouverons à la fois des fleurs et des coeurs,  des cadeaux et des sucres d'orge ... 

Pour le coté poétique, le ciel se confond avec la terre, d'où la présence des étoiles dans les jardins ...

 

 

> Pour mes collègues, j'ai fait une petite sélection d'oeuvres réalisées par d'autres écoles, utilisant différents matériaux et différentes techniques :

5 - Faire un peu d'éducation civique et insister ( encore !!! ) sur l'importance de l'enjeu écologique. Peu importe leur latitude, les arbres ont une leçon de vie et de force à nous donner. En témoignent la multitude de couleurs, les diverses formes, la résistance aux différentes températures... 

Voici une sélection de clichés de ces merveilles de la nature tout autour du monde, pour le plaisir des yeux :

 

 

 

 

Pour garder une trace de cet article, je vous propose un  coloriage de l'oeuvre de G. Klimt à imprimer :

 

IMG_5440.JPG

 

 

Karelle MANNINO


27/12/2019
1 Poster un commentaire

Les poussins 2019 - Cracotte et Soie ont 2 mois -

 

 

Nos petites boules de plumes ont bien grandi . Ils ont maintenant deux mois . 

Merci au papy de Robin de s'occuper de nos petits gallinacés. 

Voici Cracotte et Soie : 

 

 

 

Mme HOUMADI et Mme MANNINO


01/12/2019
0 Poster un commentaire

Prénoms en accordéon façon Mondrian - Classe de Ce1-Ce2

 

 

 Nos prénoms en accordéon

Ce1 - Ce2

 

IMG-5090.jpg

 

IMG-5086.jpgIMG-5085.jpgIMG-5088.JPGIMG-5087.jpgIMG-5083.jpg
IMG-5231.jpg


Utilisation des "couleurs primaires"

IMG-5110.jpg

 

De nombreux objets de la vie quotidienne sont décorés aux couleurs de Piet Mondrian, en passant de la montre au timbre, de la vaisselle aux vêtements, des bijoux au décor d'ongles ...


 

 

 

IMG-5174.JPG
 

 

L'artiste peintre néerlandais Piet Mondrian ( 1872-1944 ), de son vrai nom Pieter Cornelis Mondriaan, est un des pionniers de l'abstraction.

A ses débuts, l'artiste créer des paysages réalistes? Ses deux thèmes de prédilection sont les arbres et les moulins à vent.

Petit à petit, il remplace la couleur naturelle par la couleur "pure". Il a également un goût prononcé pour la structure linéaire et l'opposition de l'horizontal et du vertical.

Intéressé par les nouvelles tendances artistiques, dont le cubisme, il va commencer à travailler ses premières toiles abstraites. Se livrant à l'abstraction, il dépasse même cette expérience pour aboutir à une juxtaposition de lignes et de couleurs sans aucun rappel à la réalité.

C'est en 1920 que le peintre créer sa première composition de lignes noires perpendiculaires, enserrant dans une grille irrégulière des plans de couleurs primaires ( rouge, jaune, bleu ) et de non-couleur ( noir, blanc, gris ).

IMG-5193.JPG²

Durant les deux dernières années de sa vie, libéré des obsessions qui lui faisaient multiplier les lignes noires, il supprime la couleur noire de ses tableaux. La couleur revient en force dans ses compositions. Mondrian identifie totalement la couleur à la ligne, comme dans VICTORY BOOGIE-WOOGIE qu'il laisse inachevé à sa mort.

IMG-5175.JPG

 

 

Lien vers un article complet sur Piet MONDRIAN :

Histoire d'une oeuvre / Piet Mondrian et le groupe De Stijl - Début du XXème siècle

 

 

 

IMG-5116.jpg

 

 

Karelle MANNINO


16/11/2019
2 Poster un commentaire

Le Cri de Munch version Halloween - Classe de Ce1/Ce2

      A l'occasion de la fête d'halloween qui approche (31 octobre) et en lien avec notre thème de travail pour cette année scolaire 2019-2020 " LES GRANDES OEUVRES D'ART ", nous avons débattu sur une des oeuvres les plus connues d'Edvar Munch : " le cri ".

 

 

IMG-4736.JPG

 

 Les enfants ont fait de multiples commentaires :

- "on voit un personnage qui a très peur"

- "il a la tête en forme de tête de mort"

- "sa peau est un peu verte"

- "le ciel est comme un coucher de soleil"

-  "mais il y a beaucoup de rouge dedans comme du sang dans le ciel"

- "il y a un pont et 2 personnages au bout du pont"

- "on ne voit pas si ces personnages sont des hommes ou des femmes"

- "et on ne sait pas s'ils arrivent ou s'ils partent"

- "on dirait des ombres"

- "il y a de l'eau et une petite île"

- "pourquoi il y a un bateau sur l'île et pas sur l'eau ?"

- "l'eau est sombre avec du noir"

- "il y a des grosses vagues"

- "tout ça fait peur"

- "et puis c'est bizarre, il y a comme le bord d'un cadre à droite"

- "moi je vois une tache blanche de ce coté sur la droite"

- "c'est étrange"

- "c'est comme un mystère"

 

POURQUOI LE PERSONNAGE CENTRAL A PEUR SELON VOUS ?

- "comme il est sur un pont, il a peut être le vertige"

- "peut-être qu'il entend ce que disent les personnes derrière lui et que ça lui fait peur"

- "le ciel rouge lui fait peur"

- "il a peur de tomber dans l'eau"

- "quelqu'un vient de tomber dans l'eau"

- "le ciel fait du bruit comme un orage"

- "comme il est vert, il a mal au coeur sur le pont"

- "les grosses vagues touchent le pont"

...

 

Après une trentaine de minutes de débat, nous choisissons de reproduire cette oeuvre mais de façon "détournée" : le fond sera réalisé à la peinture gouache ( mêmes couleurs que les 3 parties de l'oeuvre), le personnage central sera un fantôme (découpé et collé par dessus), une ligne marron en papier découpée en ligne de fuite (pour marquer la profondeur) en guise de barrière du pont et les 2 personnages au fond seront 2 icônes dans le thème d'halloween (les élèves ont le choix parmi 6) . 

 

 

 

Nous avons également visionné des "oeuvres détournées" du "cri" pour comprendre qu'il nous était possible de faire de même : 

 

 

 

 

 

77802EB0-3A90-4DF9-B562-C15D06DA4D01.GIF

 

 

Mme MANNINO 

 

 

 

Voir aussi: 

Erro - Le Cri - 1967.jpg

Le Cri - Les 5 versions 01.jpg

Le Cri d'Edvard Munch.jpg


20/10/2019
0 Poster un commentaire

Poussins 2019 Classes de Ce1/Ce2 et Cm2

Cette année 2019-2020, les classes de Ce1/Ce2 et Cm2, ont choisi l'intervention de latitude21 : "L'oeuf à la poule".

IMG-4439.jpg


Aurélie nous a apporté une couveuse ainsi que 7 oeufs (normalement fécondés) au mois de septembre. Après 21 jours d'incubation en couveuse à l'école, nos  deux premiers poussins sont nés le 8 octobre. 

Il s'avère qu'un oeuf n'a pas été fécondé et que nous attendons donc encore quatre poussins. 

Pendant cette euphorie de l'attente de nos petites progénitures, les 43 élèves de ce1/ce2 et cm2 ont participé à un vote sur les prénoms a donner à nos 6 poussins (déjà nés et à naître) . Et les résultats par ordre d'arrivée sont : CRACOTTE, PLUME, SOIE, NUAGE, FLOCON et ETOILE.

 

Tous les enfants de l'école des Cèdres ont participé à ce bel événement : chaque classe s'est relayé tous les jours au chevet de ces petites boules de plumes !

 

Un grand merci à Aurélie, à ses explications claires et motivantes, et à sa patience.

 

 

Voici des nouvelles de  Cracotte et de Soie à deux mois. Merci à Elodie Kencker et au papy de Robin de s'occuper de nos petites boules de plumes   ...   qui ne sont plus jaunes !!!

 

 

 

 

Mme HOUMADI et  Mme MANNINO


21/10/2019
2 Poster un commentaire

Land Art d'automne - Classe de Ce1/Ce2

 

LAND ART 

Le Land Art ou "Earthworks" est la réalisation d'oeuvres artistiques à l'extérieur, avec des matériaux trouvés dans la nature ( du bois, du sable, des pierres, des coquillages, des feuilles, des fleurs ...).

C'est un art qui peut se pratiquer partout dehors (sur la neige, dans les forêts, sur la plage ...).

Il ne faut surtout pas oublier de photographier les oeuvres réalisées car elles sont "éphémères", soumises à l'érosion naturelle.

Les premières oeuvres ont été réalisées à la fin des années 60 dans l'ouest américain. 

 

*************

 

 

feuillesautomne.jpg
 

Quoi de mieux qu'une école située au milieu d'un parc pour pratiquer cette activité ? Un beau lundi ensoleillé, les feuilles jaunies de l'automne, les marrons par dizaines dans la cour et le tour est joué pour prendre quelques minutes et s'adonner à sa créativité seul ou en groupe !!!

IMG-4138.JPG

 

 

Il est également  possible de prolonger l'activité  pendant les vacances avec des  coloriages de mandalas d'automne imprimables sur internet  ...

 

IMG-4768.JPG

 

Mme MANNINO


23/10/2019
2 Poster un commentaire

Les tournesols à la manière de Vincent Van Gogh - Classe de Ce1/Ce2

 

 IMG-1992.jpg

 

Vincent Van Gogh a peint une série de 7 tableaux représentant des tournesols. 

 

 ANECDOTE: 

A l'image de n'importe quelle "nature morte", "Les Tournesols" représentent des objets inanimés. En l'occurrence un vase en terre cuite débordant de tournesols, ces "soleils de jardin" aux pétales jaune colza et au centre marron. Enfin, ça c'est ce que l'on croit à première vue. 

En vérité, ces "Tournesols" sont la personnification végétale de l'Homme. Le peintre a en effet composé un bouquet fait de fleurs à tous les stades d'évolution : en bouton, épanouies, fanées, en graines ... Une subtile métaphore du temps qui passe, allant de la vie à la mort.  Ainsi, au lieu d'être figés, "Les Tournesols" s'avèrent bien vivants et dynamiques, à l'inverse des codes de la "nature morte" ! 

 

 ********************

 

Après observation et explication de cet ensemble de tableaux, les Ce1/Ce2 ont pu procéder à leur propre composition de bouquet de fleurs de tournesols ( activités: décorations de différents tournesols avec la contrainte de couleurs : jaune, orange, rouge et marron ; découpage minutieux ; collage avec un agencement au choix ; et enfin collage d'un vase découpé dans un papier marron ou beige pour figurer la terre cuite ).

 

 

Pour le plaisir, voici quelques oeuvres détournées de nos fameux "soleils de jardin" :

 

IMG-4732.JPG

 

IMG-4734.JPG

 

 

 

 

IMG-4065.JPG

 

IMG-4060.JPG

 

IMG-4059.JPG

 

IMG-4058.JPG

 

IMG-4735.JPG

 

 

IMG-4756.JPG

 

IMG-4754.JPG

 

IMG-4753.JPG

 

IMG-4752.JPG

 

IMG-4751.JPG

 

IMG-4750.JPG

 

IMG-4748.JPG

 

IMG-4747.JPG

 

 

Mme MANNINO

 

 

 

Voir aussi :

 

Japonaiserie - Flowering Plum Tree after Hiroshige - by Vincent Van Gogh, dated Oct. 1887..jpg

Vincent van Gogh (1853-1890) Plain near Auvers, 1890.jpg

Vincent van Gogh (1853-1890) View from the Window of Vincent's Studio in Winter, 1882-83.jpg

Vincent van Gogh (1853-1890), Courtesan - after Eisen, 1887. Van Gogh Museum, Amsterdam..jpg

Vincent van Gogh (1853-1890) Wheat Fields, 1890.jpg

Vincent Van Gogh - Vincent's Bedroom in Arles (1889)..jpg

Vincent Van Gogh la Nuit Etoilée.jpg

Vincent van Gogh. Spectators in the Arena at Arles, 1888.jpg

Vincent van Gogh. Still Life with Oranges and Lemons, with Blue Gloves, 1889.jpg


22/10/2019
0 Poster un commentaire

La nouvelle structure des classes 2019-2020

Voici la nouvelle structure de l'école des Cèdres :

CP-CE1- Mme Muriel Boni

CE1-CE2- Mme Karelle Mannino

CE2-CM1- Mmes Emmanuelle Deloge et Virginie Ballot

CM1-CM2- M. Julien Sourrieu

CM2- Mmes Céline Houmadi et Léa Bourgeois


22/09/2019
0 Poster un commentaire

Sortie Verdun sur le Doubs - Juin 2019 - Classes de Mme Boni (CP - CE1) et Mme Mannino (CE1 - CE2)

 

Sortie Verdun sur le Doubs

 

IMG_1378.jpg

 

 

Situé au coeur d'une plaine céréalière de 600 km² où ont été construits en 1930 les premiers silos coopératifs de France, Verdun sur le Doubs était un site privilégié pour y installer une "Maison du blé et du pain". Cette maison fut créée en 1974. Le Groupe d'Études Historiques du Verdunois est à l'origine de cette création. L'écomusée de la Bresse Bourguignonne en a accepté la direction scientifique en 1981 et 2002 a crée avec la municipalité le "Musée du blé et du pain", musée municipal, encouragé par une association des "Amis du blé et du Pain".

Entrez dans la civilisation du blé et du pain, où l'actualité emboite le pas à l'histoire, et observez les grands bouleversements de l'agriculture, de la meunerie et de la boulangerie... Découvrez aussi l'histoire du maïs, cette céréale qui a fait la fortune de la Bresse.

Comment visiter la maison du blé et du pain ?

  • Au rez-de-chaussée : présentation d'une collection de pains régionaux et pains de légende. La grange de cette belle demeure du 18ème siècle abrite l'essentiel du gros outillage agricole. Un fournil permet d'accueillir les groupes avec confection et cuisson de pains au four à bois. Le fournil, dans les boulangeries modernes, est organisé différemment, mais le savoir-faire de l'artisan dépend toujours des mêmes gestes et appréciations.

  • D'ici, on accède directement au second étage, par l'ascenseur, pour un voyage dans l'histoire de 70 siècles de moisson et 40 siècles de panification, au travers d'une exposition colorée et animée par la présentation de maquettes de machines agricoles.

  • Au premier étage, la partie commune de la maison. Cuisine et salle à manger sont reconstituées, permettant une évocation symbolique du pain, aliment convivial. Son importance dans la vie familiale et sociale est suggerée par la présence de nombreux petits objets et ustensiles de la vie domestique.

  • Avant d'accéder à la salle audio-visuel où sont proposées plusieurs vidéos relatant la filière blé-farine-pain et la fabrication de ce dernier, une approche enrichissante de l'histoire du maïs complète la visite. Le maïs issu d'une autre civilisation et qui a eu une importance déterminante dans le développement agricole et économique de la Bresse !

 
 

 

 


19/07/2019
0 Poster un commentaire

Une histoire de Léonie G. - "La Vie de la Paix" - Juin 2019

La vie de la Paix

 

 

fille_renarde.jpg

 

 

Chapitre 1

 

renard_001.gif

 

Il était une fois dans une forêt, au pied d’un arbre, il y avait un bébé abandonné.

Deux heures plus tard, une renarde accompagnée d’une louve passa par ici. Avec sa vue perçante, elle vit la première le petit nourrisson qui était apeuré. Elle dit :

-  Oh ! Regarde Louvia ! Le petit me semble avoir faim.

-  Mais oui, effectivement. Pourquoi est-il ici ? Bon, veux-tu l’emmener chez le Père Forêt ?

-  Oui. C’est une très bonne idée !

- Oui, je sais que tu me vois comme un génie. Hein Raylée ? Je rigole. C’est toi le génie. J’aimerais bien être aussi rusée que toi.

-  Bon on y va ?

-  Oui allons-y ! Mais n’oublie pas d’emmener le bébé. »

Raylée prit le bébé et l’emmena chez M. Forêt.

 

 

Chapitre 2

 

 

renard_010.gif
 

Arrivé chez M. Forêt, Louvia toqua à la porte du vieux hibou. Ce dernier ouvrit  et se présenta aussitôt :

-  Bonjour Mesdames. Je me nomme M. Forêt. Oh ! Mais voilà un bébé !

-  Oui, nous l’avons trouvé dans la forêt.

-  Oh ! Je vais pouvoir tester ma magie sur lui ! Youpi !

Et ce hibou transforma le bébé en mi-femme, mi –renarde.

 

 

 

Chapitre 3

 

 

renard_011.gif

Le bébé avait beaucoup grandi. Il avait dix ans maintenant. C’était une fille qui s’appelait Rosélys. Elle n’était pas comme les autres. . C’était une orpheline qui vivait dans la forêt, parlait aux animaux et avait un arc et un carquois rempli de flèches.  Elle était végétarienne et surtout elle était mi-renarde.

 

Raylée appela Rosélys :

-  Rosélys ! Viens vite !

-  Oui ! répondit la jeune fille.

Elle prit son arc et alla dans sa cabane où elle vit Raylée qui tenait une carte au trésor.

-  Qu’est-ce qu’il y a ? demande Rosélys.

- J’aimerais que tu ailles chercher les trésor des émeraudes, sinon tu ne pourras plus vivre ici. Je suis désolée.

- D’accord ! Je prépare mes affaires ! Donc je prends mon arc, mon carquois, mes flèches, ma boussole, la carte au trésor, mes feuilles de guérison et mon sac de feuilles mortes.

- Attends ! Si tu reviens avec le trésor, je t’offre une couronne émeraude. Et je t’envoie faire cette mission parce que notre chef l’a décidé. Louvia te fait des bisous. BISOUS ! »

 

 

Chapitre 4

 

 

Plan Histoire Léonie.jpg

 

 

Rosélys marcha pendant des heures et des heures. Puis elle vit un panneau étrange.

"Bienvenue à Enfènia"

 

 

Vie en paix 01.jpg

 

 

Tout à coup, elle sentit dans son dos un petit couinement. C’était un renardeau de la prison. Elle sursauta puis elle dit :

- Oh ! Tu m’as fait peur.

- Pardon ! répondit le bébé renard.

- Bon ! Monte dans mon sac.

- Merci.

Rosélys traversa la prison et arriva au quartier des sorcières. Elle entendit le hurlement d’un loup-garou.

- Bon ! je vais t’appeler Emile. Ça te va ? dit-elle au renardeau.

- Oui ! Tu t’appelles comment ?

- Roselys. Tu n’as pas de prénom ?

- Si, mais je ne m’en souviens pas…

- Attends ! Regarde il y a une sorcière à l’horizon ! s’exclama Rosélys.

- Oh ! je rentre vitre dans ton sac.

 

Rosélys marcha lentement vers la sorcière. Celle-ci qui avait remarqué Rosélys dit :

- Voilà une enfant bien courageuse. Oh ! Tu es une fille-renarde !

- On va faire un pari. Si tu gagnes, je ne peux pas passer, mais si tu perds, je passe.

 

Puis Rosélys lança une flèche sur la sorcière. Cette dernière l’esquiva avec habileté. A son tour, elle lança sur la fille-renarde de la bave visqueuse de crapaud quand, soudain, un ours apparut. Il était balèze. Il avait un bouclier en ivoire protégeant ainsi Rosélys de la bave de crapaud qui rebondit sur la sorcière. Celle-ci disparut dans un nuage de poussière.

 

 

 

Vie en paix 02.jpg

 

 

Roselys, surprise,  dit à l’ours :

-  Merci beaucoup. Comment t’appelles-tu ?

- Je m’appelle Octave… Quelle est ton identité ?

- Je suis Rosélys Zora. Maître Hibu pense que je suis INCA, AMAZONE et ATLANTIDE. Il pense aussi que mon vrai prénom c’est Zia et mon nom c’est NAïT qui veut dire nature en inca et Zia signifie renarde en amazone. J’ai des pouvoirs de la nature.

- Ouah ! Tu m’impressionnes.

- Mais pourquoi tu m’as aidé ?

- Bah ! Au début… Je voulais te demander un truc, alors…

- OK ! Tu voulais me demander quoi ?

- De m’aider. Je me dirige vers la grotte aux émeraudes.

- Oh ! Moi aussi, viens avec nous si tu veux.

- Oui. Merci.

 

Et ils continuèrent puis arrivèrent devant la rivière aux crocodiles. Le chef des crocos, Cracus, les interpela. Ils furent surpris qu’un crocodile parle.

- Eh ! Que faites-vous là ? demanda Cracus

- On veut traverser la rivière, dit Rosélys.

- Alors là ! même pas en rêve !

- Mais pourquoi ?

- C’est notre territoire. Si vous voulez passer la rivière, il faudra passer par les pirates.

- C’est où ?

- A 30 km d’ici.

- Mais…

- Maintenant, hors de ma vue !

- C’est trop loin !

- Bon, vous ne passez que si…

- Que si… ?

- Que si vous me rendez un service.

- Quoi ?

- Que tu me ramènes une émeraude. Il faut que tu ailles…

- J’y allais justement. Merci. Maintenant, passez !

- Youpi !

 

 

 

Chapitre 5

 

 

renard_018.gif

Ils marchèrent très longtemps puis s’arrêtèrent devant un village étrange. Il y avait des loups-garous enchaînés à de petites maisons  au toit de chaume. C’étaient des maisons de sorciers et de sorcières. Octave interrogea un loup-garou :

- Eh toi ? s’exclama Octave.

- Grrrr eeeeeeeuuuu ! répondit le loup-garou.

- OK ! OK !

- Aaaaaooouuu !

- Hein ?

 

 

Vie en paix 03.jpg

 

 

Tout à coup, dans le ciel, il y eut un troupeau de sorcières et de sorciers sur leurs balais. Ils étaient en train de lâcher les loups-garous. Et d’un coup le trio Rosélys, Octave et Emile fut assommé…

 

Trois heures plus tard…

 

- Ouaaahhh ! bailla Roselys.

- Où sommes-nous ? s’interrogea  Octave.

- On est dans une sorte de prison… répondit Emile qui mettait sa tête hors du sac.

- Eh oui ! Malheureusement, il est impossible de sortir de cette prison. Même que j’en ai la preuve : je suis là depuis 16 ans, dit une voix.

Les trois amis prirent peur :

- Mais qui êtes-vous ? dirent–ils en chœur, apeurés.

- Je suis quelqu’un.

- Mais qui ?

- Un perroquet…

- …

- Je me nomme Pérôquà et ça se dit bien Peloca. Je suis une fille. Je viens de Pénôlâquïe, le pays des volatiles.

- Bah quoi ?

- Euh…

- Euh … quoi ?

- Ben, on est surpris.

- Bon, toi, l’ours, tu peux démolir la sortie, hein ?

- Euh oui, mais on fait quoi après ?

- Ben, on s’enfuit.

- OK, j’y vais.

 

Et Octave détruisit la porte en bois. Pérôquà, impressionnée, le félicita. Puis, ils attendirent un jour pour s’enfuir  car les habitants de ce village dormaient le jour et se trouvaient éveillés la nuit.

 

 

Vie en paix 04.jpg

 

 

 

Ensuite, Pérôquà, Rosélys, Octave et Emile marchèrent jour et nuit. Puis ils arrivèrent devant le fleuve Delamort. Ils le traversèrent et atteignirent enfin la grotte.

 

 

 

Vie en paix 05.jpg

 

 

 

- Bon ! Ben qu’est-ce qu’on attend pour rentrer ? dit le perroquet

- Rien. Rentrons, dit Rosélys en entraînant le petite troupe avec elle.

Ils entrèrent et virent une immense quantité d’émeraudes…

- Oh… Re… Regardez : le trsor des émeraudes ! dit Rosélys

- Bon va le chercher ! dit Pérôquà.

- Oui mais… non, rien, hésita Rosélys.

 

Puis elle prit le trésor et elle sentit une confiance venir en elle, sûrement le pouvoir du trésor. Et elle dit à ses amis :

- Désolée. Je dois rentrer chez moi.

- Moi aussi, dit Emile.

- Nous aussi, dirent Pérôquà et Octave.

- Vous allez où ? demanda Rosélys.

- A Paradiret, dirent-ils en chœur.

- Mais moi aussi !  ajouta Rosélys.

- Alors rentrons ensemble !

 

C’est ainsi qu’ils rentrèrent sans problèmes et sans oublier leur mission pour Cracus, le chef des crocodiles.

Ils vécurent heureux.

 

 

Léonie G. (10 ans) - Juin 2019

 

 


30/06/2019
0 Poster un commentaire