Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Dijon - Histoire de la rue de la Liberté

Dijon - Rue de la Liberté

 

Cube Dijon Autrefois.gif

 

 

Depuis le mois de septembre 2012 et l'arrivée du tramway à Dijon, la rue de la Liberté a connu une grande mutation, notamment en devenant une rue complètement piétonne dont la chaussée a été totalement refaite. 

Anciennement y passaient les tramways jusqu'aux années 1960, puis les bus qui reliaient le centre-ville. A présent de la Place du Théâtre à la Place Darcy, c'est une artère commerciale de  800 mètres dédiée à ceux qui marchent. 

 

Voici donc l'occasion de revenir sur l'histoire de cette célèbre rue dijonnaise...

 

La Rue de la Liberté au début du XXème siècle - Photo : Archives de Dijon

 

Dans son premier tracé, partant de la Place Darcy, elle se poursuivait rue des Forges et se terminait derrière le Palais Ducal. 

En 1724, un nouveau tronçon est construit à partir du coin de la rue du Miroir jusqu'à l'entrée de l'actuel Hôtel de Ville. C'est ce même tracé que l'on connaît aujourd'hui. Elle s'appelait alors rue des Princes de Condé. Ce n'est qu'à la fin de la Seconde Guerre Mondiale qu'elle prendra le nom de rue de la Liberté comme la Place Royale, devenue Place d'Armes sous la Révolution Française, puis Place du Maréchal Pétain sous l'occupation allemande,  prendra le nom de Place de la Libération. 

 

La rue de la Liberté a toujours été un axe essentiel de Dijon avec ses trésors architecturaux. On retrouve plusieurs exemples du bâti traditionnel bourguignon dans cette rue, comme la maison aux Trois visages au coin de la rue des Godrans et de la rue Monge. On y remarque ses colombages et sa division en trois parties  avec les pignons accolés. Elle a été construite dans les années 1450-1470. Elle fut habitée autrefois par les moines des Chartreux. 

C'est un lieu de passage très important. Une enquête du 26 décembre 1910 a décompté ce jour au Coin du Miroir le passage de 21 324 piétons, 1 769 cyclistes, 560 attelages, 480 tramways, 210 automobiles, 42 motocyclistes et 5 cavaliers. 

 

C'est dans cette rue qu'a vu le jour le premier grand magasin dijonnais : "Au pauvre Diable" (actuellement H &M). Pour ceux qui ont connu Dijon il y a encore quelques dizaines d'années, ce magasin reste inscrit dans les mémoires. Il a ouvert en 1875 grâce à un ancien chef de rayon du Printemps parisien. Sa devise était : " Omnia labore" (On arrive à tout par le travail). le magasin s'imposera comme une enseigne incontournable de la capitale bourguignonne, s'offrant même une tour d'angle gravée à son nom en 1924, à l'occasion de l'élargissement de la rue. Il fermera définitivement en 1999. 

 

 

La maison aux Trois Visages actuellement

 

 

Sur le trottoir d'en face, se trouve un autre magasin célèbre de Dijon :"A la Ménagère", dont l'activité commencera en 1897. On y trouvait de tout. Cependant, malgré l'offre pléthorique, il devra fermer ses portes pendant les Années Folles (1920-1929). 

A présent, les chaînes nationales et internationales de commerce s'installent dans les locaux de la rue de la Liberté. Il reste tout de même deux boutiques qui font le lien avec la passé dijonnais : "Mulot et Petitjean" et "Maille". Ces lieux perpétuent le savoir-faire gastronomique bourguignon avec les spécialités locales appréciées aussi des touristes. 

 

 

Dijon - Palais des Ducs de Bourgogne au début du XXème siècle

 

Dijon - Place de la Libération - 2012  

 

(D'après un article du magazine "Vie Senior")

 

 

Dijon au début du XXème siècle

 

 

 

Dijon au XXIème siècle

 

 

 Galerie-Photos

 

 

 

Autres articles sur des thèmes similaires

Dijon aux siècles passés - Autres grandes places dijonnaises

Dijon au XIXème, XXème et XXIème siècles - Place François Rude

Dijon au XIXème, XXème et XXIème siècles - Place de la Libération

Dijon au XIXème, XXème et XXIème siècles - Place Darcy

Quetigny, son histoire...



24/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres