Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Film documentaire / "Louise, une voix qui traverse le temps"

Film Documentaire 

"Louise, une voix qui traverse le temps"

1er prix du documentaire lors du Festival Européen du film scolaire en l'an 2000

à Semur-en-Auxois

 

___________________________________________________________

 

Cours métrage très émouvant lors d'une rencontre entre Nadia Kaluski-Jacobson, ancienne résistante juive pendant la Seconde Guerre Mondiale, soeur de Louise Jacobson, jeune déportée de 18 ans, et les enfants de l'école primaire de Chamboeuf, près de Gevrey-Chambertin dans les Hautes-Côtes, en 1998.

 

Nadia Kaluski Jacobson avait publié un livre des lettres de sa jeune soeur alors qu'elle était emprisonnée de 1942 à 1943 à Fresnes et Drancy avant de partir pour Auschwitz où elle mourra, comme sa mère. 

 

 

 

D'un entretien dont l'enregistrement a donné lieu à deux heures trente de film, le montage en a tiré 8 min 45 d'une grande intensité. Les élèves sont ensuite allés par groupe de trois en studio au CRDP (Centre Régional de Documentation Pédagogique) sur le campus dijonnais, une fois par semaine pendant un trimestre pour monter les images et le son. 

Le générique de fin a donné lieu à un travail sur la lecture d'images et deux jours de repérage et tournage dans Chamboeuf et ses environs.

 

Si le film est présenté ici sur ce blog, plus de dix ans après sa réalisation, c'est que son propos résonne encore dans l'idée de la tolérance et l'acceptation de toutes les différences. C'est la citoyenneté vue par des enfants pour des enfants, aussi pour des adultes.

 

Nadia Kaluski-Jacobson est décédée il y a quelques années. Suite aux relents révisionnistes des années 90, elle s'était donné comme but dans sa vie de faire connaître l'histoire de sa famille. Une forme de renaissance pour faire avancer l'idée de la paix. Elle a parcouru les écoles et les collèges en France et à l'étranger (en Allemagne entre autres) pour parler de ce livre et rencontrer les jeunes. 

A l'école de Chamboeuf, elle était devenue comme une mamie des enfants. Elle est revenue deux fois pour les revoir et partager avec eux jeux et goûters. C'était une femme formidable. 

 



05/11/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres