Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Ecole Primaire Les Cèdres Quetigny

Livre / "Les Goûters Philo - La Guerre et la Paix" de Brigitte Labbé et Michel Puech

« Les Goûters Philo - La Guerre et la Paix »

de Brigitte Labbé et Michel Puesch

Illustrations de Jean Azam

Editions Milan – 2000

39 pages

 

 

La Guerre et la Paix.jpg

 

 

Cette collection pour les enfants à partir de 8/9 ans a pour but d’aider les plus jeunes à réfléchir sur des questions importantes qu’ils se posent souvent sans avoir les moyens d’y trouver, à défaut de réponse, au moins des éléments de compréhension.

Par une écriture simple sans jamais être simpliste, des propos clairs, directs et souvent drôles, ces livres permettent d’éveiller les enfants au monde des idées et de la pensée.

 

 

La guerre et la paix de Picasso.jpg

"La Guerre et la Paix" de Pablo Picasso

 

 

Dans « La Guerre et la paix », les auteurs abordent en premier lieu la notion de force, nécessaire à la vie et la survie depuis la nuit des temps, notamment pour les travaux qui demandent beaucoup d’énergie comme le transport de choses lourdes, la construction de maisons ou les travaux des champs. La force a été longtemps le seul moyen de départager les hommes, ce qu’on a appelé "l’état naturel" ou "l’état de nature". Cela a été la cause de conflits et de guerres entre individus ou clans, entre peuples.

 

Mais cela a trouvé ses limites dans la mesure où tout être humain, même parmi les plus puissants, a trouvé plus fort que lui, faisant de cette forme de société, une forme d’auto destruction permanente. D’autre part il est impossible d’imaginer que toute chose à récupérer puisse se faire par une bagarre ou un conflit, provoquant ainsi une peur permanente dans tout acte de la vie. Imaginez que celui qui puisse acheter la dernière baguette dans la boulangerie soit celui qui gagne les combat des poings. 

 

 

war_and_peace_by_gawrifort-d5txgye.jpg

 

 

C’est pour cela que les humains ont mis en place des règles qui permettent à tous de pouvoir vivre et entretenir des relations sociales en toute sécurité sans craindre d’être dans un conflit permanent. Cela a permis de développer les notions de partage, de solidarité, de respect des autres. Et pour cela, il a fallu créer une force reconnue par tous, supérieure à celle naturelle des plus forts, une force qui fasse respecter la loi, qui empêche le règlement violent des conflits, autrement dit la force publique (police, justice), le fameux pouvoir judiciaire. 

 

 

Guerre-et-paix-illustrations-de-Gunduz-Aghayev-9.jpg

 

 

Les auteurs évoquent ensuite l’idée que vivre en paix n’est pas naturel. Cela peut nous sembler  pourtant « naturel » qu’on soit en paix dans un pays qui n’a plus connu directement la guerre depuis plus de 70 ans. Et pourtant, avant la seconde guerre mondiale, la France n’avait pas connu de paix durable depuis… la fin de l’empire romain vers l’an 400.

 

La paix, c’est comme la politesse, ça s’apprend, dés l’enfance. La paix est une valeur qui s’entretient en permanence comme des graines qu’on aide à pousser en retournant la terre, en enlevant les mauvaises herbes, en arrosant le sol, tous les jours… De la même façon, la paix se construit à chaque instant, par les échanges, par l’ouverture aux autres, par la connaissance et la compréhension de l’autre, par la connaissance de son passé, des raisons des guerres d’antan, ce que la vie était alors pour les gens. L’histoire a pour cela beaucoup d’importance.

 

La véritable paix n’est pas un arrangement de façade pour des intérêts particuliers d’un moment, mais une véritable considération des intérêts des uns et des autres sur le long terme. D’autant plus que les guerres, avec des armements de plus en plus destructeurs, sont de plus en plus dangereuses, pouvant même mettre fin à la vie sur notre planète. Certains états ont mis en place une paix basée sur un équilibre d'une force armée puissante qui fasse peur. Cela est appelé « l’équilibre de la terreur » ou encore la « dissuasion ». Là encore, cela a ses limites car toute arme plus puissante encore peut faire basculer de nouveau vers l’état de guerre, en plus desastreux.

 

D'ailleurs, une idée que le livre évoque moins, c'est l'arme de l'argent à l'origine d'une guerre économique en apparence moins visible qu'une guerre plus classique, mais qui est à l'origine de beaucoup de destructions de vie, avec de nombreuses victimes. Une idée de plus dans le prolongement de ce qui est exprimé dans ce livre.

 

 

CreativeArtsWarandPeacePaintingByJasonEdmiston.jpg

 

 

On évoque souvent l’idée qu'une guerre serait enfin la dernière, qu’on préparerait la paix pour demain.  Mais pourquoi faudrait-il attendre demain pour préparer la paix ?

Peut-être que le bon jour pour préparer la paix, c’est aujourd’hui.

 

Ce petit opus d’une quarantaine de pages est une mine (ici pas au sens de l’arme) de documentation et d’éléments de réflexion pour repenser notre monde et notre avenir ensemble sur la planète Terre.

 

 

paix.gif

 



05/08/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 162 autres membres