Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Atelier Philo - Classe de CM2 - " Riches et Pauvres" - 26-02-2018

RICHES et PAUVRES

 

Riches-et-pauvres.jpg

 

 

bloggif_5abbbdc7d9e50.gif

 

Ambrine et Yann.jpg

 

Le lundi 26 février 2018, la classe de CM2 de l’école des Cèdres a organisé un débat sur le thème « Riches, Pauvres ».

Les tables de la classe sont installées en rectangle pour que tout le monde puisse se voir.  Ambrine est présidente de la séance et Yann secrétaire. Comme pour les autres débats, chaque doit s’inscrire auprès du secrétaire pour pouvoir être inscrit pour s’exprimer. C’est la présidente qui donne l’autorisation de parole. Chaque intervenant ne peut pas être interrompu. Il peut aller jusqu’au bout de son propos. Un autre enfant s’occupe du temps et doit indiquer l’heure tous les 15 minutes afin qu’on puisse faire avancer le débat pour qu’il se termine dans l’heure prévue.

 

Le premier enfant à intervenir est Calvin qui pose directement la question de ce qu’est la richesse et pas seulement de l’argent. Cette idée n’est pas reprise tout de suite. Le débat se concentre sur l’argent.

 

 

3000.g5.2.ouv.tuca..jpg

 

 

D’autres élèves, Hugo, Driss, Yann, Walid, interviennent pour relativiser la notion de richesse financière (désavantage de se faire cambrioler, possible difficulté avec l’alcool, risque aussi de devenir un jour pauvre en ayant tout perdu).

Jihad répond que les pauvres aussi peuvent se faire voler. Une discussion s’engage ensuite sur la sécurité des maisons, les alarmes, les caméras de surveillance. Plusieurs enfants dont Hugo et Driss expliquent que les cambrioleurs savent faire avec.  

 

Les débatteurs posent alors la question du lien entre richesse et bonheur. Théo argumente en disant qu’un riche peut être malheureux et un pauvre heureux, selon leurs façons de vivre. Cette relativité du bonheur s’exprime aussi avec l’idée de l’apparence qui peut être fausse et la valeur de l’argent. 1.000 € pour une personne pauvre n’a pas la même valeur que pour une personne riche.

 

 

capture-2017-01-18-à-13.46.32.jpg

 

 

Imade rappelle les chiffres d’une ONG sur la pauvreté : 1 % des plus riches dans le monde détiennent autant que 90 % des plus pauvres. Chiffre comparable à un autre : 8 personnes détiennent à elles seules autant que 3,6 milliards d’habitants, soit la moitié de la population mondiale.

 

 

inégalités.jpg

 

 

Certains enfants expliquent que la richesse peut entraîner des chutes dans l’alcool et la drogue. D’autres que la richesse peut provenir des gains au loto. Les enfants réfléchissent alors sur la question de savoir si les riches jouent au loto. D’après ce qui est expliqué, non. Il y a d’autres façons de gagner beaucoup d’argent autrement que par le loto. Ce sont plutôt les plus pauvres qui jouent au loto. Théo explique que les ultrariches ne partagent rien.

 

Sara évoque alors l’idée d’aider les pauvres. Il est question des Restos du Cœur (où on voit même des personnes en costume), du Secours Populaire et d’autres associations comme la Banque Alimentaire qui collecte de la nourriture dans les supermarchés pour approvisionner les organismes qui aident les plus pauvres.

 

Driss estime que les milliardaires devraient donner la moitié de ce qu’ils ont aux associations d’aide aux plus pauvres. Marion donne un avis très tranché. « Plus tu es riche, plus tu es avare ». Hugo renchérit : « Les plus riches sont les plus égoïstes. »

Léo-Paul intervient pour dire que certains riches avant de mourir donnent leur fortune aux associations d’aide aux plus pauvres.

 

 

inegalites-riches-pauvres_5749881.jpg

 

 

L’idée première de Calvin revient dans le débat par une intervention d’Imade. La richesse peut provenir d‘autre chose que l’argent, la richesse du lien familial par exemple, l’amour de la famille. Clara y ajoute le lien fort avec les amis. Théo complète : « Sans famille, on n’est pas heureux. »

Angèle explique qu’on peut aussi être riche d’un talent.

 

 

hqdefault.jpg

 

 

Le débat revient vite sur le terrain de l’argent qui semble un sujet important aux yeux des enfants. Il est alors question des riches joueurs de football comme Neymar. Cela choque certains d’être aussi riche juste pour du football « juste pour courir après un ballon. » (Théo). D’autres enfants ne sont pas du tout d’accord, notamment les footballeurs et footballeuses de la classe. Si ces joueurs sont riches c’est parce qu’ils ont du talent et, à leurs yeux, c’est normal. La discussion est animée. Pour un certain nombre, le talent de footballeur ne justifie pas une telle quantité d’argent, juste pour un jeu. Hugo explique qu’il est d’accord avec Théo pour le fait qu’ils deviennent riches « juste pour courir après un ballon. »

 

Walid analyse la situation d’une manière plus « économique » : « Moi je dis que les riches achètent des gros salaires ». Yann ajoute que certains footballeurs vont dans les hôpitaux et font des dons pour les enfants malades. Elina ajoute qu’on croit que les footballeurs sont radins, mais pas du tout. Pour Clémence, « C’est venu tout seul » que les footballeurs sont devenus riches. Hugo veut compléter qu’il n’a pas critiqué les footballeurs. Il ne parle que d’une vingtaine d’entre eux.

Au final sur ce point sur le football, un compromis semble se dessiner sur l’idée qu’il y a quand même de l’excès dans les salaires des footballeurs professionnels.

 

Calvin introduit l’idée des nouveaux riches par la vidéo, les fameux Youtubeurs. Là encore, ce point divise la classe entre ceux qui semblent rêver de faire la même chose et d’autres qui pensent qu’il y a de la manipulation pour profiter de ceux qui regardent les vidéos.

 

 

o-enfants-travail-facebook.jpg

 

 

Puis il est question du travail des enfants dans certains pays. Elina parlent des enfants qui travaillent et ne vont pas à l’école. Hugo n’est pas d’accord. Pour lui, ces enfants n’ont pas le choix. C’est une obligation de leur famille qui ne peut pas survivre sans le peu d’argent de leur travail.

 

 

shutterstock_180534953-830x1245.jpg

 

 

Diverses idées sont ensuite évoquées. Walid explique que « si tu quittes ta femme, tu peux être pauvre parce qu’elle te prend tout ton argent ». Cela fait rire un certain nombre d’élèves mais pas d’autres qui pensent qu’un homme aussi peut prendre tout l’argent.

 

Puis arrive le thème des animaux. Elina raconte comment certains deviennent riches en tuant des animaux comme les éléphants pour l’ivoire. Théo parle des braconniers. L’enseignant intervient pour expliquer la responsabilité de chacun d’entre nous dans le fait d’acheter ou non des produits avec des animaux qui sont tués pour cela. S’il n’y avait pas d’acheteurs, ces animaux seraient encore en vie puisque le but de ces tueries, c’est l’argent qu’on peut y gagner.

 

 

8430649.jpg

L'ivoire récupéré des braconniers brûlé pour empêcher sa vente

 

 

Sara revient sur le sujet de la pauvreté et pense que, sans les Restos du Cœur et toutes les autres associations, les pauvres ne pourraient s’en sortir. Angèle ajoute que ces associations agissent aussi pour le soin contre les maladies parce que ces personnes n’ont pas les moyens de se soigner.

 

Elina pense que pour aider les pauvres, chaque famille devrait avoir une vache. Comme ça, ils auraient du lait, puis de la viande. Après plusieurs interventions sur ce sujet, il s’avère que c’est bien plus compliqué que cela, rien qu’au niveau des terrains nécessaires et du matériel dont on aurait besoin.

 

Angèle conclut le débat en disant qu’il faut tout faire pour que tout le monde vive normalement.

 

Ce débat d’une heure a vu 89 interventions d’enfants. Une vingtaine d’élèves sur 25 ont pris une fois la parole, certains jusqu’à 11 fois.

Le prochain débat aura comme thème « Le sport, la pratique sportive, le compétition sportive »

 

 

art-sculpture-finance-pauvres-riches-achen00.jpg

 

 

Lien avec des articles sur le même thème :

Atelier Philo - Classe de CM2 - " Autour des règles de vie" - 19-10-2016

Atelier Philo - Classe de CM2 - " Le racisme" - 31 janvier 2017

Atelier Philo - Classe de CM2 - " Les drogues" - 14-02-2017

Atelier-Philo - La violence en débat - Classe de CM2

Atelier Philo - Classe de CM1-CM2 - " La Pollution " - 16-10-2015

Atelier Philo - Classe de CM1-CM2 - "Animaux en danger" - 14-01-2015

Atelier Philo - Classe de CM1-CM2 - " Quel sera notre futur ? " - 12-12-2014

Les principes de l'atelier-philo à l'école primaire

CM1 - La violence en débat - 19 mars 2013



28/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 166 autres membres